Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Front de Gauche : « Ouvrir un débat » mais pas question de lutte. Repris sur le site "COMMUNISTES".

27 Janvier 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Europe supranationale

 

Retour à l’accueil

 

25 janvier 2013

 

 

 

Lire, enregistrer et/ou imprimer cet article au format PDF (1 page)

 

http://www.sitecommunistes.org/ch283frontdegauche.htm

 

Mercredi, à l’occasion d’un meeting à Metz, les dirigeants du Front de gauche ont déclaré:  « Nous voulons faire entendre qu’une autre logique existe à gauche, que d’autres solutions sont possibles ». Quelles solutions ?  A aucun moment il n’a été question d’en finir avec la production capitaliste, avec les rapports d’exploitation. Leur « alternative à la politique actuelle » se résume à « ouvrir un débat, construire des solutions ».

Le peuple, en particulier la classe ouvrière et la jeunesse font l’amère expérience de la trahison des partis de gauche depuis des décennies. De gestion de municipalités ou de régions, d’une campagne électorale à l’autre,  au Parlement, le Front de Gauche ne propose rien d’autre qu’un aménagement de plus de la société capitaliste, de l’ordre existant.

Les profits capitalistes explosent. En 2013, chez Arcelor-Mittal, les actionnaires vont empocher plus de 1 milliard de dividendes. Depuis 2007, ils en auront empoché 19 milliards.  Le Front de Gauche propose quoi pour mettre fin à cette situation ? Ouvrir un débat de plus pour « construire des solutions ».

La seule issue globale à cette situation dans notre pays comme ailleurs, nous le savons mais il faut le redire plus fort, c’est d’abattre le capitalisme, de lui reprendre les grands moyens de production et d’échange.

La seule alternative à la situation actuelle c’est la lutte. Consacrer toutes ses forces, les salariés, le peuple à l’action pour barrer la route à cette politique, participer à fond au développement d’une grande lutte contre le capital et ses valets est la première obligation d’un parti qui dit être avec les travailleurs. Une fois de plus le Front de Gauche n’a pas eu un mot à ce sujet.

Aujourd’hui comme hier, la seule chose que le capital et le gouvernement craignent, ce sont les luttes.

A part Communistes, aucun parti politique ne souscrit à cela, aucun n’a cet objectif. Car tous, absolument tous, droite – FN – PS, gauche, extrême gauche, se situent dans le système capitaliste comme seul système possible.

 

 

Front de Gauche :

 

 « Ouvrir un débat »

 

 mais pas question de

 

 lutte

 

COMMUNISTES

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article