Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles d'Indépendance des Chercheurs : Geneviève Fioraso et l'immobilisme gouvernemental (I)

11 Avril 2014 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Services publics

Articles d'Indépendance des Chercheurs :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/04/09/genevieve-fioraso-et-l-immobilisme-gouvernemental-i-49800.html

Geneviève Fioraso et l'immobilisme gouvernemental (I)

Le 9 avril 2014, alors que la pétition « Tribune. Le changement à l'Université et dans la Recherche, c'est maintenant ? » évoquée dans nos articles « Université et recherche : réunion et pétition » et « Universités, recherche : 8000 signataires contre la politique actuelle » exprimait un clair désaveu de la politique de Geneviève Fioraso par les scientifiques, l'intéressée à été nommée secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur et à la Recherche. Le Point commente « Fioraso garde les dossiers, mais perd des plumes », faisant allusion à sa nouvelle condition de secrétaire d'Etat sous la tutelle de Benoît Hamon. Quoi qu'il en soit, le maintien de Geneviève Fioraso à la tête de ces deux services publics paraît indissociable de la stratégie de privatisation dont ils sont clairement des cibles depuis l'adoption à l'échelle européenne, en mars 2000, de la stratégie de Lisbonne. Des accords signés, précisément, sous le gouvernement de « gauche plurielle » de Lionel Jospin. Et quoi qu'en dise la propagande gouvernementale, la réalité est que l'existence d'organismes comme le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) se trouve directement menacée. A fortiori, dans un contexte de développement accéléré des « marchés de la main d'oeuvre » européen et planétaire. Car le « pacte de responsabilité » et ses équivalents dans d'autres pays ou à l'échelle européenne sont-ils autre chose, tout compte fait, qu'une négociation du rythme auquel les capitaux partiront et les standards sociaux s'effondreront dans des pays comme la France ? Dans cette vente des meubles, que restera-t-il de la recherche et de l'enseignement supérieur français une fois privatisés et mondialisés ? Le 9 avril également, la rencontre « Conditions de travail, conditions d'études : Une urgence, combattre ensemble leur dégradation ! » a été pour les personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche publique, ainsi que pour les étudiants, l'occasion d'exprimer leur inquiétude croissante devant un avenir qui se présente sous les pires auspices avec la politique de François Hollande et Manuel Valls.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/04/09/genevieve-fioraso-et-l-immobilisme-gouvernemental-i-49800.html]

http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/04/09/universite-recherche-8000-signatures-contre-l-actuelle-polit-49798.html

Universités, recherche : 8000 signataires contre la politique actuelle

Le 9 avril 2014 au matin, la pétition « Tribune. Le changement à l'Université et dans la Recherche, c'est maintenant ? » vient de dépasser les 8000 signataires. La politique imposée aux scientifiques par Geneviève Fioraso y est sévèrement critiquée. Peut-on raisonnablement, dans ces conditions, envisager le renouvellement de Geneviève Fioraso à la tête de l'enseignement supérieur et de la recherche ? Qu'il s'agisse d'établissements publics de recherche comme le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) ou des universités, la situation n'a cessé de se dégrader encore au cours des deux années récentes. Notre article « Université et recherche : réunion et pétition »rappelle notamment la rencontre avec débat qui aura lieu ce jour à la Sorbonne (à partir de 13h45) avec le titre fort explicite « Conditions de travail, conditions d'études : Une urgence, combattre ensemble leur dégradation ! ». De même, nos articles « CNRS : trois suicides récents inquiètent la CGT » (I) et (II), « Recherche, universités, suicides d'agents... (I) », « CNRS, burn-out, suicides... (I) » , « CNRS et crise des hiérarchies scientifiques » (I) et (II), et d'autres qui les ont précédés, avaient déjà analysé l'évolution de longue date qui a conduit à la présente situation. Le Conseil de Ministres entérinera-t-il malgré tout la suite de cette politique ainsi qu'une nouvelle nomination de Geneviève Fioraso ? Bien au contraire, une remise en question globale est plus que jamais urgente, qu'il s'agisse de la politique appliquée au CNRS et aux autres organismes publics de recherche ou de la prétendue « autonomie » des universités qui s'est soldée par leur endettement et par une crise profonde. Qui peut valablement ignorer ces réalités ?

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/04/09/universite-recherche-8000-signatures-contre-l-actuelle-polit-49798.html]

 

 

Si vous avez apprécié le contenu de nos articles, nous ne pouvons que vous encourager à rediffuser autour de vous cette lettre d'information. Merci d'avance.


Cordialement


Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article