Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Que faire de la dette ? Un audit de la dette publique de la France. Conférence sur la dette publique, organisée par l'association "Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR".

3 Juillet 2014 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance

Bonjour.

La dette est illégitime, c’est une dette odieuse qui en partie, ne devrait pas être remboursée. Ces propos sont souvent mis en avant depuis que ce phénomène organisé de captation des richesses a été élaboré par les élites qui nous gouvernent.

L’obligation faite aux Etats de financer l’économie en empruntant sur les marchés spéculatifs est une façon de démanteler les conquis sociaux et de faire main basse sur toutes les richesses produites. La souveraineté monétaire n’existe plus. La Banque Centrale Européenne (BCE), totalement indépendante, impose ses diktats monétaristes et ultralibéraux.

En France la charge de la dette n’a cessé de croître depuis l’abandon de la souveraineté monétaire. Le traité de Maastricht, signé en 1992, a inscrit dans le marbre ce pouvoir exorbitant donné à la spéculation financière. Depuis, aucun progrès social significatif n’a pu être obtenu.

Actuellement, de plan de rigueur en plan de redressement, appelés pompeusement « Pacte pour… », etc…, notre pays est dépouillé de toutes ses richesses.

La Sécurité Sociale va disparaître au plus grand profit des assurances privées. La santé va être privatisée, l’hôpital public modèle d’excellence s’il en est, sera bradé aux intérêts privés ; il restera bien quelques dispensaires pour permettre aux plus pauvres d’avoir une illusion de soins.

L’Ecole de la République est sur le point d’être démantelée et privatisée, comme d’habitude les segments rentables seront donnés au privé. Le public assurera le minimum pour ceux qui ne seront jamais rentables.

Il est question de céder les routes nationales au privé, comme pour les autoroutes, les multinationales bien connues installeront des péages.

Que dire de la police, de l’armée, de la justice, des prisons, etc.,… .

Sans aller plus loin dans cet inventaire à la Prévert, on observe que le mécanisme de la dette est une arme de destruction massive au service du grand capital. Il est donc nécessaire d’aborder ce sujet sur le plan politique également.

La Grèce nous fournit hélas l’exemple de toutes les régressions imposées par les maîtres du monde. Le document joint vous donnera un aperçu des désastres de cette politique de la terre brûlée appliquée à la Grèce depuis 2010 par la sinistre troïka : Le FMI, La BCE et L’Union Européenne. Dans les liens ci-dessous vous pourrez compléter votre information.

- Les nouveaux prêts à la Grèce sont odieux, illégitimes, insoutenables et illégaux. L’article est là.

  • APRES GOLDMAN SACHS, LA COMMISSION EUROPEENNE MANIPULE AUSSI LES CHIFFRES DE LA DETTE GRECQUE. L’article est
  • La grande capitulation de l’Argentine, la victoire juridique des fonds vautours. L’article est

Il est donc temps de réfléchir à tout cela et de sortir du cadre doctrinaire dans lequel les ultralibéraux veulent nous enfermer.

L’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » a participé dans les Alpes-Maritimes à la création et à la vie du CAC 06 et du CAC Nice. C’est pourquoi elle propose une présentation publique de l'intéressant rapport élaboré par un groupe de travail du Collectif ( national ) pour un Audit Citoyen de la dette publique. Celle-ci sera suivie de beaucoup d'autres réunions sur ce thème majeur.

Bien cordialement.

Lucien PONS Président de l’association »Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR ».

Quelques éléments du rapport.

Que faire de la dette ? Un audit de la dette publique de la France

Cette étude a été réalisée par un groupe de travail du Collectif pour un Audit citoyen de la dette publique. Elle se veut une contribution au nécessaire débat public sur des questions cruciales : d’où vient la dette ? A-t-elle été contractée dans l’intérêt général, ou bien au bénéfice de minorités déjà privilégiées ? Qui détient ses titres ? Peut-on alléger son fardeau autrement qu’en appauvrissant les populations ? Les réponses apportées à ces questions détermineront notre avenir.

Résumé du rapport :

59% de la dette publique proviennent des cadeaux fiscaux et des taux d’intérêt excessifs

Tout se passe comme si la réduction des déficits et des dettes publiques était aujourd’hui l’objectif prioritaire de la politique économique menée en France comme dans la plupart des pays européens. La baisse des salaires des fonctionnaires, ou le pacte dit « de responsabilité » qui prévoit 50 milliards supplémentaires de réduction des dépenses publiques, sont justifiés au nom de cet impératif.

[…]

La suite du rapport et sa présentation seront détaillés et analysés lors de la conférence du 3 juillet 2014 à Nice, organisée par l’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR »

Soirée du 3 juillet à Nice

Que faire de la dette ? Un audit de la dette publique de la France. Conférence sur la dette publique, organisée par l'association "Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR".
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article