Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

APPEL AU SECOURS DES PALESTINIENS : STOP AU BLOCUS DE GAZA ! STOP À L’OCCUPATION ET AUX PERSÉCUTIONS ISRAÉLIENNES ! Le blog de Jean Lévy.

28 Septembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Israël et la Palestine

APPEL AU SECOURS DES PALESTINIENS : STOP AU BLOCUS DE GAZA ! STOP À L’OCCUPATION ET AUX PERSÉCUTIONS ISRAÉLIENNES ! 

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-appel-au-secours-des-palestiniens-stop-au-blocus-de-gaza-stop-a-l-occupation-et-aux-persec-120258691.html  

 

 

Chères amies, Chers amis,
Notre mobilisation s'impose face à la terrible aggravation de la situation en Palestine, qu'il s'agisse de la Cisjordanie ou de la bande de Gaza, dans le silence le plus complet de nos gouvernants et de la plupart de nos médias... sauf quand il y a des soldats israéliens tués, alors qu'ils occupent illégalement des territoires qui ne leur appartiennent pas.
A Gaza, l'étau se resserre de manière dramatique sur 1,8 million de femmes d'hommes et d'enfants, avec l'aide des militaires égyptiens, qui forment désormais un tandem avec Israël, pour priver la population de nourriture, de soins, de carburant, d'eau potable.
La destruction par l'armée égyptienne de 95 % des tunnels, qui permettaient de continuer à survivre, a des répercussions dramatiques :
- Plus de transports faute d'essence. Les universités de Gaza annoncent qu’elles vont fermer leurs portes, puisque les étudiants n'ont plus de moyens de transport pour s'y rendre.
- L'électricité, déjà rationnée à 8 h, est désormais passée à 4 h par jour. Les appareils, qui assurent la survie de malades, tombent en panne dans les hôpitaux.
- Les eaux sales remontent à la surface dans les rues et ne peuvent plus être épurées faute d'alimentation des pompes. Les risques d'épidémies se rapprochent.
(Lire le témoignage d’Amir Hassan :
Et le monde se tait devant cette catastrophe humanitaire !
En Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, la colonisation ne cesse de s'intensifier.
  • Des villages entiers sont détruits, et des dizaines de milliers de Bédouins expulsés.
  • Quand des diplomates veulent leur apporter de l'aide, l'armée israélienne les brutalise, comme dans le cas de l'attachée culturelle du Consulat de France à Jérusalem, la semaine dernière.
  • Les lieux de culte des Palestiniens, et notamment la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, sont régulièrement attaqués.
  • Les colons et les soldats israéliens agressent en permanence les Palestiniens.
  • Le gouvernement d'extrême-droite vole les terres et l'eau, emprisonne et torture à tour de bras, hommes, femmes et enfants, tout en prétendant s'engager dans des "pourparlers de paix".
Ainsi 5 enfants d'un village proche d'Hébron sont incarcérés en Israël, accusés, sans la moindre preuve, d'avoir jeté des pierres sur une route empruntée par des colons.
Ils doivent passer devant un tribunal militaire au début octobre et risquent 25 ans de prison !
Ces derniers jours, après que deux soldats de l'armée d'occupation israélienne ont été tués sur les terres palestiniennes où ils n'ont rien à faire, les représailles ne se sont pas fait attendre. Ainsi à Hébron, ville palestinienne, 5000 soldats ont été dépêchés pour martyriser davantage encore la population.
Ils circulent dans les rues avec des mégaphones et des chiens, obligeant toutes les personnes de sexe masculin à partir de l'âge de 18 ans à sortir de leur maison et à se regrouper sur des places où ils doivent rester les mains en l'air, dans des positions douloureuses, jusqu'à temps qu'ils soient interrogés.
Une centaine ont été arrêtés en 24 heures.
Le bouclage de la ville est total. Les ambulances n'ont pas le droit de transporter les malades et femmes enceintes à l'hôpital.
Israël a construit un mur, soi-disant de séparation, pour soi-disant protéger sa population. Pourquoi y a-t-il plus de 600.000 colons et des dizaines de milliers de soldats israéliens qui sont du côté PALESTINIEN de ce mur ?
NOUS VOUS APPELONS À ORGANISER DES RASSEMBLEMENTS DE PROTESTATION
DANS TOUTES LES VILLES
POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE TOUS LES PALESTINIENS, ENFERMÉS DANS LEURS VILLES, DANS DES PRISONS OU DANS LA BANDE DE GAZA !

