Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

L'éléphant, les petites fourmis et le vautour - Poème en soutien aux FRALIB . Poème de Caroléone.

2 Octobre 2012 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La mondialisation

Theiere-Leopard-e1316238462874.jpg

 

 

 

Il était une fois dans les terres du sud de la France

Un éléphant occupé à cultiver les fleurs de Provence

Pour remplir avec gaieté ses théières dont sa forme épousaient

Avec un breuvage calmant et divin par ses fourmis sélectionné

 

 

2011_09_15_OP_OCCUPATION_FRALIB_079_modifie-1.jpg

 

 

 

Dans sa petite ferme qui un jour grandit, les employées

Les petites fourmis l’aidaient à qui mieux mieux à travailler

Elles mettaient du cœur à l’ouvrage et aussi leur témérité

Faisant prospérer la maison espérant un peu les fruits en tirer

 


 

images-copie-1.jpg

 


 

Un jour pourtant le grand vautour décida de délocaliser

Ce gros mot nouveau par le patronat venait d’être inventé

Afin de lui permettre de mettre dans ses poches plus de picaillons

Ce vautour sans scrupule se jeta dans l’aventure avec délectation



 

vautour.gif

 

 

 

Afin que le vautour puisse de plus en plus s’enrichir

Il fallait évidemment réduire les effectifs et faire partir

Les petites fourmis en nombre qui n’avaient rien à dire

Mais c’était sans compter sur leur ténacité à résister et tenir


 


 

L-Usine-Frabib-occupee.jpg

 

 

Les fourmis alors décidèrent de prendre en main leur fourmilière

Les tisanes de leur éléphant en Provence doivent rester elles décrétèrent

Ce qui ne plu pas du tout au vautour qui demanda l’aide du manitou

Qu’importe les fourmis sont coriaces et elles tiennent bien le coup

 


 

 

113441118_reference.jpg


 

Deux ans que cela dure pour faire tourner la fourmilière !

Deux ans que les promesses affleurent et jamais ne prospèrent !

Deux ans que l’éléphant fétiche sort en manif prendre l’air !

Deux ans que les braves petites fourmis travaillent en ouvrières !


 

 

fourmis.gif

 

Tenez le coup chères petites fourmis  travailleuses courageuses

Vous êtes le fleuron de notre pays et ne faites pas rougir les laborieuses

Fourmis dont vous héritez les propos les mérites et la pugnacité

Nous sommes près de vous et vous soutenons pour garder votre dignité

 

 

 

bv000004.gif

 

Caroleone

 

 

Les dernières news des FRALIB

 

 

 

 

 

fh120820.png

 

 

 

 

arton3105.jpg

 

 

 

1810203_12793670-fralib-20120817-t103a.jpg

 

 

 

FRALIB1.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article