Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles avec #je suis charlie? tag

2017, le grand basculement. Mis en ligne par le site "entrefilet" le 6 janvier 2017

16 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #ACTUALITE, #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La mondialisation, #La Russie, #La République, #La nation ., #Les média, #l'horreur économique, #Je suis Charlie?

2017, le grand basculement. Mis en ligne par le site "entrefilet" le 6 janvier 2017

2017, le grand basculement

06/01/2017 L’effondrement de l’Empire atlantiste et de sa contre-civilisation tourne au tragi-comique. Le spectacle est tellement désolant que l’on se surprend même à éprouver une certaine gêne devant la petitesse des acteurs pris au piège de cet épilogue pourtant historique. La gêne par exemple de voir le minuscule Obama se ridiculiser encore davantage en donnant des coups de pieds rageurs dans son château de sable; de voir aussi la volaille merdiatique occidentale s'obstiner à piailler en perdant ses dernières plumes de crédibilité; de voir encore la panique des prétendants au trône hexagonal devant leur propre vacuité; de voir enfin la sublime élite européenne se persuader qu’elle a encore un rôle à jouer. La gêne en somme de voir toute la caste dirigeante de l'hyper-Titanic atlantiste s’avilir jusqu’au grotesque pour arracher encore au temps qui les vomit quelques lambeaux de vie. 2017 descend pourtant sur leur nuque comme un impeccable couperet. L'année du grand basculement ?

L’Empire en voie d’extinction
On voyait bien la bête pourrir sur pieds depuis quelques années mais le millésime 2016 aura été admirablement dévastateur pour l’Empire atlantiste. C’est l’année où tous les derniers joints de l’édifice ont pour ainsi dire pété en même temps.
Le Brexit; l’éviction du gang Clinton par le «déplorable» Trump; la montée irrésistible en Europe des partis souverainistes; la perte totale de crédibilité de la machine à enfumer merdiatique après la chute d’Alep, bref, autant de déculottées qui ont poussé toute la pègre ultralibérale de l’Empire dans les cordes.
Matrice et capitainerie du Système, les Etats-Unis en ont pris pour leur grade, nécessairement. De l’Ukraine à la Syrie en passant par la Lybie ou par l’Irak, toutes ses opérations de regime change ont foiré lamentablement.

Sans nous appesantir sur le désormais «failed state» ukrainien (1), la perte d’Alep en décembre dernier représente sans conteste le coup de grâce, l’humiliation ultime d’une machine à dévorer le monde qui va devoir s’habituer à bouffer de la compote à la paille désormais.
D’où la rage d’adolescent attardé manifestée par le pitoyable Obama dans les derniers jours de son pitoyable mandat.
Même ses provocations contre Poutine ou ses manœuvres pour savonner la planche à son successeur auront tourné au fiasco.
En expulsant 35 diplomates russes sur la base d’accusations fallacieuses par exemple, le POTUS espérait sans doute pouvoir encore jouer les gros bras dans une ultime passe d’armes intercontinentale. C’est raté. Le haussement d’épaule de Poutine (2) lui a renvoyé sa fanfaronnade en pleine tronche avec le claquement sec et terriblement humiliant d’une gifle diplomatique.

  1. constat est sans appel: Obama-le-pitre aura sans aucun doute possible été le pire POTUS depuis la Seconde guerre mondiale, c’est-à-dire le meilleur finalement. Il laisse en effet derrière lui un Empire en voie d’extinction, pour ainsi dire ruiné, que plus personne ne craint, et désormais guetté par une dislocation qui pourrait bien surprendre par sa rapidité.
    Merci à lui.
    On ajoutera à ce stade que cette dislocation pourrait prendre une forme inattendue dans la guerre qui oppose Trump à l'Etat profond US désormais. Sur MSNBC, un sénateur vient ainsi de menacer Trump, suggérant à mots à peine couverts que la CIA pourrait bien vouloir sa peau (3).

    Suicide merdiatique
    L’affaire d’Alep aura aussi permis à la volaille merdiatique d’achever son suicide en beauté.
    En près de 6 ans de tueries encadrées par les services secrets de moins en moins secrets de Washington, Riyad, Ankara, Londres, Tel-Aviv ou Paris (4), on croyait avoir tout vu, tout lu en matière de désinformation sur cette prétendue révolution syrienne et ses rebelles bisounours – notamment de la part d’une gauche française totalement ravagée par un crétinisme romantique effarant.
    Avec la prise d’Alep-est pourtant, les dernières bornes de la décence n’ont pas seulement été repoussées, elles ont été littéralement explosées dans une formidable crise d’hystérie merdiatique où les rumeurs les plus folles de massacres et même de viols collectifs par les troupes syriennes ont été présentées comme des faits avérés.
    C’était comme si au sein des rédactions occidentales – devenues officines du «Ministère de la vérité» de l'Empire depuis quelques années déjà (5) –, ont avait joué à qui aurait l’idée la plus délirante, la plus malsaine pour tenter de susciter encore la mobilisation et sauver la rébellion qu’on avait fantasmée.

Tout cela pour qu’à la fin, les seuls charniers découverts dans une Alep libérée soient ceux de civils torturés et massacrés par les rebelles bisounours qu’on avait tenté de faire passer durant 6 ans pour les dignes héritiers du Che (6).
Là encore: passé la colère aux moments cruciaux de la bataille, on s’est surpris à éprouver ensuite une certaine gêne face à l’ampleur des démentis que le réel infligeait coup pour coup aux délires d’une corporation merdiatique désormais réduite à un troupeau bêlant de petits militants hallucinés.

Le nouveau complot de Poutine
Mais comme on le sait le ridicule ne tue pas, hélas.
Et la plume encore puante de ses derniers mensonges orientaux, on a pu voir ensuite avec quelle dévotion hargneuse ledit troupeau s’est vite remis au garde-à-vous pour alimenter les nouvelles minutes de haine antirusse commanditées par l’éditeur-Système (7).
Ainsi, déjà accusé d'avoir en quelque sorte placé Trump à la Maison-Blanche, Vladimir Poutine est désormais soupçonné de vouloir organiser cette année encore une série de quasi coups d’Etat en Europe pour y placer, là aussi, des (es)-pions à lui lors des élections en Allemagne et en France notamment.

