Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Le 2 mai 2014. [Ukraine] A hiééééé, l’armée ukrainienne attaque !

2 Mai 2014 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

Le 2 mai 2014

 

 

Sans (trop de) commentaires…

Vous noterez que l’ancien Président Ianoukovytch (vous savez, l’infâme dictateur – enfin, légitimement élu ; et non violent – et qui voulait signer un accord avec l’UE et pi qui ne voulait plus…), face à des milliers de paramilitaires au centre de sa capitale, n’a jamais envoyé l’armée contre eux.

Là, le sympathique gouvernement légitime de Kiev (putschiste et non élu) qui a signé l’accord d’association avec l’UE, envoie l’armée, et tue ses opposants (une petite dizaine à ce jour, mais ils sont “pro-russes” [= pro-russophones, ce qui est différent], donc ne valent rien).

Kiev a réintroduit la conscription, et envoie plutôt la nouvelle garde nationale pleine de nationalistes de “Secteur Droit” – car Kiev a un petit souci : ses militaire sont tendance à ne pas lui obéir (mais qui en parle, ainsi que de ce que ça signifie… ?)

13h – La Russie est “indignée” et crie au “crime”

La Russie est “indignée” et crie au “crime”. “Le recours à l’armée contre son propre peuple est un crime qui mène l’Ukraine à la catastrophe”, affirme le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué se disant “indigné après le lancement à Slaviansk d’une opération de représailles avec la participation de terroristes de Pravy Sektor”, mouvement nationaliste paramilitaire ukrainien.

On n’a toujours pas la moindre preuve que le Kremlin est derrière l’agitation des nationalistes de l’Est, pas un coup de feu n’a été tiré en Crimée, mais on va encore nous parler de l’ogre du Kremlin et de ses chars, vous verrez…

 

A suivre…

P.S. je remettrai peut être ce billet à jour avec d’autres informations plus tard….

 

http://www.les-crises.fr/a-hieeeee-l-armee-ukrainienne-attaque/#!prettyPhoto

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article