Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles d'Indépendance des Chercheurs : Internet : le pire, le 3 avril au Parlement Européen ?

2 Avril 2014 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Les média

Articles d'Indépendance des Chercheurs :


http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/010414/internet-le-pire-le-3-avril-au-parlement-europeen

Internet : le pire, le 3 avril au Parlement Européen ?

Qu'adviendra-t-il à terme de la liberté de l'internet et de la neutralité du réseau ? Ce jeudi 3 avril, une mini-plénière du Parlement Européen doit examiner le dangereux rapport de la Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie (ITRE) sur la  proposition 2013/0309 (COD) de règlement du Parlement Européen et du Conseil « établissant des mesures relatives au marché unique européen des communications électroniques et visant à faire de l'Europe un continent connecté, et modifiant les directives 2002/20/CE, 2002/21/CE et 2002/22/CE ainsi que les règlements (CE) n° 1211/2009 et (UE) n° 531/2012 ». Alors que les citoyens considèrent l'internet libre comme un très important service public, et l'utilisent au quotidien dans cet esprit, l'Union Européenne risque de s'engager dans la voie de la liquidation de l'essentiel de cet acquis comme évoqué encore dans nos articles « Internet, Parlement Européen : Alerte Rouge ! » « Internet en danger, élections municipales, Parlement européen... » et « Internet en danger, élections municipales, 3 avril au Parlement européen... »ou encore, hier, dans « Municipales 2014, pression fiscale, précarité... ». Dans ce dernier article, nous soulevons la question du possible rapport entre la dégradation croissante de la situation économique et sociale dans les pays de l'Europé occidentale et les actuelles menaces sur la neutralité du réseau internet et, par là, sur la liberté d'expression, d'information et de communication des citoyens. En effet, le 3 avril le Parlement Européen risque d'entériner la stratégie de la Commission Européenne prévoyant d'autoriser les fournisseurs d'accès internet à mettre en place des « services spécialisés » marchands et contrôlés en leur accordant un traitement prioritaire dans le flux internet disponible. L'internet libre se verrait ainsi progressivement confiné dans une parcelle de plus en plus exiguë et voué de fait à la disparition alors que les milieux influents, privés, institutionnels et politiques, disposeraient de tout le réseau pour diffuser leur propagande sans pouvoir vraiment être contredits. La Quadrature du Net réclame à juste titre « Vote sur la neutralité du Net au Parlement européen : les eurodéputés doivent protéger Internet ! ». A cet égard, la question des mobilisations citoyennes se pose de toute évidence. Malheureusement, force est de constater qu'à ce jour la grande majorité de la population reste dans une situation de désinformation presque totale avec un incroyable silence de la part des grands médias. Et qu'aucun parti politique, syndicat, association... n'a entrepris d'organiser en temps utile des réunions publiques et des manifestations pour défendre la neutralité du net. Quel sera le prix de ces silences ? Dans l'urgence, pour intervenir auprès des parlementaires, une liste complète des députés européens est disponible à l'adresse http://www.europarl.europa.eu/meps/fr/full-list.html. Voir aussi http://savetheinternet.eu/fr/(Save the Internet), https://www.laquadrature.net/wiki/Comment_contacter_un_d%C3%A9put%C3%A9_europ%C3%A9en(La Quadrature du Net),  http://piphone.lqdn.fr/campaign/call2/NetNeutrality-final-apr_14et la pétition très récente à l'adresse des députés européens « centristes » français membres de l'ALDE http://www.avaaz.org/fr/eu_net_neutrality_sam_france/. L'actuelle situation étant très incertaine.

[la suite, sur le lien http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/010414/internet-le-pire-le-3-avril-au-parlement-europeen]


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/04/01/internet-parlement-europeen-le-modem-interpelle-49770.html

Internet, Parlement Européen : le MoDem, interpellé

Après avoir mis en ligne l'article « Internet : le pire, le 3 avril au Parlement Européen ? » , nous découvrons une pétition qui vient d'être déposée dans l'urgence sur le site d'Avaaz avec le titre « 48h pour sauver les libertés du net: envoyez un message ! ». La pétition concerne la séance  mini-plénière du Parlement Européen du 3 avril qui doit examiner le rapport de la Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie (ITRE) sur la  proposition 2013/0309 (COD) de règlement du Parlement Européen et du Conseil « établissant des mesures relatives au marché unique européen des communications électroniques et visant à faire de l'Europe un continent connecté, et modifiant les directives 2002/20/CE, 2002/21/CE et 2002/22/CE ainsi que les règlements (CE) n° 1211/2009 et (UE) n° 531/2012 » évoquée également dans notre article récent « Internet, Parlement Européen : Alerte Rouge ! » et dans ceux qui l'ont précédé. La pétition interpelle les élus MoDeM, membres du groupe Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ADLE) du Parlement Européen, à propos de leur vote à l'occasion de cette mini-plénière. En effet, alors que La Quadrature du Net valore positivement les amendements présentés par ce groupe parlementaire européen pour la session du 3 avril, les élus MoDem, alliés en France à l'UDI en vue des prochaines élections européennes, pourraient ne pas soutenir ces amendements. Ils risqueraient alors de se rallier à la position favorable à la suppression de fait de la neutralité du net par le biais des « services spécialisés » marchands. De tels services seraient assortis de nouvelles prérogatives accordées aux fournisseurs d'accès, leur permettant de prioriser les flux de ces services sous contrôle. La nouvelle pétition sur Avaaz interpelle à ce sujet les élus du MoDem, leur vote pouvant représenter un grave danger pour la liberté de l'internet. Notre article « Municipales 2014, pression fiscale, précarité... » a également évoqué l'usage politique qui pourrait être fait de ce type de priorisations marchandes de flux au détriment de la liberté de critique, d'expression et de communication des citoyens.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2014/04/01/internet-parlement-europeen-le-modem-interpelle-49770.html]

 

Si vous avez apprécié le contenu de nos articles, nous ne pouvons que vous encourager à rediffuser autour de vous cette lettre d'information. Merci d'avance.

Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article