C'est le dernier complot cosmique mis au jour par nos rigoureux enquêteurs nourris au grain bio de la déontologie et de l’éthique des grandes écoles de journalisme officielles: Magic-Poutine s’apprêterait... à prendre le contrôle du monde-libre par extrêmes-droites interposées. Si si. (8)
Magic-Poutine version grand méchant de Comic Books: c'est du lourd, du massif, de l'indiscutable, et on a déclenché des guerres intergalactiques pour moins que ça.
Bêler d’effroi pour le compte de l’Empire est un travail harassant, à n’en pas douter.

L’UE en plein naufrage
Du côté de l’UE de Bruxelles, le naufrage se poursuit aussi sans encombre. La nausée des Européens est désormais telle que, à nouveau, tous les plumitifs du Système sont mobilisés (encore eux, les pauvres) pour sauver la succursale étasunienne.
Dans L’im-Monde du 21 décembre on pouvait ainsi lire en se pinçant le nez: «La Commission européenne n’a rien à voir avec la description technocratique qui en est faite (...) Jean-Claude Juncker (...) s’efforce de taxer les multinationales, de faire la chasse au paradis fiscaux et d’avoir une gestion politique – comprendre de gauche – des politiques budgétaires.» (9)
Ce que confirment pleinement d’ailleurs les révélations du Guardian du 4 janvier dernier (10), selon lesquels «Juncker aurait bloqué des réformes contre l’évasion fiscale».

Mais allez, on ne va pas chipoter comme disent nos amis belges. L’UE c’est chouette, c’est beau et ça sent bon puisque l’’im-Monde et ses clones vous le martèlent, et d’ailleurs tous les retraités grecs vous le confirmeront.
Reste que malgré les efforts déployés pour sauver l’image de l’UE, ça commence franchement à sentir le sapin pour le machin et nous, on aime bien..

Une fois n’est pas coutume, nous nous risquerons même au jeu des pronostics pour dire que 2017 aura sa tête, à l’UE de Bruxelles donc, avec une probable série d’xxExit qui seront sinon accomplis du moins franchement sur les rails avant la fin de l’année.
La perspective est tellement jouissive qu'on se laisserait presque aller à pousser pour l'occasion un petit «Jun-cker, blai-reau, le peuple aura ta peau»...
Patience.


En attendant un Trump à Paris
Pour boucler la boucle, on voulait encore souligner le spectacle lamentable donné par l'ennuyeuse petite troupe d'énarques en lice pour la Présidentielle française. Ce qui confirme d'ailleurs que le théâtre, plus c'est subventionné, plus c'est de la..., enfin plus c'est mauvais quoi.
En ce moment, la sitcom en est à la primaire de l’autre tête dite «de gauche» du Parti inique, pardon, unique, aux commandes, et nous voulions évoquer un peu la vacuité abyssale de la chose. Et puis nous y avons renoncé. Un coup de mou sans doute, non pas devant l’ampleur de la tâche, nous ne sommes pas si paresseux, mais devant son inutilité. Si vous en avez la force, il vous suffit en effet de vous infliger un JT de temps en temps pour être édifiés. Nous, on y arrive plus.
Alors pour faire court, nous nous risquerons là encore au jeu des pronostics en disant qu'il est bien possible, sinon probable, que les Français décident enfin de tirer la chasse sur cette caste d'énarques et autres enfumeurs néolibéro-progressistes en choisissant leur propre Trump, quel qu’il soit. «N’importe qui plutôt qu’un de ceux-là», nous paraît l’engagement citoyen le plus responsable et respectable qui soit par les temps qui courent.

Epilogue
L'Empire atlantiste est donc enfin entré dans la phase finale de son effondrement.
Les Etats-Unis dévissent et la succursale européenne se débat pour survivre aux secousses.

Partout les idéologues et les artisans du chaos sont désormais démasqués, conspués, et la machine merdiatique qui recouvrait leur sale petite mécanique d'un vertueux vernis est en panne.
Les temps sont tragiquement propices au changement.
2017 sera-elle l'année du grand basculement?
Tout est prêt.

Mis en ligne par entrefilets.com le 6 janvier 2017

1 La vérité sur l’Ukraine exposée au Parlement européen

2 Trump et d'autres saluent la décision «mûre» de Poutine de ne pas répondre aux sanctions américaines

3 Did Chuck Schumer Just Threaten Donald Trump?

4 Liste d’officiers de la coalition américaine capturés à Alep-Est

5 Goebbels peut aller se coucher

6 Alep: des charniers de civils découverts dans des quartiers libérés des combattants

7 Guy Verhofstadt: «Résistons à la guerre hybride que Poutine mène contre l’Occident»

8 Le Monde craint «la cyberguerre de Poutine» à l’approche de la présidentielle française

9 [Le Monde] Vous reprendrez bien un peu de propagande UE avec votre propagande Alep ?


10 Juncker aurait bloqué des réformes contre l’évasion fiscale, selon le «Guardian»

Lire la suite

Barack Obama, le marketing, & l’Empire (par John Pilger)

16 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La Russie, #La République, #Les transnationales, #Je suis Charlie?

Barack Obama, le marketing, & l’Empire (par John Pilger)

image: http://reseauinternational.net/wp-content/uploads/2017/01/Obama-marketing-20170116-1728x800_c.jpg

Barack Obama, le marketing, & l’Empire (par John Pilger)

Barack Obama™, durant sa dernière année au pouvoir, a largué plus de 26 000 bombes sur 7 pays différents, et pourtant les médias « progressistes » et la gauche bien-pensante dans son ensemble pleurent douloureusement son départ, pour la seule raison qu’il avait l’air cool et classe en le faisant. Cela témoigne de l’emprise et de l’influence du marketing sur l’opinion publique, puisqu’en 2008, Barack Obama™, en tant que marque / produit, recevait le « prix marketing de l’année » pour sa campagne présidentielle, devançant Apple™ et Nike™.

Le monde est plus que jamais dirigé par une aristocratie de corporations et de superpuissances, dont la propagande publicitaire, omniprésente, joue sur les sentiments pour altérer la perception de la réalité. Ce type est un meurtrier. Comme la plupart des présidents.
Même s’il sourit et qu’il est noir.

