Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Le peuple français doit retrouver son indépendance. Publication de "l'indépendant" sur Facebook.

7 Octobre 2016 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La République, #La nation ., #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale

Le peuple français doit retrouver son indépendance. Publication de "l'indépendant" sur Facebook.

Bonjour

Je vous transmets une publication d’un internaute sur Facebook que je trouve utile de porter au débat.

L’année électorale qui s’annonce n’est en rien satisfaisante pour le peuple français.

  • Anéanti sous les problèmes de politique intérieure :la désindustrialisation, la fin de l’agriculture française, la mise à mort de notre modèle social hérité du programme du Conseil National de la Résistance, la destruction délibérée de l’Ecole Républicaine, la destruction du territoire avec la mise en place des eurorégions toutes dévouées au pouvoir oligarchique de Bruxelles, la volonté de liquider la souveraineté de la France en la soumettant aux injonctions de la Commission Européenne, la loi travail, la fin de la Sécurité Sociale, la destruction de l’hôpital public, la volonté de liquider notre défense nationale en l’inféodant à l’OTAN, etc., …, la liste n’est pas exhaustive.
  • Anéanti sous les problèmes de politique étrangère : le choix de soutenir les terroristes coupeurs de tête en Syrie au risque de déclencher un conflit mondial, le soutien au pouvoir gangréné par les nazis en Ukraine, l’alignement inconditionnel du gouvernement actuel sur la ligne la plus dure des néocons de l’Empire anglo-saxon.
  • Anéanti par l’offre politique imposé par les ploutocrates français et autres.

Devant tous ces défis à relever pour retrouver la souveraineté nationale et la souveraineté populaire – conditions indispensables pour une France libre et indépendante – le peuple peut être légitimement saisi d’un sentiment d’impuissance et laisser les autres décider de son avenir.

Je trouve que le texte ci-après a le mérite de poser ce problème et de lancer un appel à tous les patriotes pour le nécessaire rassemblement au-delà des clivages politiciens afin de sortir du carcan dans lequel nous sommes enfermés. Pour briser nos chaînes il faut d’abord prendre conscience de leur existence, puis mesurer l’ampleur de la tâche à accomplir, ensuite agir en conséquence afin de constituer une plateforme politique destinée à conquérir le pouvoir au plus vite, c’est-à-dire lors des élections à venir.

L’élection présidentielle semble inaccessible, seules les législatives offrent une petite chance de victoire. Ne laissons pas passer l’unique chance de prise de pouvoir par le mode pacifique , c’est urgent ! Devant la gravité de la situation nous avons le devoir de nous unir ! Lorsque la patrie est en danger c’est une impérieuse nécessité !

Les vers d’Aragon doivent nous aider dans ce cheminement difficile :

« Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun comb
at » .

Durant la seconde guerre mondiale, c’est ce qu’ont réalisés les Résistants et les Forces Françaises Libres lorsqu’elles ont combattu les occupants allemands et les collaborateurs afin de libérer le territoire national et de nous donner « Les jours Heureux ». A ces heures sombres de notre histoire, des hommes courageux – sous la direction de Jean Moulin - ont réussi l’union improbable de toutes les forces patriotes afin de constituer le Conseil National de la Résistance. Ce rassemblement a donné au général de Gaulle le pouvoir d’imposer la France Libre.

Nous devons avoir ce courage afin de sauver notre industrie, notre agriculture, notre culture, en un mot notre modèle social.

Nous avons toutes les raisons d’espérer, une majorité de nos concitoyens sont favorables au retour de la souveraineté de la France. Les atlantistes et les européistes, malgré une débauche de moyens, n’arrivent plus à mobiliser. Quelque chose se passe dans le pays profond et c’est heureux. C’est pourquoi nous devons utiliser les élections législatives de 2017 pour envoyer à l’assemblée nationale une majorité de souverainistes. Il faudrait transformer ce scrutin en une sorte de référendum sur le retour de l’indépendance de notre nation : « oui ou non à la reconquête de notre liberté », écrit autrement « oui ou non pour notre maintien dans l’UE et dans L’OTAN ».

Voilà en quelques phrases des idées directrices, toutes résumées dans le mot « SOUVERAINETE ».

Pour paraphraser la Marseillaise : « Aux urnes citoyens ».

Cordialement

Lucien Pons

Le peuple français doit retrouver son indépendance. Publication de "l'indépendant" sur Facebook.

La majorité consciente et responsable des citoyens continue à se laisser diviser en "extrême gauche" et "extrême droite", s'éreintant dans une guerre fratricide permanente au lieu de combattre le système en place dont elle sait l'injustice et la dangerosité, permettant ainsi à quelques fortunes privées de régner sur le pays en fédérant la minorité influençable restante grace aux outils de propagande médiatique qu'elles détiennent.

Alors que leurs points de divergence sont ex...acerbés, causant un rejet systèmatique et mutuel au lieu d'être simplement considérés comme le débat normal en démocratie, on occulte facilement le coeur des problèmes, qui devrait fédérer contre le système mafieux des "partis" du pouvoir actuel et de son alternance factice couvrant le même et unique but, celui d'une caste dont les profits maximums sont le seul idéal, la seule base de l'organisation économique et sociale.

Non, les "grands partis " ne sont pas un pis-allé de consensus mou protégeant la société des excès des "extrêmes", ils sont au contraire le bras offensif de l'extrême finance, destructeurs, scindant le peuple en factions opposées par les seules causes qu'ils créent volontairement.

Plus ou moins de taxation, plus ou moins de redistribution, plus ou moins d'immigration, plus ou moins de libertés personnelles, plus ou moins de devoirs envers l'Etat, autant de questions légitimes qui s'inscrivent dans le cadre démocratique et peuvent être fixées par le débat dans l'hémicycle ou la consultation des citoyens, mais qui sont soigneusement érigés en taboos et en même temps hatisés par les médias pour scinder la population de manière à ce qu'elle s'auto-immobilise, contenant et anihilant la force de sa volonté légitime de changement démocratique.

Ainsi peut continuer le règne d'une poignée de multimilliardaires sur des millions de citoyens rackettés via l'impôt par le système de "dette", d'évasion fiscale, de privatisation des biens et bénéfices, de nationalisation des coûts, et de dumping social, de guerres pour le profit des actionnaires à nos frais et de désinformation subventionnée.

Diviser pour mieux régner, telle est la recette qui fait que chaque jour des millions de citoyens injurient, dénigrent, haïssent des millions d'autres au lieu de s'unir dans le but commun de recouvrer la démocratie qui seule permettrait à leurs opinions d'avoir le moindre poids, et aux questions, aux défis, aux injustices qui les concernent d'être réglées sereinement.

Ce sont les nouveaux jeux, affrontement artificiellement entretenu, spectacle qui divertit et occupe le peuple, laissant à une poignée "d'élites" politico-financières un pouvoir sans partage qu'on ne songe dès lors plus même, passionnés par les querelles qu'ils nous offre en pature, à remettre en cause.

L’image contient peut-être : 1 personne , gros plan
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article