Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles d'Indépendance des Chercheurs : Bilderberg 2014, cette semaine à Copenhague

30 Mai 2014 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La mondialisation

Articles d'Indépendance des Chercheurs :

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/05/28/bildeberg-2014-cette-semaine-a-copenhague-49974.html

Bilderberg 2014, cette semaine à Copenhague

Un mois après la réunion annuelle de la Commission Trilatérale, tenue à Washington du 25 au 27 avril, aura lieu à Copenhague du 29 mai au 1er juin la réunion du groupe de Bilderberg sous la présidence du PDG d’AXA Henri de Castries. Si la liste des membres de la Commission Trilatérale en date du mois d’avril est publique, celle des participants à la rencontre de Bilderberg de cette année circule déjà. Sont annoncés parmi les participants français François Baroin, Christine Lagarde, Fleur Pellerin ou encore le secrétaire général adjoint de l’Elysée Emmanuel Macron. Il en est de même du secrétaire général de l’OTAN et du commandant en chef des forces de cette alliance. Ou encore, de la commissaire européenne Viviane Reding et d’un membre du directoire de la Banque Centrale Européenne. Comme d’habitude, les représentants des milieux d’affaires des deux côtés de l’Atlantique constituent la composante dominante. Le communiqué de presse fait également état d’une série de sujets à aborder au cours de cette rencontre. On peut prévoir que la situation en Europe et les projets de mise en place d’une grande zone économique transatlantique occuperont une place importante dans les débats. Précisément, les dernières élections européennes ont mis en évidence une opposition croissante aux projets de grands marchés évoqués dans nos articles « Assemblée Nationale, Traité transatlantique, OMC... (I) » et « L’Accord économique commercial global UE - Canada (I) ». De même, la mobilisation européenne en défense de la liberté de l’internet et de la neutralité du réseau contre les menaces décrites dans nos articles « Parlement Européen, internet : plus que quelques heures », « Avenir de l’internet : lettre aux députés européens » et « Neutralité du net : le vote du Parlement Européen » dérange de toute évidence les grandes multinationales. Quant à la stratégie de démolition progressive des services publics, droits des travailleurs et du niveau de vie de la population dénoncée notamment dans nos articles « Parlement Européen, internet : plus que quelques heures », « Avenir de l’internet : lettre aux députés européens » et « Neutralité du net : le vote du Parlement Européen », elle se heurte de toute évidence à une résistance de plus en plus générale. Autant de problèmes pour les financiers et les représentants des grandes multinationales présents à cette rencontre. Ce qui vient s’ajouter aux nombreuses tensions internationales actuelles, à la montée des pays dits « émergents »... La situation devient de plus en plus complexe pour les « élites » réunies dans cette rencontre de Bilderberg. Où mèneront leurs débats ?

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/05/28/bildeberg-2014-cette-semaine-a-copenhague-49974.html]


http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/280514/bilderberg-2014-un-contexte-difficile

Bilderberg 2014 : un contexte difficile

La situation actuelle en Europe rend de plus en plus difficile pour les représentants des milieux dominants européens et nord-américains de définir une stratégie globale sans se heurter à une opposition croissante des populations de leurs propres pays. Les élections de la semaine dernière l’ont largement prouvé. Cette situation est à bien d’égards nouvelle, mais n’a rien d’étonnant vu la logique de la mondialisation du capitalisme. Sont en cause à présent les moyens dont peuvent disposer les stratèges du système pour contrôler malgré tout cette situation. Tel sera sans doute l’un des sujets centraux de la rencontre de Bilderberg qui commence demain à Copenhague deux jours après un Conseil européen de crise.

[la suite, sur le lien http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/280514/bilderberg-2014-un-contexte-difficile]

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/05/29/bildeberg-2014-un-contexte-sous-tension-i-49976.html

Bilderberg 2014 : un contexte sous tension (I)