 


 
Lire la suite

Le «grand jeu» qui nous attend en 2017. L'OTAN prépare la guerre contre la Russie. Par Giulietto Chiesa.

11 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #La nation ., #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La Russie, #La République, #Ukraine, #Terrorisme, #La guerre, #Les média, #Je suis Charlie?, #le nazisme

Le «grand jeu» qui nous attend en 2017. L'OTAN prépare la guerre contre la Russie. Par Giulietto Chiesa.
Le  09.01.2017
 
"La Russie se prépare à une guerre", répètent les militaires à qui veut bien les entendre. Or, une telle affirmation revient à dire que l’Otan se prépare pour de vrai à une guerre contre la Russie, estime le journaliste indépendant Giulietto Chiesa dans une rubrique pour Sputnik Italie.

De temps à autre, on voit surgir des informations sur l'endroit où elle pourrait éclater. Ce serait probablement quelque part à la frontière entre la Lituanie et la Russie. Tout une armée est en train d'être déployée à la frontière entre les pays baltes et la Russie: selon les estimations des médias allemands et américains, il s'agit d'au moins 5 000 militaires plus de 2 500 chars et autres équipements militaires. Tout ceci coûte des milliards et est destiné à « atteindre le potentiel d'alerte d'ici six mois », de l'aveu de Volker Wieker, chef d'Etat-major de la Bundeswehr allemande. Pour quoi faire, et à qui cela profite?— s'interroge l'expert. La CIA, le Pentagone, l'Otan ne peuvent pas accepter les échecs qu'ils subissent sur tous les fronts — militaires mais aussi politiques et diplomatiques — à savoir en Ukraine, en Syrie, en Turquie. Ces échecs sont perçus comme une catastrophe par la coalition occidentale pour plusieurs raisons.
 
Tout d'abord, on a compris que le retour de la paix était possible sans l'Occident. La Turquie, elle-même pays membre de l'Otan, est à la recherche de nouveaux alliés. Le monde arabe comprend que la domination américaine s'érode à vue d'œil. Les sunnites et les chiites s'unissent pour former un front commun.
 
G. Chiesa indique que l'on voit s'esquisser clairement une « ligne terroriste » qui émanerait tout droit des Etats-majors occidentaux et relierait l'assassinat de l'ambassadeur russe à Ankara (commis pour punir la Russie) et l'attentat dans une boîte de nuit à Istanbul (pour punir Erdogan).
 
L'Europe connaît une montée d'angoisse à la veille des élections en France et en Allemagne, et peut-être aussi en Italie. L'Europe sous perfusion des banques américaines s'enfonce peu à peu dans une hystérie antirusse et islamophobe. Pour l'instant, les hackers russes servent d'épouvantail, mais par la suite, ce sera au tour d'actes terroristes encore plus violents d'être employés pour intimider les populations civiles.
 
Or, les Européens tout comme les Américains n'en peuvent plus de la peur et de la violence subie ces trois dernières années. Les gens font de moins en moins confiance aux informations mainstream, la défiance envers les pouvoirs publics explose. Le risque que le « populisme » monte en puissance est évident, d'après l'expert. Le jeu devient de plus en plus transparent, et on voit désormais que ce sont les mêmes joueurs qui opèrent, même s'ils ne sont pas forcément sous le même pavillon.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201701091029504542-russie-otan-cia-pentagone-ukraine-turquie-europe/
Le «grand jeu» qui nous attend en 2017. L'OTAN prépare la guerre contre la Russie. Par Giulietto Chiesa.
Lire la suite

Trump se prépare à attaquer George Soros par Hannibal Genseric

10 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La mondialisation, #Ukraine, #La guerre, #Le capitalisme;, #La finance dérégulée, #Les média, #l'horreur économique, #Les Antifafs., #Je suis Charlie?

lundi 9 janvier 2017

Trump se prépare à attaquer George Soros

 
 
Selon des sources russes, le ministre des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, a refusé, ce samedi 7 janvier, une "demande urgente" de l'ambassadeur américain John Tefft , consistant à refuser de donner à l'administration entrante Trump les dossiers historiques du Service fédéral de sécurité russe (FSB) relatifs au milliardaire américano-hongrois George Soros (la 19e fortune au monde avec 24,9 milliards $). En effet, le régime Obama craint que le président élu Donald Trump n'ait l’intention de poursuivre cet ancien collaborateur nazi en tant que «menace pour la sécurité nationale des États-Unis ".
 
En effet, le vendredi 6 janvier, le ministre Lavrov a reçu un avis diplomatique formel de l'équipe Trump demandant que "tous les dossiers" et tous les documents d'enquête en possession du FSB concernant les «actions et activités» de George Soros durant la Seconde Guerre mondiale lui soient fournis. Ceci est conforme à l’ordre exécutif du 6 mars 2014 (ayant force de loi) signé par le Président Barak Obama intitulé Blocage des biens de certaines personnes contribuant à la situation en Ukraine qui, en partie, dit:
Nous, BARACK OBAMA, président des États-Unis d'Amérique, constatons que les actions et les politiques des personnes qui sapent les processus démocratiques et les institutions en Ukraine; menacent sa paix, sa sécurité, sa stabilité, sa souveraineté et son intégrité territoriale; qui contribuent au détournement de ses biens, constituent une menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique étrangère des États-Unis, et Nous déclarons par la présente une urgence nationale pour faire face à cette menace.
Dans les pièces justificatives jointes à cette demande diplomatique, l’équipe de transition de Trump affirme que, 25 jours après la signature de ce décret par le Président Obama, le 31 mars 2014, les câbles diplomatiques américains montrent que Soros a bel et bien travaillé à "saper les processus et les institutions en Ukraine" devenant, en fait, le chef de facto de cette nation .
Lors d'une rencontre avec l'ambassadeur des États-Unis en Ukraine Geoffrey Pyatt, Soros « a jeté les bases de la guerre » en déclarant que le « plan de fédération vendu par Poutine à Merkel et à Obama permettrait à la Russie d'avoir une influence et un contrôle de fait sur les régions de l'Est en Ukraine. »
Le plan de fédération (similaire aux États-Unis d'Amérique) pour l'Ukraine, soutenu par le président Poutine, la chancelière Merkel et le président Obama, aurait créé une transition pacifique de pouvoir dans cette nation. Mais, l’intervention illégale de Soros a conduit à des conflits de masse et à des effusions de sang qui ont coûté la vie à environ 9.600 personnes (hommes, femmes et enfants).
Pour en savoir plus, Cliquez ICI.
Poue savoir pourquoi le président Obama n'a pas accusé Soros d'être une menace pour la sécurité nationale des États-Unis après qu'il a grossièrement violé cet ordre exécutif, cela s’explique par le flot d’argent déversé par Soros sur le parti démocrate d’Obama-Clinton, estimé à $ 100 Millions de dollars en dons. Cela a transformé ce parti politique autrefois respecté, et autrefois appelé le «Parti de Jefferson», pour prendre aujourd’hui l’appellation infamante de «Parti de Soros», ce qui équivaut, en fait, à sa destruction.
En fait, à partir de 2004, Soros a commencé sa prise de contrôle du Parti Démocrate, en déclarant que «c'est le centre de ma vie» et «c’est une question de vie et de mort» et en jurant qu'il est prêt à devenir pauvre si cela voulait dire vaincre le président des États-Unis. Mais tous ses efforts ont abouti à la défaite, tant pour lui que pour le Parti Démocrate.
 
