Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

L’équipe d’al-Ikhbariya salue ses sauveurs – et accable ses ravisseurs

16 Août 2012 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La Syrie - La Libye - l'Iran -

L’équipe d’al-Ikhbariya salue ses sauveurs – et accable ses ravisseurs

Par Louis Denghien,

 

 

La journaliste d’al-Ikhbariya Yala Saleh, libérée mercredi avec ses deux collaborateurs des geôles ASL à al-Tall, près de Damas, a qualifié d’ »inhumaine » l’attitude des activistes à leur égard. Outre l’assassinat sous les yeux de ses collègues du jeune assistant-cadreur Hatem Abou Yehya, lors de la capture de l’équipe le 10 aout, elle-même, Abdallah Sabra et Hossam Imad ont été roués de coups par leurs ravisseurs et menacés de mort.

Yara et ses collègues ont évidemment manifesté leur reconnaissance aux militaires qui les ont sauvés d’une mort probable : Tabra, le caméraman de l’équipe, a notamment souligné que c’était un petit groupe de soldats qui avait triomphé à al-Tall d’une troupe d’environ 300 rebelles – rappelons qu’au cours de cette opération salvatrice, le QG régional de l’ASL a été détruit et plusieurs de ses responsables abattus.. Pour sa part le journaliste Hossan Imad a indiqué que ces derniers avaient tenté de contraindre l’équipe d’al-Ikhbariya de faire des déclarations accusant l’armée de leurs propres exactions.

Tous évidemment, y compris le ministre de l’Information, ont rendu hommage à l’absent de la fête, l’assistant cadreur Hatem Abou Yeyah, abattu dès le premier jour par les terroristes.

 

La fête après l’angoisse : les présents….

Certains diront que les journalistes syriens véhiculent une information officielle. Mais si l’information officielle syrienne – d’ailleurs morcelée, en ce qui concerne la télévision, en quatre chaînes, dont certaines privées – dit que le pays est ravagé par des bandes armées plus ou moins islamo-extrémistes et soutenues par l’Étranger, eh bien, à l’évidence, elle cerne d’assez près la réalité !

Quant au caractère « officiel » de l’information, la France du Monde, du Figaro, de Libération, d’I-Télé, de BFMTV ou d’Arte n’a certes rien à dire ou reprocher à la Syrie sur ce terrain…

Espérons qu’à l’avenir, les gens d’al-Ikhbariya ne prennent plus, pour informer leurs concitoyens, que des risques calculés. Et espérons encore que le correspondant pour Homs d’al-Alam, Ahmad Sattouf, enlevé mardi, ait autant de chance qu’eux.

… et les absents : Ahmad Sattouf d’al-Alam, enlevé mardi 14 août…

… et Hatem Abou Yehya d’Ikhbariya, assassiné le vendredi 10 aout par l’ASL

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article