Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Ukraine: Secteur droit demande à ses membres de tuer 50 fonctionnaires russes. Par karine Bechet Golovko.

26 Août 2018 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La Russie, #Ukraine, #le nazisme

vendredi 24 août 2018

 
Ukraine: Secteur droit demande à ses membres de tuer 50 fonctionnaires russes
 
 
 
 
Les moyens employés par l'Ukraine contre la Russie ressemblent de plus en plus à ceux d'un Etat terroriste, à moins qu'ils ne soient le signe d'un renoncement de l'Etat. Ainsi, l'organisation néonazie Secteur droit vient de condamner à mort, lors de la réunion d'un "tribunal révolutionnaire", 50 fonctionnaires russes. En Russie. Est-ce la nouvelle culture politique européenne?
 

En 2015, un membre de Secteur droit, Alexandre Kostenko a été jugé coupable par un tribunal de Simféropol pour avoir volontairement porté atteinte à un membre des forces de l'ordre de Berkut lors du Maïdan (les forces policières ukrainiennes qui tentaient de contenir les débordements sur le Maïdan et qui furent pris pour cibles par les violences qui ont fait basculer le coup d'Etat) , qui a la nationalité russe depuis, et pour port illégal d'armes. Il a été condamné à 4 ans et 2 mois de privation de liberté en Russie.
 
Les membres de Secteur droit ont attendu assez longtemps pour réagir, manifestement ils ne trouvent rien de mieux aujourd'hui que de réunir leurs membres sous la forme d'un soi-disant "tribunal populaire", ou tribunal révolutionnaire, qui s'est réuni en mai 2018 pour donner l'ordre à tous les membres de l'organisation, où qu'ils se trouvent et lorsque l'occasion va s'en présenter, de mettre à mort 50 fonctionnaires et membres des forces de l'ordre russes, qui ont participé à l'enquête et au jugement de Kostenko.
 
Le Comité d'enquête russe a officiellement ouvert ce 24 août 2018 une enquête pénale pour se prononcer sur l'implication de Iaroch, Tarasenko, Stempitsky, Voronov, Bikovnitsky, Malinovsky, Netkanov et Maksimenko en qualité d'accusés.
 
L'on rappellera, vue l'actualité, que le réalisateur Sentsov, largement soutenu en Occident, a justement été impliqué avec des membres de cette charmante organisation. 
 
D'une manière générale, la manière dont l'Ukraine mène le combat contre la Russie n'est pas digne d'un Etat occidental civilisé. Ce sont des méthodes terroristes. A moins que, observant l'évolution de la politique européenne, elle ne montre le point de non-retour vers lequel nous conduit le chemin suivi par nos dirigeants ...
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article