Avec sa marionnette Hillary Clinton battue, et son Parti Démocrate détruit, Soros a maintenant tourné toute sa puissance financière contre le président élu Trump en disant que "la démocratie est maintenant en crise " parce que le peuple américain « a élu un escroc et un probable dictateur comme président »
 
Ayant développé une sinistre réputation de milliardaire avide au début des années 1990, lorsqu'il a causé à lui seul une crise économique en Angleterre en pariant contre la livre sterling, lors du fameux (Black Wednesday), en gagnant plus d'un milliard de dollars aux dépens du peuple britannique.
Extraits :
STEVE KROFT. Si je comprends bien, vous êtes sorti avec ce protecteur qui a juré que vous étiez son filleul adoptif.
GORGE SOROS: Oui. Oui.
STEVE KROFT: Il est allé, en fait, et a aidé à la confiscation des biens de vos compatriotes juifs, qui étaient des amis et des voisins.
GORGE SOROS: Oui. C'est vrai. Oui.
STEVE KROFT: Je veux dire, cela ressemble à une expérience qui enverrait beaucoup de gens au canapé psychiatrique pour de nombreuses années. Était-ce difficile?
GORGE SOROS: Non, pas du tout. Pas du tout, je l'ai plutôt apprécié.
STEVE KROFT: Pas de sentiments de culpabilité?
GORGE SOROS: Non, seulement des sentiments de pouvoir absolu.
 
Avec son monde qui commence à «tomber en morceaux tout autour de lui», Soros a commencé à utiliser le président Poutine comme un bouc émissaire afin de détourner l’attention loin de ses nombreux crimes.
Il est soutenu aux États-Unis par le sénateur républicain John McCain (que Soros finance depuis 2001), par le sénateur républicain Lindsey Graham (financé, lui aussi, par Soros depuis longtemps) et par le gouverneur républicain de l'Ohio, John Kasich (que Soros a financé pour devenir président en cas de défaite d’Hillary Clinton). Toutes ces marionnettes de Soros n’arrêtent pas de prévenir avec hystérie, "Les Russes vont venir" à un niveau jamais vu depuis la guerre froide.
Comme Soros utilise maintenant sa puissance financière pour corrompre et détruire le Parti Républicain comme il l’a fait avec le Parti Démocrate, le seul obstacle qui se présente à son encontre est le président élu Trump. Celui-ci, malgré les agressions continuelles par les médias de propagande et de "fausses nouvelles" dirigés par Soros, ne montre aucun signe de recul contre ce monstre nazi.
Pour en savoir plus, cliquer ICI.
 
 
==========================
ANNEXE : George Soros: la face hideuse cachée derrière les nombreux mouvements de protestation
Qu’est-ce que le «printemps arabe», les «manifestations de Maïdan », « Black Lives Matter », « Occupy Wall Street », « Open Borders » et bien d’autres mouvements ont en commun ? George Soros.
Récemment il y a eu beaucoup de mouvements de protestation dans le monde, conduisant à aggraver les situations politiques, mais si vous jetez un œil dans les coulisses vous pourriez percevoir la face hideuse de George Soros. Il tire tant de ficelles avec ses milliards de dollars qu’il y a de très bonnes raisons d’être alerté.
Soros, dont le vrai nom juif est György Schwartz, a jeté les bases de sa fortune pendant la Seconde Guerre Mondiale. Sa famille vivait en Hongrie à l’époque et a collaboré avec les nazis. Quand les Allemands occupaient la Hongrie, Soros a mené des opérations de change au marché noir – une activité qui était punie de mort. Il a décrit cette époque comme « le plus beau moment de toute ma vie ». Sa famille a été épargnée parce que pendant l'époque communiste de la Hongrie qui a suivi sa libération du joug nazi, Sorosa également collaboré avec le service de renseignement militaire GRU (Renseignement soviétique).
Ce mélange d’opportunisme et de cupidité a fait de George Soros ce qu’il est aujourd’hui: un magouilleur qui suscite les révolutions et les coups d’état tout en se présentant comme un «philanthrope». En raison de ses bonnes relations avec les médias, il risque difficilement d’acquérir une image négative, tant aux États-Unis qu’en Europe et dans les grands médias traditionnels. Les personnes qui sont dans ces médias ne sont pas intéressées de savoir qui est derrière ces mouvements de protestation, tant qu’ils suivent les objectifs politiques des grands patrons de ces médias et tant qu'ils sont grassement payés pour nous raconter des bobards.
Que ce soit :
- le «printemps arabe» (qui s’est transformé en boucherie islamiste-impérialiste),
- les manifestations de Maïdan (avec pour conséquences le coup et la guerre civile),
- les «crises des réfugiés syriens » (avec son aide pour les amener en Europe), ou
- « Occupy Wall Street » (une attaque contre ses rivaux),
- "Open Borders" (comment entretenir l’agitation autrement ?),
- les " manifestations anti-Trump" (émeutes payées pour lui donner une image négative) et
- le "soulèvement de Ferguson" avec le mouvement "Black Lives Matter " destinés à déclencher une guerre raciale aux États-Unis –
Ce sont tous des exemples de la façon dont Soros mène ses actions subversives à travers ses organisations et associations.
Il devient de plus en plus évident à quel point les volontés du multimilliardaire Soros peuvent être dangereuses – il utilise ses richesses pour créer l’agitation et les révolutions à son avantage. Si seulement chaque gouvernement dans le monde rejetait les nombreuses organisations soutenues par Soros et d’autres multimilliardaires, nous pourrions avoir un peu plus de paix sur la planète.
31 mai 2016 Marco Maier
Traduction – Avic – Réseau International
Lire la suite