A PARIS, NOUS VOUS ATTENDONS :

CE SAMEDI 28 SEPTEMBRE 

DE 14 H A 17 H 

À BEAUBOURG, PLACE EDMOND MICHELET
M° CHATELET-LES HALLES OU RAMBUTEAU
Rassemblement à l’initiative de CAPJPO-EuroPalestine, Droits Devant, Enfants de Palestine, Nanterre Palestine, PIR (vous pouvez ajouter votre signature à celle de ces premières associations
 
 

 

 

APPEL AU SECOURS DES PALESTINIENS

STOP AU BLOCUS DE GAZA !

STOP A L'OCCUPATION

           ET AUX PERSECUTIONS ISRAELIENNES !

by entreleslignesentrelesmots


Chères amies, Chers amis,
Notre mobilisation s'impose face à la terrible aggravation de la situation en Palestine, qu'il s'agisse de la Cisjordanie ou de la bande de Gaza, dans le silence le plus complet de nos gouvernants et de la plupart de nos médias... sauf quand il y a des soldats israéliens tués, alors qu'ils occupent illégalement des territoires qui ne leur appartiennent pas.
A Gaza, l'étau se resserre de manière dramatique sur 1,8 million de femmes d'hommes et d'enfants, avec l'aide des militaires égyptiens, qui forment désormais un tandem avec Israël, pour priver la population de nourriture, de soins, de carburant, d'eau potable.
La destruction par l'armée égyptienne de 95 % des tunnels, qui permettaient de continuer à survivre, a des répercussions dramatiques :
- Plus de transports faute d'essence. Les universités de Gaza annoncent qu’elles vont fermer leurs portes, puisque les étudiants n'ont plus de moyens de transport pour s'y rendre.
- L'électricité, déjà rationnée à 8 h, est désormais passée à 4 h par jour. Les appareils, qui assurent la survie de malades, tombent en panne dans les hôpitaux.
- Les eaux sales remontent à la surface dans les rues et ne peuvent plus être épurées faute d'alimentation des pompes. Les risques d'épidémies se rapprochent.
(Lire le témoignage d’Amir Hassan :
Et le monde se tait devant cette catastrophe humanitaire !
En Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, la colonisation ne cesse de s'intensifier.
  • Des villages entiers sont détruits, et des dizaines de milliers de Bédouins expulsés.
  • Quand des diplomates veulent leur apporter de l'aide, l'armée israélienne les brutalise, comme dans le cas de l'attachée culturelle du Consulat de France à Jérusalem, la semaine dernière.
  • Les lieux de culte des Palestiniens, et notamment la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, sont régulièrement attaqués.
  • Les colons et les soldats israéliens agressent en permanence les Palestiniens.
  • Le gouvernement d'extrême-droite vole les terres et l'eau, emprisonne et torture à tour de bras, hommes, femmes et enfants, tout en prétendant s'engager dans des "pourparlers de paix".
Ainsi 5 enfants d'un village proche d'Hébron sont incarcérés en Israël, accusés, sans la moindre preuve, d'avoir jeté des pierres sur une route empruntée par des colons.
Ils doivent passer devant un tribunal militaire au début octobre et risquent 25 ans de prison !
Ces derniers jours, après que deux soldats de l'armée d'occupation israélienne ont été tués sur les terres palestiniennes où ils n'ont rien à faire, les représailles ne se sont pas fait attendre. Ainsi à Hébron, ville palestinienne, 5000 soldats ont été dépêchés pour martyriser davantage encore la population.
Ils circulent dans les rues avec des mégaphones et des chiens, obligeant toutes les personnes de sexe masculin à partir de l'âge de 18 ans à sortir de leur maison et à se regrouper sur des places où ils doivent rester les mains en l'air, dans des positions douloureuses, jusqu'à temps qu'ils soient interrogés.
Une centaine ont été arrêtés en 24 heures.
Le bouclage de la ville est total. Les ambulances n'ont pas le droit de transporter les malades et femmes enceintes à l'hôpital.
Israël a construit un mur, soi-disant de séparation, pour soi-disant protéger sa population. Pourquoi y a-t-il plus de 600.000 colons et des dizaines de milliers de soldats israéliens qui sont du côté PALESTINIEN de ce mur ?
NOUS VOUS APPELONS À ORGANISER DES RASSEMBLEMENTS DE PROTESTATION
DANS TOUTES LES VILLES
POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE TOUS LES PALESTINIENS, ENFERMÉS DANS LEURS VILLES, DANS DES PRISONS OU DANS LA BANDE DE GAZA !