Le 29 mai 2014 commence à Copenhague la rencontre de Bilderberg de cette année, deux jours après un Conseil européen tenu sous une tension évidente après les dernières élections au Parlement européen. Nos articles d’hier
« Bilderberg 2014, cette semaine à Copenhague » et « Bilderberg 2014 : un contexte difficile » ont entrepris d’analyser cette situation que reflètent très clairement les déclarations de François Hollande avant et après ledit Conseil. La mise en cause de plus en plus explicite, par les citoyens des pays membres de l’Union Européenne, de la politique de cette institution est devenue la source d’un réel souci pour les instances dirigeantes européennes mais aussi de l’Amérique du Nord. Elle inquiète également les milieux d’affaires des deux côtés de l’Atlantique. A propos des rencontres de Bilderberg, Bakchich ironise dans un article intitulé « Les tout petits amis américains de Bilderberg » : «  Bilderberg, conférence au rabais (...) Bilderberg c’est la fable de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le mammouth ». Même si l’importance des rencontres de Bilderberg n’est plus la même qu’au moment de leur création il y a une soixantaine d’années, nous ne partageons pas l’analyse de Bakchich. Bilderberg reste un lieu de rencontre utile pour les milieux influents de l’Europe occidentale et des Etats-Unis. Il serait également erroné de sous-estimer l’hégémonie mondiale acquise par les financiers et les grandes multinationales des puissances « occidentales ». Mais le maintien et la « gestion » de cette hégémonie deviennent des tâches de plus en plus complexes dans un contexte de mondialisation accélérée du capitalisme, d’exportation de capitaux à la planète entière et de montée des pays « émergents ». De ce point de vue, le développement d’une opposition croissante de la part des citoyens des pays européens à la politique de l’Union Européenne devient un réel souci pour les « élites occidentales ». Déjà en 2013, à propos de la situation en Europe, le « nationalisme » et le « populisme » avaient constitué l’un des sujets de la rencontre de Bilderberg. Comme les déclarationsde François Hollande, le communiquéde Herman van Rompuy à l’issue du Conseil européen de mardi dernier insiste notamment sur « la croissance, la compétivité et l’emploi ». Mais que deviennent les salaires, les prestations sociales, le droit du travail, les services publics, la santé, la stabilité de l’emploi, l’ensemble des acquis de l’après-guerre... ? La rencontre de Bilderberg de cette année ne pourra pas ignorer une telle impasse. Mais jusqu’où se poursuivra la stratégie de forcing des milieux d’affaires et du monde politique à l’égard des « petits citoyens » ?

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/05/29/bildeberg-2014-un-contexte-sous-tension-i-49976.html]


http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/bilderberg-2014-une-rencontre-sur-152572

Bilderberg 2014 : une rencontre sur fond de crise

La rencontre de Bilderberg de 2014 commence aujourd'hui à Copenhague, d'après le
communiqué de presse officiel. Une liste des participants est également diffusée. Ce n'est donc pas si secret que certains le laissent entendre. Il en est de même de la Commission Trilatérale, qui s'est réunie il y a un peu plus d'un mois en dont la liste officielle des membres en date d'avril 2014 est également publique. On peut ainsi constater que l'actuel milieu gouvernemental français est présent dans les deux cercles. A la Trilatérale, avec la présidente de la Commission des affaires étrangères de l'Assemblée Nationale, Elisabeth Guigou. A la rencontre de Bilderberg, via la secrétaire d'Etat Fleur Pellerin et le secrétaire général adjoint de l'Elysée Emmanuel Macron. Si la Commission Trilatérale est par définition tricontinentale (pour l'essentiel Europe - Amérique du Nord - Asie), Bilderberg incarne un groupe plus restreint autour des milieux dominants de l'Europe et de l'Amérique du Nord. Les résultats des dernières élections européennes feront très certainement l'objet de débats à cette rencontre de Bilderberg qui commence deux jours après un Conseil européen où l'inquiétude des milieux dirigeants s'est clairement exprimée. Quelles que soient les voies par lesquelles elle se soit exprimée, l'attitude de révolte d'une partie croissante de la population européenne constitue un réel souci pour les « élites occidentales » dans l'actuel contexte économique, social et politique. Sans oublier l'Ukraine, la montée en puissance des pays « émergents », les différentes tensions internationales... Une situation qui rend cette rencontre de Bilderberg particulièrement digne d'attention.

[la suite, sur le lien
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/bilderberg-2014-une-rencontre-sur-152572]

Pour ne plus recevoir nos messages, prière d'adresser un courrier électronique avec le titre "désabonnement" ou "désinscription" à l'adresse indep_chercheurs@yahoo.fr

Si en revanche vous avez apprécié le contenu de nos articles, nous ne pouvons que vous encourager à rediffuser autour de vous cette lettre d'information. Merci d'avance

Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article