Le nécessaire sursaut populaire par "CRS DISSIDENT".

9 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La mondialisation, #La République, #La nation ., #Les média, #Politique intérieure, #l'horreur économique, #Je suis Charlie?

CRS DISSIDENT en activité (au placard).

Je préfère me suicider professionnellement que physiquement.
Mon objectif est de NOUS UNIR pour enfin changer ce SYSTÈME DÉCADENT.


https://www.facebook.com/Ivan.Abbes/posts/755163744636622

Je me charge d'essayer de produire "L'ÉTINCELLE" pour chasser nos GOUVERNANTS qui NOUS PILLENT depuis des décennies.
Le PEUPLE dont je fais partie pourra ensuite décider de ce qui est BON POUR LUI.

Vous n'êtes pas sans savoir que nous sommes en DÉMOCRATIE que Wikipedia défini comme étant une forme de gouvernement fondée sur la SOUVERAINETÉ DU PEUPLE, où les citoyens ont un DROIT ÉGAL dans les décisions affectant leur vie.

Actuellement nous sommes TRÈS LOIN du compte.
On nous demande d'aller voter tous les cinq ans pour le moins pire des candidats avant d'attendre patiemment que notre "MAÎTRE" termine enfin son quinquennat.

Inutile de me chercher une appartenance politique car je n'en ai pas et n'en veux pas.
J'estime que TOUS les partis ont de BONNES IDÉES mais aussi d'autres qui le sont beaucoup moins.
Je suis PÈRE DE FAMILLE, raison pour laquelle je m'exprime à vous.
Il m'est impossible de rester spectateur de la MORT PROGRAMMÉE de NOTRE ÉTAT FRANÇAIS

Je pense que seule, une personne ne pourra mener le projet du Peuple à bien.
"ON" pourrait le SUICIDER car le système auquel il s'attaque est plus que verrouillé.

J'estime donc qu'un "BLOC" de plusieurs centaines de personnes issues du PEUPLE pourraient œuvrer plus facilement.

Mais je le répète, j'essaie juste de provoquer "l'étincelle".
Pour le reste...

Si vous avez un peu de temps à me consacrer, j'attends vos Messages Privés.

‼‼Blog de secours‼‼
https://www.facebook.com/Ivan.Abbes/posts/755163744636622

Même si elle est TRÈS MALADE (ELLE AGONISE), je suis persuadé qu'en s'y mettant TOUS, NOUS POUVONS GUÉRIR NOTRE FRANCE...
C'EST TRÈS URGENT.
 

J'ai un penchant pour :

- Les écologistes car j'aime la nature.
- La gauche car j'estime qu'il faut réduire les inégalités mais aussi car je suis le petit-fils d'un mineur de fond que je n'ai pas connu.
- La Droite pour...
- La Droite de la Droite car j'estime que les ZONES DE NON DROIT n'auraient JAMAIS DÛ VOIR LE JOUR et qu'il y a URGENCE ABSOLUE À REPRENDRE CES QUARTIERS.
- ...

Je suis persuadé QUE LES ÉLECTIONS 2017 N'APPORTERONT RIEN.
AUCUN CANDIDAT ne propose LE VRAI CHANGEMENT.
AUCUN.
577 Députés !!!
Taux de présence ?

Le Peuple doit écrire une nouvelle constitution.
C'est NOTRE GÉNÉRATION QUI DOIT RENVERSER CE SYSTÈME.
NOUS NE POUVONS LAISSER ÇA À NOTRE DESCENDANCE.

Devant :

- Assemblée Nationale.
- Préfectures.
- sous préfecture.
- Mairies des grandes agglomérations.

👉Faites du bruit avec casserole et cuillère. (référence au passé Judiciaire/fiscal de nombreux élus).

Sinon, vous pouvez :

- retirer l'argent que vous auriez en banque.
- Scotcher les radars automatiques.
- Faire en sorte que les boîtes à lettres, lignes téléphoniques et télécopies des administrations dysfonctionnent (allumettes, glue, appels et envois de faxs massifs, ...)
- Placarder/distribuer partout l'affichette en lien de cette publication.
- Imprimer et distribuer le petit mot adressé aux SDF et les inviter à venir réclamer un toit aux administrations.
- Me donner des idées via un commentaire sur ma page Fb "Yvan ABBÉS CRS DISSIDENT".

POUR PARTAGER INTÉGRALEMENT CETTE PUBLICATION, VOUS DEVEZ FAIRE UN COPIER/COLLER DE L'ENSEMBLE DU TEXTE.

Si certains d'entre vous seraient prêts à me consacrer UN PEU DE TEMPS, j'attends vos MESSAGES PRIVÉS.

Si vous aimez cette publication, il serait appréciable que vous aimiez cette page car le plus gros est à venir.

En cas de fermeture de cette page.

RUTUBE:
https://rutube.ru/video/person/1287868/

Première vidéo :
https://www.facebook.com/AutrementVue/videos/1134580076638054/

Deuxième vidéo :
https://www.facebook.com/AutrementVue/posts/1149731218456273

Affichette à distribuer aux Sans Domicile Fixe :
https://www.facebook.com/Ivan.Abbes/posts/749708471848816:0

‼‼Blog de secours‼‼
https://www.facebook.com/Ivan.Abbes/posts/755163744636622

Réponse aux partisans de Mr ASSELINEAU :
https://youtu.be/I4Uhir3MY3Q
https://youtu.be/C93zp-LgFXI

Lire la suite

l'Union Europénne finance (11,4 milliards) les néo-nazis de Kiev, Par Julia Cerisi.

