Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

La Bundeswher se renforce. Quand un ennemi est utilisé pour faire diversion

6 Juin 2016 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #l'Allemagne, #L'armée française, #L'OTAN., #La Russie, #Ukraine, #AMERIQUE, #La guerre

dimanche 5 juin 2016

La Bundeswher se renforce

Quand un ennemi est utilisé pour faire diversion

La Bundeswher se renforce. Quand un ennemi est utilisé pour faire diversion
 
Dans le cadre de la remilitarisation de l'Europe, nous observons une augmentation sensible de l'OTAN tant dans ses effectifs, ses activités ou son programme de réarmement. Bien sûr les discours des politiques nationales qui se veulent rassurantes présentent se réarmement comme un ensemble de mesures défensives destinées à parer des attaques extérieures consensuelles...
 
Ainsi du terrorisme de l'Etat Islamique qui est évoqué par la Ministre allemande de la Défense pour justifier l'augmentation des effectifs de la Bundeswher...
 
Or selon moi, et bien que la menace représentée par les organisations djihadistes doit réelle, cet argument est un prétexte fallacieux, un écran de fumée qui veut cacher la réalité d'une nouvelle stratégie offensive de l'OTAN dirigée contre la Russie et à laquelle le gouvernement servile d'Angela Merkel participe activement.
 
En effet, comment imaginer vouloir se défendre contre un terrorisme islamique tout en ouvrant ses frontières à une migration incontrôlée et criminogène en provenance des zones ou l'Etat Islamique recrute à tour de bras. Lorsqu'un ennemi est désigné il faut adopter une cohérence entre le politique et le militaire... 
 
Par contre, l'Allemagne est un acteur principal de la politique russophobe engagée par l'Union Européenne à la remorque des USA, tant dans les discours politiques, les représailles économiques que les exercices militaires organisés aux frontières de la Fédération ou récemment des unités blindées allemandes ont manœuvré à moins de 300 km de Saint Petersbourg.
 
Il faut donc voir dans ce discours populiste et sécuritaire (et certainement aussi électoraliste) une opération de diversion visant à rassurer la population allemande notamment celle de l'ex-RDA qui, si elle est satisfaite de la réunification allemande suite à l'effondrement de l'URSS, n'en a pas moins gardé des relations privilégiées avec la Russie...
Pour illustrer ce point de vue il suffit de regarder la fracture existante entre l'opinion allemande et son gouvernement au sujet de la crise ukrainienne. C'est en effet dans ce pays occidental qu'ont eu lieu les plus importantes critiques et dénonciations des dérives criminelles de l'Ukraine et de nombreux médias allemands ont même réalisé des enquêtes à charge dénonçant les crimes de Kiev (tireurs du Maidan, MH17, Donbass etc...)
 
Les allemands, contrairement aux collabos anglais ou aux moutons français, ne sont pas d'accord pour engager l'Europe dans une nouvelle confrontation avec la Russie, dont ils ont été la principale victime pendant la guerre froide...
 
Le gouvernement Merkel qui doit faire face à une contestation de plus en plus importante le sait, aussi cherche t-il de la vaseline pour faire passer ce genre de dossier aussi impopulaire que coûteux...
Mais le peuple allemand n'est pas dupe et sait que cette politique "antiterroriste", comme dans nombreux dossiers menés par Washington n'est qu'un  écran de fumée tentant de cacher la direction de l'Est vers laquelle seront pointés les nouveaux canons de la Bundeswher...
 
Erwan Castel
 
 
Source, le lien ici : The trumpet
 
L'Armée allemande augmente 
pour la première fois depuis la guerre froide
 
 
- Le 17 mai 2016
 
L’Allemagne augmente ses Forces Armées pour la première fois depuis la guerre froide.  « Il est temps que la Bundeswehr croisse à nouveau ».
 
Pour la première fois, depuis plus de 25 ans, l’armée allemande (Bundeswehr) prévoit une extension.  L’annonce a été faite le 10 mai par le Ministre de la Défense de l’Allemagne, Ursula von der Leyen.
 
Dans un effort pour contrer la menace croissante de l’État Islamique, Ursula von der Leyen a annoncé qu’au cours des sept prochaines années, 14.300 soldats supplémentaires seront recrutés pour combler l’expansion de la présence militaire de l’Allemagne dans le monde.  Le plan est de créer 5.000 postes de première ligne par la restructuration du personnel actuel et par le recrutement de 7.000 autres.  Le plan actuel laisse 2.300 postes requis vacants.
 
Les forces armées de l’Allemagne comprennent actuellement environ 180.000 soldats, beaucoup moins que les 585.000 soldats qu’elle avait lors de la réunification de la nation en 1990.  Pourtant, l’Allemagne cherche à jouer un plus grand rôle dans les conflits régionaux avec sa nouvelle armée professionnelle.
 
« Un quart de siècle d’une compression militaire est terminé », a déclaré Ursula von der Layen à des journalistes mardi.  « Le temps est venu pour les forces armées allemandes de se développer. »  Le plan détruit la limite maximale des Forces Armées de l’Allemagne à 185.000 militaires.
 
Depuis des années, l’Allemagne a fait des tentatives, quoique parfois avec force, pour se débarrasser de sa culpabilité envers la Deuxième Guerre Mondiale, en cherchant à jouer un rôle militaire plus important dans les relations internationales.  En mars, l’Allemagne a publié ses propositions budgétaires pour 2017.  Dans ce document, l’Allemagne envisageait d’augmenter des dépenses dans le domaine militaire de 6,8 pour cent par rapport aux dépenses prévues en 2016.  Une grande partie de cela va aller dans la modernisation de la majeure partie de l’équipement désuet qui a frappé l’armée allemande durant les quelques années passées.
 
En plus de moderniser ses équipements, l’Allemagne utilise chaque occasion disponible pour donner à ses troupes l’expérience dont elles ont besoin pour gérer le nombre croissant de missions étrangères.  National Interest a rapporté que  « cette année, l’armée allemande prévoit d’envoyer 154.000 de ses quelque 180.000 soldats actifs à l’étranger pour participer à des exercices militaires.  Voilà une nette augmentation des 73.000 soldats envoyés à l’étranger en 2013 ».
 
Les menaces terroristes du Moyen-Orient ont inquiété l’Allemagne, et elle se prépare pour l’affrontement à venir.  L’expansion des Forces Armées de l’Allemagne est un signe révélateur des temps dans lesquels nous vivons. L’Allemagne se prépare à faire face à l’Islam radical.  Pour mieux comprendre, lisez l’article, La Stratégie Secrète de l’Allemagne pour Détruire l’Iran.
 
Source : The Trumpet
 
Traduit par PLEINSFEUX.ORG
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article