Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré. Le blog de Caroleone.

27 Septembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La mondialisation

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré

Publié le 27 Septembre 2013

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré

Accapareurs, pilleurs, pollueurs et cie........

 

Mine de Grasberg

 

C’est le royaume de la démesure…..la nature paie au prix fort le trésor de son sous-sol, source de toutes les convoitises.

Les papous paient le prix fort pour leurs terres ancestrales volées, pillées, saccagées, polluées.

Leur cosmovision bafouée, les leurs assassinés, spoliés, exploités, torturés, là encore, c’est le domaine de la démesure et les enjeux ne penchent pas en faveur d’une paix prochaine.

Soutenons les luttes de ses peuples nobles et fiers qui savent encore, mais pour combien de temps, ce que les traditions leur ont forgé comme culture.

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré

Il s’agit de la plus grande mine d’or et la troisième plus importante mine de cuivre au monde.

Les gisements d’Ertsberg ont été découverts à la fin des années 1930 puis en 1960 par l’expédition Freeport. Les travaux de recherche ont débuté en 1967 et la production a débuté en 1973. Le gisement de Grasberg est découvert un peu plus tard en 1988, alors que les mines d’Ertsberg et Ertsberg Est sont en train de s’épuiser. Grasberg relance la production qui depuis n’a cessé de progresser.

Le massif est donc en exploitation depuis une quarantaine d’années. En 2004 Rio Tinto a rejoint le capital de la mine.

Les conditions de mise en place de cette mine avec Freeport dans les années 1970 dépendent étroitement du contexte politique de l’époque. En effet, alors qu’en pleine guerre froide les Pays Bas acceptent de céder la Papouasie Occidentale à une administration intérimaire des Nations Unies, Soekarno, président de la récente Indonésie indépendante (1945), fait de la mine Grasberg un enjeu national et négocie directement avec Freeport pour être actionnaire à titre individuel. Il mène une intervention militaire en 1962 et prend possession de la Papouasie Occidentale, soutenu militairement par l’URSS. Les Etats-Unis embourbés au Vietnam et inquiet d’un conflit potentiel intercèdent auprès des Pays Bas en faveur de l’Indonésie et la Papouasie devient la 26èmeprovince indonésienne, par un «Acte de Libre Choix» organisé par le gouvernement indonésien en 1969, sous ce qui apparaît aujourd’hui

comme le vote contraint d’un certains nombres de dignitaires papous. . Les intérêts économiques lié à l’importance des ressources naturelles de cette partie de la Papouasie est donc à l’origine même de la colonisation de ce territoire par les indonésiens.

 

 

PEDIGREE
La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré
Nom : FREEPORT MCmORAN copper and gold inc.

 

Créée : 1988

Siège social : Phoenix (EU)

Activité : secteur minier

Parts de marché : 80 %

 

 

Il faut préciser ici que l’état indonésien touche des revenus colossaux avec cette mine :

la mine est une des plus rentables au monde et les bénéfices se chiffrent en milliards de dollars chaque année et représentant 1 à 2% du PIB Indonésien selon les années, avec par exemple en 2009 environ 6 milliards de dollars de revenus, pour 1 milliard de dollars de bénéfices.

 

 

Exploitation : Mine de Grasberg Indonésie (papouasie occidentale, proche du Puncak Jaya (montagne)

Mine à ciel ouvert et mine souterraine

Mine à ciel ouvert, production : 250.000 tonnes de minéral par jour

Altitude : 4200 m

Production : or, cuivre, argent, chaque

10 % du cuivre produit mondialement vient de la mine Grasberg

Réserves estimées : 2.8 milliards de tonnes à teneur à 1.09 % de cuivre, 0.98gr/tonne en or et 3.87 gr par tonne d’argent

Début de l’exploitation : 1973 En 1981 extension avec l’Ertsberg de l’est

Profit : plus d’un million de dollars par jour

 

CA : 16.939 Millions dollars US

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré

Autres actionnaires : - Rio Tinto (12%)

(L’ancien président Suharto et son fils ainé détiennent des intérêts financiers dans la mine.)