8 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Histoire, #La nation ., #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La mondialisation, #La Russie, #La République, #Ukraine, #le nazisme, #l'horreur économique, #Je suis Charlie?

2015, Hollande au 70° anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz.

2015, Hollande au 70° anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz.

l'UE finançant (11,4 milliards) les néo-nazis de Kiev, tortures, enlèvements, terreur, guerre, 10 000 morts; magouilles financières, mafieux cupides, la France les invitant au Sénat à Paris( tueur Goncharenko), ou à Bruxelles ( néo-nazi Parubyi) au Parlement : tapis rouge; l'ambassade de France envoyant des petites couvertures pour réchauffer les pieds des punisseurs néo-nazis AZOV à Dniepropetrov...sk...Hollande recevant à l'Elysée le génocidaire Porochenko et visitant le camp d'Auschwitz avec lui... UE : Bande de collabos !!! Pétainistes !!! A vomir !!!
Photo : Hollande et le génocidaire Porochenko, chef d'état d'un gouvernement néo-nazi, célébrant de façon complice le 27 Janvier 2015 la soixantième année de la libération du camp d'Auschwitz !!! ( Ne travestissons pas l'histoire : Le camp d'Auschwitz a été libéré par la 100e division (général Krasavine) de la 60e armée du Front de Voronej de l'Armée rouge RUSSE le 27 Janvier 1945.

 

Lire la suite

La fin d'Israël. Par Hannibal Genseric.

3 Janvier 2017 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La Syrie - La Libye - l'Iran -, #Israël - palestine - Moyen-Orient, #Israël et la Palestine, #Je suis Charlie?

mardi 3 janvier 2017

La fin d'Israël

 
 
Le discours de John Kerry du 28 décembre 2016 est un acte d'accusation révélateur d'Israël. Bien que prolixe et bourré de platitudes, ce discours a des accents de "J'accuse", d’Émile Zola. Une grande partie du monde a longtemps considéré l'État juif comme un tueur en série voleur de terres. Indirectement, Kerry a convergé avec ce consensus : "l'ordre du jour des colons est de définir l'avenir d'Israël. Et leur objectif déclaré est clair. Ils croient en un seul État: le plus grand Israël ".
Effectivement, ce programme de colonisation est la définition même d'Israël, car ce pays a été fondé sur le vol des terres d'autrui et par l’élimination physique des propriétaires légitimes, à l’image de ce qu’ont fait les Européens dans les Amériques et en Océanie. Vol des terres et nettoyage ethnique, tel a été leur crédo « civilisationnel » contre les « sauvages » autochtones. Incontrôlé, Israël engloutira encore plus de territoires de ses voisins. Éric Margolis souligne, "Israël peut paraître petit sur la carte mais c'est un géant militarisé, rempli de gens très intelligents qui savent exactement ce qu'ils veulent et comment l'obtenir."
Protest outside AIPAC Convention, Washington 2015
Le 29 novembre 2012, les Nations Unies ont voté en faveur de la reconnaissance de la Palestine comme un «État observateur non membre». 139 pays ont donné leur consentement, 41 se sont abstenus et seulement 9 ont dit non. Les boudeurs étaient Israël, États-Unis, Canada, République Tchèque, Îles Marshall, États fédérés de Micronésie, Nauru, Palaos et Panama. Le lendemain, Israël a annoncé qu'il allait construire 3.000 logements supplémentaires pour les juifs en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est. « Allez vous faire foutre », a donc répondu Israël au monde entier.
Résultat de recherche d'images pour "israël"
Kerry a cité Shimon Peres en disant que les 52% de la Palestine donnés aux Juifs avaient gonflé à 78%, à partir de 2014. Kerry:
Je ne pense pas que la plupart des gens en Israël, et certainement dans le monde, ont une idée de combien ce processus de colonisation est devenu immense et systématique. Mais les faits parlent d'eux-mêmes. Le nombre de colons dans les quelque 130 colonies israéliennes à l'est des lignes de 1967 n'a cessé de croître. La population de colons en Cisjordanie, à l'exclusion de Jérusalem-Est, a augmenté de près de 270.000 depuis Oslo, dont 100.000 seulement depuis 2009, date du début du mandat du président Obama.
Comme l'a dit Kerry, voler des terres aux Palestiniens est systématique et en cours, mais sans un vol de terre systématique et sanglant, il n'y aurait pas d'Israël du tout. Le vol de terre est le noyau d'Israël et son ADN.
Pour la plupart des Américains, cependant, la patrie juive est une victime éternellement sacrée, qui doit être défendue jusqu'à la fin des temps. L'Écriture juive est systématiquement évoquée pour défendre le larcin juif. Considérant cette nation , si peu naturelle, comme «l'avant-poste de Dieu», Pat Robertson croit que les Juifs doivent tout posséder. Il cite:
Je vais donner toute cette terre à toi et à ta postérité comme possession permanente (Genèse 13:15).
O notre Dieu, n'avez-vous pas chassé ceux qui ont vécu dans cette terre quand votre peuple est arrivé? Et n'avez-vous pas donné ce pays pour toujours aux descendants de votre ami Abraham? (Chroniques 20: 7)
Le blogueur influent Michael Snyder croit que Dieu a puni dix fois les États-Unis pour ne pas avoir suffisamment « embrassé le cul » d’Israël.
Lorsque Bill Clinton a rencontré Bachar al-Assad en 1994 pour discuter du possible retour des hauteurs du Golan, Yahvé, dieu des juifs, a répliqué.
- En 24 heures il a frappé la Californie avec le tremblement de terre de Northridge.
- Lorsque Clinton n'a pas montré assez d'amour à Netanyahu à la Maison Blanche en 1998, les sionistes ont sorti, le jour même, et comme par miracle, le scandale de Monica Lewinsky, dans les journaux.
- Lorsque Bush fils a fixé le 23 août 2005 comme la date limite pour retirer les colons juifs de Gaza, l'ouragan Katrina a frappé la Nouvelle-Orléans. Le fait qu'il a causé seulement des dommages minimes aux Bahamas et à Cuba montre à quel point le Dieu des juifs est un tireur d'élite inégalable.
- C'est grâce à Yahvé qu'Obama va être expulsé de la Maison blanche, car il a embauché le juif Kerry, cette honte de la patrie juive. Qu'est-ce qu'il y a dans votre placard, Barack? L'île aux esclaves sexuelles, créée par Jeffrey Epstein [1], un milliardaire juif mystérieusement financé, dans laquelle il a « invité » pour des orgies avec des enfants-esclaves certaines personnes parmi les plus puissants du monde, mais Obama, contrairement aux Clinton, n'y est jamais allé. [2].
Obama a-t-il commandé des pizzas et des glaces de Besta [Bestia, Beast] ? [3]
 
