Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

DOUAI : la résistance à l'accord scélérat s'organise.

10 Février 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Le syndicalisme

 

 

 

 

DOUAI, le 8 Février 2013

 

 

DECLARATION DU SECRETARIAT DE L’UNION LOCALE

 

« ACCORD DE SECURISATION DE L’EMPLOI »

« ACCORD DE COMPETITIVITE CHEZ RENAULT »

 

Les derniers mois de l’année 2012 et ce début d’année 2013 ont été marqués par une offensive sans précédent du Patronat pour remettre en cause une grande partie des Acquis Sociaux des salariés du Secteur Privé !

Le 11 Janvier 2013, les négociations nationales dites de « Sécurisation de l’Emploi » se sont terminées par un projet d’accord d’une extrême gravité pour les droits des salariés, signées par les organisations syndicales CFDT, CGC et CFTC, accord condamné par la CGT et Force Ouvrière :

flexibilité renforcée, mobilités forcées,

baisse des salaires et modification des horaires à la seule volonté des employeurs sous couvert de soi-disant difficultés financières,

précarisation des travailleurs avec le « contrat intermittent » dans les PME au détriment du CDI de droit commun,

 

libéralisation des licenciements,

etc … etc ...

 

Un projet de loi doit être présenté au Conseil des Ministres pour ensuite être soumis au Parlement.

 

Cet accord qualifié d’ « historique » le serait s’il était approuvé par nos députés et se traduirait par une remise en cause sans précédent des fondements mêmes du droit du travail dans notre pays.

Nous en avons d’ailleurs une image concrète au travers du projet de « compétitivité » dans le Groupe RENAULT :

blocage des salaires sur plusieurs années,

allongement du temps de travail journalier,

suppression des pauses et de journées RTT,

imposition des mutations inter-sites avec détérioration des conditions de vie familiale,

l’acceptation de plus de 7 500 suppressions d’emplois au niveau national dont plus de 1 500 qui seraient prévues à RENAULT DOUAI,

… etc … etc …

En contrepartie, Carlos GHOSN s’engage à ne pas fermer de sites en France et de placer RENAULT en « position favorable » pour obtenir … l’affectation de projets des partenaires destinés au marché européen !!!???

Nous venons de constater que le Groupe NISSAN où RENAULT est actionnaire à 44%, vient d’affecter le marché de sa nouvelle berline estimé à 80 000 véhicules/an en … Espagne ???

Suite à cette décision, le Ministre du Redressement Productif : Arnaud MONTEBOURG, va-t-il enfin comprendre qu’il a affaire à un chantage patronal qui veut associer l’Etat, actionnaire à hauteur de 15% chez RENAULT, à un véritable marché de dupes se traduisant par un recul « historique » des Acquis Sociaux de ses « électeurs salariés » ?

L’Union Locale des Syndicats CGT du Douaisis condamne donc avec fermeté toutes ces tentatives de « recul social » et s’associe à la Région Métallurgie CGT pour réunir l’ensemble de ses militants le Mardi 19 Février 2013 à SIN LE NOBLE en Assemblée Générale.

Lors de cette assemblée qui réunira plusieurs centaines de militants, l’Union Locale proposera une journée d’actions et de grèves avec l’organisation d’une manifestation régionale à DOUAI le Mardi 5 Mars 2013 au matin, puisque l’arrondissement compte parmi ses entreprises RENAULT DOUAI, le site automobile le plus important de la Région et de France.

En effet, les décisions qui seraient prises dans ce groupe ne seraient pas sans conséquences sur l’activité et les droits sociaux de milliers de salariés chez les Equipementiers et les Sous Traitants de la Région.

Cette manifestation et les actions qui seront menées dans les entreprises permettront aux salariés d’exprimer leurs exigences en matière de Droit du Travail et de Pouvoir d’Achat, tout en rappelant aux responsables politiques leurs « droits et devoirs » pour celles et ceux qui leur ont fait confiance en Mai 2012.

 

http://www.frontsyndical-classe.org/article-douai-la-resistance-a-l-accord-scelerat-s-organise-115231001.html

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article