Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Ventes de terrains : le retour de la loi Cahuzac ? (I) Articles d'Indépendance des Chercheurs.

28 Septembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Politique intérieure

Articles d'Indépendance des Chercheurs :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/09/26/temp-394e6c8efce2eeb91017d488af4e270f-49256.html

Ventes de terrains : le retour de la loi Cahuzac ? (I)

Le 26 septembre 2013, Les Echos
écrit « Cazeneuve, l'homme qui a fait oublier Cahuzac », à propos de l'actuel ministre du Budget que l'article qualifie de « celui qui incarne la rigueur de gauche ». La « rigueur » pour qui, au juste ? Et est-ce vraiment rigoureux, tout cela ? Propagande à part, il ne semble pas que les financiers, les multinationales, le patronat... aient vraiment à se plaindre de cette prétendue « rigueur ». Il y a une semaine, Le Figaro rapportait « Cahuzac : l'opposition soupçonne un financement politique » alors que la Commission d'enquête dite « relative aux éventuels dysfonctionnements dans l'action du Gouvernement et des services de l'Etat, entre le 4 décembre 2012 et le 2 avril 2013, dans la gestion d'une affaire qui a conduit à la démission d'un membre du Gouvernement » doit se réunir bientôt pour examiner le rapport d'Alain Claeys. Le 26 septembre, Direct Matin souligne « Après les tuiles de Cahuzac, les financiers de Cazeneuve ». Mais y a-t-il une réelle différence de contenu entre le projet de Loi de Finances pour 2014 et la loi Cahuzac de 2012 pour 2013 ? Pas, en tout cas, en ce qui concerne la taxation des ventes de terrains à bâtir qui une nouvelle fois prend pour cible les petits propriétaires en supprimant l'abattement pour durée de détention. Une mesure de portée très générale qui, contrairement aux discours gouvernementaux, ne saurait être expliquée par un quelconque besoin d'accès au logement. Quant à la Sécurité Sociale, la loi de financement pour 2014 s'annonce bien pire que pour 2013. France Info rapporte « Sécurité sociale : le déficit ramené à 12,8 milliards en 2014 », avec « 4 milliards d'euros d'économies, en grande partie sur les dépenses de santé (2,9 milliards) », alors que le Portail du Gouvernement annonce d'emblée que « le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2014 portera la marque des réformes structurelles engagées par le Gouvernement ». C'est précisément une « réforme de structure », qui semble se cacher derrière la mesure de taxation de fausses plus-values immobilières (car ignorant la montée du coût de la vie), tendant à contraindre dans la pratique les petits propriétaires de terrains constructibles à céder leurs biens à des acheteurs riches et à des entreprises privées. La proximité entre l'actuelle politique de François Hollande et les intérêts du capital privé paraît évidente, à l'examen des inquiétants constats contenus dans nos articles « Hollande, Montebourg, privatisation de l'économie » (I) et (II). Dans un monde façonné par l'hégémonie du capitalisme mondialisé, les acquis historiques des « petits citoyens » ne cessent de fondre dans tous les domaines. Qui osera s'opposer à ce rouleau compresseur, en France comme ailleurs ?

[la suite, sur le lien
http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/09/26/temp-394e6c8efce2eeb91017d488af4e270f-49256.html]


et pour rappel :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/09/22/hollande-ayrault-securite-sociale-fin-de-vie-i-49251.html

Hollande, Ayrault, Sécurité Sociale, "fin de vie"... (I)

Le 22 septembre 2013, Le Monde
écrit « Renouvellement en profondeur du Comité d'éthique » se référant notamment à la nomination au Comité consultatif national d'éthique (CCNE) de « l'avocat et ami du président Hollande Jean-Pierre Mignard », ainsi qu'à la question de la « fin de vie » sur laquelle le Comité devra se prononcer prochainement. A la une de l'édition papier, le journal emploie le titre « Fin de vie, PMA : la gauche remanie le Comité d'éthique pour ouvrir le jeu » (PMA = procréation médicale assistée). Au même moment, Le Parisien rapporte « Sondage : les Français pessimistes pour l'avenir de la Secu ». Doit-on s'en étonner, alors que Jean-Marc Ayrault a annoncé des économies de six milliards d'euros sur le budget de la Sécurité Sociale, comme relevé dans notre article « Nice : Colloque sur la défense de la langue française »? Depuis des années, les médias rapportent l'existence un pourcentage croissant de français qui renoncent à des soins médicaux à cause de leur situation financière. Une évolution qui ne peut que fragiliser les malades de longue date et personnes âgées, alors que les budgets de leurs familles se trouvent également atteints et les organismes publics disposent de moyens de plus en plus exigus pour les prendre en charge. Or ce processus destructeur ne fait qu'empirer progressivement avec la logique de privatisation de l'économie et de délocalisations en vigueur depuis une trentaine d'années et soulignée encore dans nos articles « Hollande, Montebourg, privatisation de l'économie » (I) et (II). Le Parti Communiste déclare à propos du rapport récent de la Cour des Comptes « Sécurité sociale : la Cour des comptes se trompe de cible ». Mais il ne semble pas que François Hollande et Jean-Marc Ayrault aient la moindre intention de changer leur politique. Est-ce vraiment le moment de légaliser une forme quelconque d'euthanasie ? Quels garde-fous réels protègeront au quotidien la vie des personnes fragiles, démunies... ? Une question devenue de plus en plus grave et pressante, que nous avions déjà abordée il y a trois ans dans notre article « Euthanasie : une voie très dangereuse ». A tous les égards, la situation actuelle est encore pire.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/09/22/hollande-ayrault-securite-sociale-fin-de-vie-i-49251.html]

Pour ne plus recevoir nos messages, prière d'adresser un courrier électronique avec le titre "désabonnement" ou "désinscription" à l'adresse indep_chercheurs@yahoo.fr

Si en revanche vous avez apprécié le contenu de nos articles, nous ne pouvons que vous encourager à rediffuser autour de vous cette lettre d'information. Merci d'avance.

Cordialement

Le Collectif Indépendance des Chercheurs
http://science21.blogs.courrierinternational.com/
http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article