Les défenseurs d'Israël ont fustigé le discours de Kerry comme honteux, téméraire et destructeur. Voici ce qu’en pense le palestinien Tahsine al Khatib : « La seule bonne chose au sujet du discours de M. Kerry est que c'est la première fois que nous entendons des mots si brusques d'un diplomate américain! La réprimande de Kerry à l'égard d'Israël est chaleureusement accueillie dans tout le monde arabe, mais que se passe-t-il réellement? Je ne crois pas que la conscience de l'administration américaine se réveille soudainement. L'administration Obama n'a rien fait pour aider les Palestiniens à construire leur propre État libre et indépendant et rien pour empêcher la guerre d'Israël sur Gaza. Ils n'ont rien fait pour arrêter la construction des colonies. Alors pourquoi, au cours de leurs derniers jours au pouvoir, parlent-ils des droits des Palestiniens? Dans un proche avenir, rien ne changera avec ce pivot américain, mais symboliquement, nous vivons dans un monde nouveau, où Israël est universellement considéré comme criminel en essence, un fait qui est renforcé chaque jour, il refuse d'abandonner ses plus de 130 colonies illégales. »
 
Parlant aux dirigeants des pays musulmans en 2003, le président malaisien Mahathir Mohamad a décrit la création d'Israël comme venant des Européens qui déversent leur «problème juif» sur les musulmans, à cause de leur faiblesse. Après avoir maltraité les Juifs durant des siècles, les chrétiens font payer leurs crimes aux musulmans pour l'éternité. Ainsi: Il y a un sentiment de désespoir parmi les pays musulmans et leurs peuples. Ils sentent qu'ils ne peuvent rien faire de bien. Ils croient que les choses ne peuvent qu'empirer. Les musulmans seront toujours opprimés et dominés par les Européens et les Juifs. Ils seront pour toujours pauvres, arriérés et faibles.
 
En soutenant Israël dans ses crimes, les États-Unis et ses alliés chrétiens sont discrédités, et c'est pourquoi ils commencent à se laver les mains de ce cauchemar. En quittant son bureau, Obama peut finalement se permettre de dire quelque chose. En y entrant, Trump se prosterne devant Israël de manière encore plus abjecte. Peut-être est-il, lui aussi, victime du chantage de son « ami » et ex avocat, le mac pédophile Epstein ? [4]. Trump veut défendre cette nation profondément méprisée, aller contre le reste du monde, contre la vérité, la justice, le bon sens et même contre l'Amérique.
 
Un autre pays d'apartheid, l'Afrique du Sud, a dû se refaire après être délégitimé et universellement condamné, de sorte que la fin d'Israël est à portée de vue. Selon la CIA, Israël disparaîtra d'ici 20 ans.
Sans cette calamité qu’est Israël, synonyme de guerres sans fin, de chantage et de mendicité, le monde serait, sans aucun dote, bien meilleur.
 
NOTES
 
[1] voir
  
Les nouveaux courriels contiennent des documents de voyage et des itinéraires indiquant Hillary Clinton, Bill Clinton, Weiner et plusieurs membres du Congrès et d'autres fonctionnaires du gouvernement qui ont accompagné, à plusieurs reprises, le milliardaire, déjà condamné pour pédophilie, Jeffrey Epstein sur son Boeing 727 connu sous le nom de "Lolita Express" à son île privée dans les îles Vierges américaines, selon des sources. L'île d'Epstein a également été surnommée « Orgy Island » (l’île aux orgies) ou « Sex Slave Island » (l’île aux esclaves sexuelles), où Epstein offrait des filles et garçons mineurs à des dignitaires internationaux.
Naturellement, Epstein enregistre sur vidéo les ébats des invités avec des mineur(e)s, et fournit les films au Mossad, qui est son véritable employeur.
La suite, vous la devinez : le Mossad tient "par les couilles" la fine fleur de Washington D.C., de la Chambre des Représentants du Congrès, sans oublier la Maison Blanche. Qui osera s'opposer au diktat d'Israël ? Qui s'opposera au dépouillement des Américains pour enrichir les Khazars d'Israël ?
 
 
 
 
Lire la suite

La nouvelle «grande démocratie» ukrainienne rajoute une loi pour interdire les livres favorables à la Russie

31 Décembre 2016 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Comité pour une Nouvelle résistance, #Europe supranationale, #Ukraine, #La Russie, #La nation ., #La République, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #Terrorisme, #le nazisme, #La lutte des classes, #Les Antifafs., #Je suis Charlie?

Lire la suite

Le canard enchainé révèle que lors des attentats du Bataclan les ordres du ministère de l'intérieur ont été aux BRI : "vous ne vous en mêlez pas". Par Mickael Zhekoo.

28 Décembre 2016 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La mondialisation, #La République, #La Russie, #La nation ., #Terrorisme, #La Syrie - La Libye - l'Iran -, #Daesch, #le nazisme, #Le fascisme, #Les média, #Politique intérieure, #ISIL, #Je suis Charlie?, #La justice, #L'armée française

 

Le canard enchainé révèle que lors des attentats du Bataclan les ordres du ministère de l'intérieur ont été aux BRI : "vous ne vous en mêlez pas".