A PARIS, NOUS VOUS ATTENDONS :

CE SAMEDI 28 SEPTEMBRE 

DE 14 H A 17 H 

À BEAUBOURG, PLACE EDMOND MICHELET
M° CHATELET-LES HALLES OU RAMBUTEAU
Rassemblement à l’initiative de CAPJPO-EuroPalestine, Droits Devant, Enfants de Palestine, Nanterre Palestine, PIR (vous pouvez ajouter votre signature à celle de ces premières associations
Chères amies, Chers amis,
Notre mobilisation s'impose face à la terrible aggravation de la situation en Palestine, qu'il s'agisse de la Cisjordanie ou de la bande de Gaza, dans le silence le plus complet de nos gouvernants et de la plupart de nos médias... sauf quand il y a des soldats israéliens tués, alors qu'ils occupent illégalement des territoires qui ne leur appartiennent pas.
A Gaza, l'étau se resserre de manière dramatique sur 1,8 million de femmes d'hommes et d'enfants, avec l'aide des militaires égyptiens, qui forment désormais un tandem avec Israël, pour priver la population de nourriture, de soins, de carburant, d'eau potable.
La destruction par l'armée égyptienne de 95 % des tunnels, qui permettaient de continuer à survivre, a des répercussions dramatiques :
- Plus de transports faute d'essence. Les universités de Gaza annoncent qu’elles vont fermer leurs portes, puisque les étudiants n'ont plus de moyens de transport pour s'y rendre.
- L'électricité, déjà rationnée à 8 h, est désormais passée à 4 h par jour. Les appareils, qui assurent la survie de malades, tombent en panne dans les hôpitaux.
- Les eaux sales remontent à la surface dans les rues et ne peuvent plus être épurées faute d'alimentation des pompes. Les risques d'épidémies se rapprochent.
(Lire le témoignage d’Amir Hassan :
Et le monde se tait devant cette catastrophe humanitaire !
En Cisjordanie, dont Jérusalem-Est, la colonisation ne cesse de s'intensifier.
  • Des villages entiers sont détruits, et des dizaines de milliers de Bédouins expulsés.
  • Quand des diplomates veulent leur apporter de l'aide, l'armée israélienne les brutalise, comme dans le cas de l'attachée culturelle du Consulat de France à Jérusalem, la semaine dernière.
  • Les lieux de culte des Palestiniens, et notamment la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem, sont régulièrement attaqués.
  • Les colons et les soldats israéliens agressent en permanence les Palestiniens.
  • Le gouvernement d'extrême-droite vole les terres et l'eau, emprisonne et torture à tour de bras, hommes, femmes et enfants, tout en prétendant s'engager dans des "pourparlers de paix".
Ainsi 5 enfants d'un village proche d'Hébron sont incarcérés en Israël, accusés, sans la moindre preuve, d'avoir jeté des pierres sur une route empruntée par des colons.
Ils doivent passer devant un tribunal militaire au début octobre et risquent 25 ans de prison !
Ces derniers jours, après que deux soldats de l'armée d'occupation israélienne ont été tués sur les terres palestiniennes où ils n'ont rien à faire, les représailles ne se sont pas fait attendre. Ainsi à Hébron, ville palestinienne, 5000 soldats ont été dépêchés pour martyriser davantage encore la population.
Ils circulent dans les rues avec des mégaphones et des chiens, obligeant toutes les personnes de sexe masculin à partir de l'âge de 18 ans à sortir de leur maison et à se regrouper sur des places où ils doivent rester les mains en l'air, dans des positions douloureuses, jusqu'à temps qu'ils soient interrogés.
Une centaine ont été arrêtés en 24 heures.
Le bouclage de la ville est total. Les ambulances n'ont pas le droit de transporter les malades et femmes enceintes à l'hôpital.
Israël a construit un mur, soi-disant de séparation, pour soi-disant protéger sa population. Pourquoi y a-t-il plus de 600.000 colons et des dizaines de milliers de soldats israéliens qui sont du côté PALESTINIEN de ce mur ?
NOUS VOUS APPELONS À ORGANISER DES RASSEMBLEMENTS DE PROTESTATION
DANS TOUTES LES VILLES
POUR EXIGER LA LIBÉRATION DE TOUS LES PALESTINIENS, ENFERMÉS DANS LEURS VILLES, DANS DES PRISONS OU DANS LA BANDE DE GAZA !

A PARIS, NOUS VOUS ATTENDONS :

CE SAMEDI 28 SEPTEMBRE 

DE 14 H A 17 H 

À BEAUBOURG, PLACE EDMOND MICHELET
M° CHATELET-LES HALLES OU RAMBUTEAU
Rassemblement à l’initiative de CAPJPO-EuroPalestine, Droits Devant, Enfants de Palestine, Nanterre Palestine, PIR (vous pouvez ajouter votre signature à celle de ces premières associations
 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article