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré
La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré
Conséquences humaines et environnementales

 

  • Colonisation : tensions sociales et politiques, affrontements, violences, exactions, assassinats, violations permanentes des droits de l’homme….
  • Expropriation des populations
  • Taux de pauvreté le plus élevé d’Indonésie
  • Déchets occasionnés par la mine : 700.000 tonnes par an de roche extraite sur les collines sur une épaisseur de 300 mètres et une surface de 8 km2
  • Pollution du fleuve Aikwa par les dépôts et particules entrainées par la pluie et déposées tout le long de son cours : 250 km sont contaminés avec une forte teneur en cuivre
  • Les poissons ont pratiquement disparus du fleuve
  • La proximité d’un glacier équatorial sert d’indicateur pour les modifications climatiques de la région : l’érosion des pentes dues aux activités minières, les tremblements de terre, les pluies fréquentes ont laissé des landes désolées tout autour de la mine
  • 4 millions d’hectares déforestés en 40 ans et ça continue de nos jours
  • Diffusion d’acides dans le sol et les nappes phréatiques contaminant l’alimentation
  • L’agrandissement de la mine financée par Rio Tinto va entraîner un drainage minier plus important dont les effets sont potentiellement dévastateurs : 285.000 tonnes de résidus par jour devront être éliminés à travers un dispositif de barrages et de stockage off shore.

 

 

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré

 

Revue de presse

 

22 octobre 2011 Le chat noir émeutier

 

Les mineurs de Grasberg en lutte depuis plus d’un mois contre la multinationale américaine Freeport

 

 

Voici plus d’un mois que dure la grève dans la mine Grasberg, l’une des plus grandes mines d’or au monde, située dans la province indonésienne de Papouasie. Les mineurs papous réclament des hausses de salaires mais le propriétaire du site, le groupe américain Freeport, refuse de céder. Le conflit social est également renforcé par le climat de violence qui entoure la Papouasie ces dernières semaines. Huit morts en un mois, dont trois personnes tuées par balles par des inconnus, hier vendredi, à proximité de la mine…….

La mine de Grasberg: L'enfer du Dante existe, les papous l'ont rencontré
Grève ou crève ?
Des Papo
us à bout

 

Franck Michel pour baliautrement

 

L’aéroport de Timika (département de Mimika, Papua), géré en bonne partie par la compagnie Freeport, est aussi une vitrine du géant minier, où la propagande est omniprésente : sur les murs et les panneaux du hall d’accueil, on ne voit que promotion de la riche culture des Papous, éloge du développement durable et même apologie des droits de l’homme. L’entreprise n’a en effet aucun scrupule : avec sa seule présence (ou plutôt occupation) sur le sol papou, elle entend montrer qu’elle amène avec elle le progrès, la modernité, bref « la » civilisation. On connaît la suite de ce type d’action… et d’entreprise. Mais ce discours dominant continue de saper – et de discréditer – les véritables aspirations et combats que mènent les Papous pour obtenir plus de droits et le respect des libertés fondamentales

 

 

Voilà une grève dure, qui dure, et qui mine désespéramment les Papous. Car il existe des grèves médiatiques et d’autres qui le sont beaucoup moins. Depuis septembre 2011, celles menées par les Papous qui travaillent pour la multinationale Freeport – l’une des mines les plus gigantesques de la planète, le site de Grasberg étant aussi le plus élevé du monde – n’intéressent guère les médias internationaux ou nationaux. Pourtant des Papous à bout de nerfs peuvent aussi venir à bout d’une grève occultée……..

GITPA, janvier 2012

 

Papouasie occidentale , Mine Grasberg de Claire Levacher

 

 

Les gisements d’Ertsberg ont été découverts à la fin des années 1930 puis en 1960 par l’expédition Freeport. Les travaux de recherche ont débuté en 1967 et la production a débuté en 1973. Le gisement de Grasberg est découvert un peu plus tard en 1988, alors que les mines d’Ertsberg et Ertsberg Est sont en train de s’épuiser. Grasberg relance la production qui depuis n’a cessé de progresser.

Le massif est donc en exploitation depuis une quarantaine d’années. En 2004 Rio Tinto a rejoint le capital de la mine…….

 

Sources : wikipédia, gitpa

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article