Le canard enchainé révèle que lors des attentats du 13 novembre les gendarmes affectés à la sécurité de Valls (résidant dans le 11e à coté des terrasses ciblées) se sont précipités les premiers sur les lieux et voulaient intervenir au Bataclan.
Ils en ont informés la préfecture mais les ordres du ministère de l'intérieur ont été :
"vous ne vous en mêlez pas".
D'ailleurs dans le rapport parlementaire à ce sujet le GIGN et la BRI se sont plaints : les 1ers de n'avoir pu intervenir aussitôt, les 2nds que l'on empiète sur leur domaine d'action...
À l'issue, les valeureux gendarmes ont été tous mutés en Nouvelle calédonie loin des médias pour ne pas dévoiler le pot aux roses, leur intervention rapide aurait pu éviter des dizaines de morts et de blessés. 
Ils ont été discrètement médaillés début octobre, sans aucun officiel de la Métropole.

 

 
Lire la suite

La bataille de l’information sur la bataille d’Alep… Par BRIGITTE PASCALL

21 Décembre 2016 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Europe supranationale, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La mondialisation, #La République, #La Russie, #La nation ., #La Syrie - La Libye - l'Iran -, #La guerre en Syrie - depuis le 20 août 2013, #Daesch, #Les média, #Je suis Charlie?

La bataille de l’information sur la bataille d’Alep…

La bataille de l’information sur la bataille d’Alep…  Par BRIGITTE PASCALL

Le 19 DÉC. 2016

 

PAR BRIGITTE PASCALL

BLOG : LE BLOG DE BRIGITTE

Ha, on se rappellera la bataille de la bataille d’Alep….! Non pas la « vraie », celle qui détermine la nouvelle géopolitique. Je parle de la bataille de l’information, faisant rage en France, opposant férocement les facebookiens microscopiques que nous sommes d’un côté avec les moyens d’investigation microscopiques que l’on sait : face à l’Ogre de l’AFP, arrosant les télévisions, Maître arrogant de l’information hexagonale : allant chercher ce qu’il devait dire à l’Elysée : le Mensonge encore et encore, appuyé par des bobards non moins énormes. Ainsi, les « atrocités commises par Assad et les Russes à Alep » (sic) reposaient sur du lourd : rien que sur une limpide Vérité : le témoignage d’une petite fille de 7 ans, soit disant syrienne, parlant parfaitement l’anglais. Sur l’émotion suscitée par une autre petite fille fuyant sous les bombes : image extraite en réalité du clip d’une chanteuse américaine. La petite fille du clip avait été maquillée, afin de rendre la guerre plus « atroce » : on lui avait mis deux ronds marrons sur les joues, histoire de faire croire qu’elle fuyait la guerre.

Autre « témoignages » vraiment « top » : des syriens d’Alep témoignant du sanguinaire Assad : et qui étaient en réalité des journalistes ou des blogueurs américains. Des « syriens fuyant sous les bombes d’Assad et de poutine » : et qui étaient en réalité les dijhadistes d’Alep-Est, confisquant toute l’aide humanitaire internationale, revendue à prix d’or aux véritables aleppins : la farine coûtait 5 euros, comme témoigne un vieux monsieur. Le tout mis en forme par des « une » de JT interminables, de l’émotionnel construit sur du bobard en veux-tu en voilà…!

Et nous Petits Poucet résistant dans nos têtes, se battant le dos au mur face au Mensonge impérialiste, déversé toutes les dix secondes dans nos oreilles : au point que même les esprits les moins critiques, les moins politisés, commençaient à de demander le pourquoi d’une telle grosse machine à imposer son tissu de contre vérités.

La bataille de l’information fut acharnée, irrépressible, et dura toute la semaine : d’abord, on a inondé les murs de Facebook de l’article de Bruno Guigue du 15 décembre 2016, spécialiste des relations internationales, dénonçant la désinformation et l’affabulation médiatiques des télés occidentales. Et le fait que les djihadistes, proches d’Al Qaeda, utilisaient les populations civiles en boucliers humains. Puis ce fut le témoignage d’une journaliste canadienne contre-disant également le mensonge des médias occidentaux, vu par 2 millions de personnes.

Sans oublier le très beau témoignage de Pierre Le Corf, humanitaire à Alep, aidant les syriens d’Alep ouest à se soigner, et ayant des mots très durs contre les djihadistes confisquant l’aide internationale. Et Caroline Galactéros, colonel, docteur en sciences politiques, qui rédigea un très beau papier dans « Le Figaro », où elle dénonçait « le goût du sensationnalisme des média non équitables. Relayant de surcroit la doxa véhiculée par le pouvoir en, place »(sic). Robert Fisk, correspondant anglais à Alep rédigea aussi un très beau papier.

Curieusement, Yves Calvi se rangea de notre côté, et fit une très bonne émission sur la situation à Alep, totalement en décalage avec l’idéologie dominante. En particulier, Frédéric Pons, Professeur à Saint Cyr, auteur d’une biographie sur « Poutine », admit que les médias occidentaux racontaient n’importe quoi. Le site « Arrêt sur Info » était aussi à la manoeuvre, pointant « la catastrophe déontologique » (sic) commise par des journaux comme « Le Monde ». Enfin, JLM réalisa plusieurs vidéos de contre analyse, remettant les points sur les i : on remercie ici chaleureusement son honnêteté intellectuelle. Et d’être venus nous aider, nous les sans nom les sans grade de l’info.

A force de batailler, encore et encore, un rétropédalage s’opéra dans les journaux : après avoir longuement occupé les « une » de JT, la situation d’Alep fut relégué en 4ème, voire 5 ème position. Et expédiée vitesse grand V, façon les 3 messes du Pape d’Alphonse Daudet..

De même qu’il y aura un avant et un après Alep sur le plan géopolitique, il y aura un avant et un après Alep dans l’histoire des réseaux sociaux. Car il y a du soleil d’Austerlitz ce matin sur Facebook, d’avoir réussi, nous les piétons de l’Histoire (sans costars, sans Roleix), à faire plier, battre la poussière aux Ogres de l’information, l’AFP et les médias détenus par 10 milliardaires, etc…à ce stade je n’ai plus qu’un mot à dire : CHAMPAGNE…!

19 DÉC. 2016

PAR BRIGITTE PASCALL

BLOG : LE BLOG DE BRIGITTE

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>