Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

La Grèce en plein marasme. La troïka et ses bienfaits.

23 Septembre 2012 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Europe supranationale

Grèce - (…) En réalité, des expressions telles que « austérité draconienne » sont absolument insuffisantes pour décrire ce qui est en train de se passer en Grèce. Les salaires et les retraites sont amputés de 50 % ou même, dans certains cas, de 70 %. La malnutrition fait des ravages parmi les enfants de l’école primaire, la faim fait son apparition surtout dans les grandes villes du pays dont le centre est désormais occupé par des dizaines des milliers des SDF misérables, affamés et en haillons. (...)
Dans la rue, on rencontre encore des hommes, des bêtes et leurs histoires croisées. Dans un quartier central, devenu « difficile », on vend désormais de l’immobilier, pour mille euros le m2, mais il y aurait peut-être à manger et à boire dans ces affaires. Justement, à ce même quartier, Kitsos, un chat de gouttière, trouve à manger et à boire tous les matins, devant une boutique spécialisée dans les produits pour animaux. La femme qui tient la boutique et qui pense nourrir Kitsos est si formelle dans ses propos : « Notre vie et celle des bêtes n’est plus comme avant. Ils sont de plus plus fréquemment les victimes d’une violence gratuite, allant jusqu’à leur mise à mort. Le pire c’est que des immigrés clandestins les tuent pour ensuite consommer leur viande, les chiens en sont les premières victimes, viennent ensuite les chats.... à quand notre tour ? Notre société se mangera entre elle ».


Grèce - (…) En réalité, des expressions telles que « austérité draconienne » sont absolument insuffisantes pour décrire ce qui est en train de se passer en Grèce. Les salaires et les retraites sont amputés de 50 % ou même, dans certains cas, de 70 %. La malnutrition fait des ravages parmi les enfants de l’école primaire, la faim fait son apparition surtout dans les grandes villes du pays dont le centre est désormais occupé par des dizaines des milliers des SDF misérables, affamés et en haillons. (...)
Dans la rue, on rencontre encore des hommes, des bêtes et leurs histoires croisées. Dans un quartier central, devenu « difficile », on vend désormais de l’immobilier, pour mille euros le m2, mais il y aurait peut-être à manger et à boire dans ces affaires. Justement, à ce même quartier, Kitsos, un chat de gouttière, trouve à manger et à boire tous les matins, devant une boutique spécialisée dans les produits pour animaux. La femme qui tient la boutique et qui pense nourrir Kitsos est si formelle dans ses propos : « Notre vie et celle des bêtes n’est plus comme avant. Ils sont de plus plus fréquemment les victimes d’une violence gratuite, allant jusqu’à leur mise à mort. Le pire c’est que des immigrés clandestins les tuent pour ensuite consommer leur viande, les chiens en sont les premières victimes, viennent ensuite les chats.... à quand notre tour ? Notre société se mangera entre elle ».


!cid ii 139e843cd919f348


Grèce - les enfants font cours dans des écoles sans chauffage, on attend toujours les livres (mais ça ça paraît franchement anodin comparé à tout le reste), pour faire des examens à l’hôpital, il faut avancer les frais (et être remboursé à 70%, si la caisse de Sécu existe encore à la date du remboursement…)et comme on ne paie pas nos impôts divers (on est imposable à partir de 5.000 euros par an…, + impôt sur la propriété, et bon nombre de Grecs, pauvres par ailleurs, sont propriétaires, etc etc.),… on nous fait une ponction à la source sur nos salaires.

-cid_ii_139e84449ce3d50e.jpg

Grèce - « 30% des enfants ne sont pas vaccinés, ce qui favorise l’affaiblissement de la barrière de transmission des maladies infectieuses et la propagation des épidémies. En outre, bon nombre des citoyens qui n’ont pas accès aux services de santé, par faute de ressources ou d’assurances, et vu la hausse du prix du mazout de chauffage (harmonisé à celui du carburant), les cas de pneumonie et de congélation s’accroîtront pendant l’hiver à cause du manque de chauffage ».

-cid_ii_139e844e0c4ec251.jpg

Grèce - « Pour la première fois nous recevons pendant les permanences médicales des personnes qui viennent demander un plat de nourriture. Elles font semblant d’avoir un problème de santé pour demander à manger. Si la situation ne change pas, la crise sera humanitaire, ce qui signifie beaucoup de perte en vies humaines »

«La santé publique est en danger. Les citoyens assurés sont invités à débourser pour obtenir des soins ou une visite médicale alors même qu’ils paient leurs assurances maladies».

Un jour de mai 2010, le Fond Monétaire International, l'œil de l'Union Européenne et la Banque centrale Européenne ont fait irruption dans notre vie quotidienne. La Troïka et les "Troïkans" modifient nos existences et nos comportements. Il y a un avant et un après. Comme lors d'une entrée en guerre ou d'une occupation. Un vent mauvais, un poison ambiant, une mise à mort de nos petites et grandes habitudes une mutation collective rapide, suspendue à la perte de nos repères. Désormais on plonge, y compris dans les quartiers chics... dans les poubelles ..


-cid_ii_139e846183464fc1.jpg




Grèce - les enfants font cours dans des écoles sans chauffage, on attend toujours les livres (mais ça ça paraît franchement anodin comparé à tout le reste), pour faire des examens à l’hôpital, il faut avancer les frais (et être remboursé à 70%, si la caisse de Sécu existe encore à la date du remboursement…)et comme on ne paie pas nos impôts divers (on est imposable à partir de 5.000 euros par an…, + impôt sur la propriété, et bon nombre de Grecs, pauvres par ailleurs, sont propriétaires, etc etc.),… on nous fait une ponction à la source sur nos salaires.

Camiseta-crisis-Grecia.jpg

Grèce - « 30% des enfants ne sont pas vaccinés, ce qui favorise l’affaiblissement de la barrière de transmission des maladies infectieuses et la propagation des épidémies. En outre, bon nombre des citoyens qui n’ont pas accès aux services de santé, par faute de ressources ou d’assurances, et vu la hausse du prix du mazout de chauffage (harmonisé à celui du carburant), les cas de pneumonie et de congélation s’accroîtront pendant l’hiver à cause du manque de chauffage ».

goldman-sachs-vampire-squid

Grèce - « Pour la première fois nous recevons pendant les permanences médicales des personnes qui viennent demander un plat de nourriture. Elles font semblant d’avoir un problème de santé pour demander à manger. Si la situation ne change pas, la crise sera humanitaire, ce qui signifie beaucoup de perte en vies humaines »

«La santé publique est en danger. Les citoyens assurés sont invités à débourser pour obtenir des soins ou une visite médicale alors même qu’ils paient leurs assurances maladies».

Un jour de mai 2010, le Fond Monétaire International, l'œil de l'Union Européenne et la Banque centrale Européenne ont fait irruption dans notre vie quotidienne. La Troïka et les "Troïkans" modifient nos existences et nos comportements. Il y a un avant et un après. Comme lors d'une entrée en guerre ou d'une occupation. Un vent mauvais, un poison ambiant, une mise à mort de nos petites et grandes habitudes une mutation collective rapide, suspendue à la perte de nos repères. Désormais on plonge, y compris dans les quartiers chics... dans les poubelles ..


Grece2-sept.-2012.-copie-1.gif

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article