Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Un article de Robert N. contre l'intervention en Syrie.

3 Septembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La guerre en Syrie - depuis le 20 août 2013

Quand ils ont attaqué le Vietnam, je n'ai rien dit, je n'étais pas vietnamien
Quand ils ont attaqué par deux fois l'Irak, je n'ai rien dit, je n'étais pas irakien
Quand ils ont attaqué la Serbie, je n'ai rien dit, je n’étais pas serbe
Quand ils ont attaqué la Libye, je n'ai rien dit, je n'étais pas libyen
Quand ils parlaient d'attaquer la Syrie, je n'ai rien dit, je n’étais pas syrien
et j'en laisse de côté un grand nombre...
Puis ils ont attaqué la France et il ne restait personne pour protester.

Emprunté et détourné (Pardon Martin!) à Martin Niemöller.
Vous jugez cela impossible ? Attaquer la France ?

Imaginez:
En 2013 suite aux politiques d'austérité, à la liquidation permanente des droits sociaux, à la misère affectant de plus en plus de citoyens, aux mensonges et à la corruption, le peuple français s'est révolté. Il a décidé de ne plus être soumis au marchés financiers, mais de les soumettre, a destitué son gouvernement, le Président François Hollande. Il a déclaré les Institutions de l'Union Européenne et ses traités, illégitimes et en a annoncé sa sortie. Il a annoncé sa sortie de l'OTAN, considérant qu'un peuple souverain ne délègue pas sa défense à un autre pays. Il a décidé de ne plus payer ce qu'il estime comme un vol et une dette indigne et non due. Il l'a annulée. Suivant l'exemple de l'Islande, il a démantelé les Institutions de la Cinquième République, convoqué une Assemblée Constituante et s'est doté d'une nouvelle Constitution, de nouvelles institutions et d'un nouveau système de participation politique à la gestion de la cité...

Les USA auxquels vient juste d'échapper de fait, ce grand "Marché Transatlantique", négocié dans la plus grande opacité et le plus grand secret, par l'ancien Président François Hollande avec l'aide active de l'Union Européenne, viennent de mettre à l'ordre du jour du Conseil de Sécurité de l'ONU  la situation française qui selon son Président Barack Obama, "représente un risque majeur de contagion (sic) pour les peuples d'Europe et du monde "...


Allons nous laisser les sondages et ses instituts, être seuls à  représenter notre expression ? Nos partis politiques, nos organisations syndicales, sont ils, tombés si bas ou  sont ils à ce point préoccupés de cogestion avec les oligarchies au pouvoir, que nous n'avons même plus d' instances censées représenter les citoyens, censées nous représenter, pour appeler à l'expression de ces 2/3 des Français qui selon ces mêmes sondages sont opposés à une intervention en Syrie ? Ou ailleurs , d'ailleurs ?

Nous avons défilé contre la guerre au Vietnam, en Irak et bien d'autres. A quand une manif contre la guerre ?

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article