Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

La droite lave plus blanc son rapprochement avec le Front-Haine !

16 Juin 2012 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Politique intérieure

La droite lave plus blanc son rapprochement avec le Front-Haine !
 
Par Paul Ariès Directeur du Sarkophage

Alain Juppé et NKM n’ont pas hésité à assimiler le Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon avec l’antisémitisme, pour avoir reproduit l’appel à la résistance à
l’austérité lancé par le compositeur grec Mikis Théodorakis. S’agit-il désormais d’accuser d’antisémitisme tous ceux qui s’opposent à la politique du gouvernement
israélien ? Alors oui, j’avoue avoir signé au nom du Sarkophage l’appel lancé notamment par Desmond Tutu, Archevêque d’Afrique du Sud, prix Nobel de la paix
en faveur de la Palestine. Ces accusations ignobles contre le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon sont en outre fondées sur une campagne de propagande
noire en provenance d’un journal grec de droite qui a totalement déformé les propos de Mikis Theodorakis. Les autres journalistes présents n’ayant absolument
pas retenu cette version. Chacun peut lire d’ailleurs, sauf visiblement NKM et Juppé, la déclaration de Mikos Théodorakis du 12 novembre 2003 à ce sujet : « Mon
opinion sur le peuple israélien est connue depuis toujours - comme c’est d’ailleurs le cas pour toutes les autres questions et sujets. Franchement, je suis
stupéfait de constater le bruit qui est fait autour de cela maintenant, comme si l’on entendait m’exprimer pour la première fois. Peut-être que certains ont
considéré le moment propice pour lancer une attaque contre moi. J’ai toujours été aux côtés des faibles, des gens qui luttent pour les droits des peuples. Et parmi
ceux-ci figure le peuple israélien. J’ai chanté ses souffrances de la meilleure façon que j’aie pu le faire. J’ai toujours été pour la coexistence pacifique des
peuples. Et je l’ai prouvé en pratique, entre autres, quand j’ai assumé le rôle d’intermédiaire entre Alon et Arafat lors des événements de 1972. Mais c’est pour
cette raison précise que je suis absolument contre la politique de Sharon, et j’ai souligné ceci à plusieurs reprises, comme j’ai aussi condamné à plusieurs
reprises le rôle des hommes politiques, des penseurs, et des illustres théoriciens juifs américains dans l'élaboration de la “politique” agressive actuelle de Bush.
C'est donc de façon totalement délibérée que certains provoquent la confusion entre le peuple israélien, auquel j'ai si souvent prouvé dans la pratique que je
l’honore et que je lui rends hommage, et ces phénomènes négatifs – au fond CE SONT EUX qui noircissent l’image d’Israël, en jouant un rôle réellement
“antisémite”, CE SONT EUX qui se trouvent du côté du Mal, aux racines du Mal, comme je l’ai déclaré dernièrement. Personnellement je suis heureux, parce que je
sais qu’il y a beaucoup d'Israéliens à travers le monde et à l’intérieur d’Israël qui sont d’accord avec moi et qui luttent pour les droits réellement légitimes de leur
peuple, en assurant la coexistence avec les droits des autres peuples; qui se battent pour la Paix dans leurs régions et à travers le monde. Je suis heureux que
depuis des décennies nous soyons ensemble dans ces combats communs. Et je sais qu’ils me connaissent bien à travers ces luttes et qu'ils n'ont pas attendu la
boue jetée par certains pour faire ma connaissance. Mais peut-être est-ce là l’objectif de ceux qui soudain ont "découvert” mes idées et me calomnient comme
prétendu “antisémite”. (Athènes, 12.11.2003).
L’explication à cette cabale contre le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon est simple : la droite dite républicaine entend faire oublier qu’elle est en train de
transgresser un des interdits majeurs de l’histoire politique française depuis le lendemain de la seconde guerre mondiale, elle doit faire oublier qu’elle viole sa
propre histoire depuis le gaullisme ; car en renvoyant dos à dos la gauche et le Front National et en prônant sa nouvelle stratégie du « ni-ni », l’UMP marque
définitivement la victoire idéologique des « Le Pen »…Si pour l’UMP, la gauche dans ses multiples composantes et le FN sont des adversaires de même nature,
cela signifie que nous sommes en train de vivre les prémisses d’une recomposition totale de la droite à base d’une extrême-droitisation galopante. Le
Sarkophage, journal des gauches antiproductivistes a donc eu raison de décider de poursuivre sa parution malgré la victoire de Hollande, car si nous avons
contribué à sortir Sarkozy, ce dont Sarkozy était le nom…est loin d’être mort. Que la droite envoie ses deux chevaliers blancs sur ce front est encore plus
inquiétant...Cela signifie que les derniers anticorps à cette recomposition sont en train de céder.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article