Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles avec #l'otan. tag

08 mai : d'un fascisme à l'autre... Déclarations de guerre du nouveau gouvernement fasciste de Netanyahou.

10 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Israël - palestine - Moyen-Orient, #Israël et la Palestine, #Palestine libre, #La mondialisation, #La Syrie - La Libye - l'Iran -, #La France, #L'OTAN., #Europe supranationale, #Le fascisme

08 mai : d'un fascisme à l'autre...

Ci-dessous, deux articles.

Cordialement

Paul Monmaur

----------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.europalestine.com/spip.php?article10630

8 mai 2015

Déclarations de guerre du nouveau gouvernement fasciste de Netanyahou

Netanyahou vient de nommer comme ministre de la justice une représentante de l’extrême droite israélienne qui appelle sans fard au génocide des Palestiniens, tandis que le ministre de la défense, Moshe Yaalon, vient de promettre de tuer davantage de civils palestiniens et n’écarte pas la possibilité de lancer une bombe atomique sur l’Iran.

Pas question de la moindre négociation de paix avec les Palestiniens, a promis Ayelet Shaked, une députée du parti d’extrême droite HaBayit HaYehudi (“Foyer Juif”), qui vient d’être nommée ministre de la justice par Netanyahou et qui avait appelé au génocide du peuple palestinien cet été.

Le 1er juillet 2014, l’avocate et parlementaire Ayelet Shaked avait posté sur sa page Facebook, un appel à "ne pas se contenter de tuer les terroristes palestiniens, mais la totalité du peuple palestinien qui est notre ennemi". "Il faut détruire ce peuple, y compris ses vieillards et ses femmes, ses villes et ses villages, ses propriétés et ses infrastructures", avait-elle affirmé dans un "post" qui avait reçu des milliers de "like" et avait été abondamment partagé.

Quant au boucher Moshe Yaalon, qui fait office de ministre de la défense au sein du gouvernement israélien, il vient de promettre "de tuer davantage de civils palestiniens et menace de réserver à l’Iran le même sort qu’à Hiroshima et Nagasaki."

Prenant la parole à Jérusalem, à l’occasion d’une conférence du groupe Shurat HaDin* Moshe Yaalon a déclaré qu’il s’attaquerait à la totalité de la population civile lors de toute offensive à venir contre Gaza ou le Liban.

"Nous frapperons également les enfants, comme nous l’avons fait à Gaza", a-t-il déclaré, en soulignant qu’Israël avait prévenu Ben Ki-Moon dès juillet 2013 de son intention de bombarder tout le quartier de Shujaiya, à Gaza, notamment.

"Quand à l’Iran, même si nous n’en sommes pas encore là, si des frappes chirurgicales ne nous paraissent pas adaptées, nous n’hésiterons pas à faire ce qu’ont fait les Américains à Hiroshima et Nagasaki, causant 200.000 victimes sur lesquelles personne n’a pleuré".

Quant à "la menace constituée par le mouvement de boycott d’Israël, BDS", Moshe Yaalon a promis "un nouvel arsenal de lois pour le combattre dans le monde entier".

Il a rappelé que ce mouvement l’a empêché de se rendre dans plusieurs pays de crainte d’être arrêté pour crimes de guerre. "Cela fait 10 ans que je préfère ne pas mettre les pieds au Royaume-Uni, ou en Espagne, même si nous avons réussi à faire changer la législation de ces deux pays en matière de compétence universelle concernant les crimes de guerre et crimes contre l’humanité".

"Et c’est quand même un scandale que nous soyons désormais obligés de mettre en garde nos soldats contre le fait de se rendre à Londres. Ce n’est pas juste".

*Shurat HaDin, est un groupe d’avocats israéliens qui se propulse pour engager des poursuites judiciaires dans le monde entier, afin de défendre les crimes israéliens face à des personnes ou associations qui défendent les droits du peuple palestinien. En Australie, ils avaient attaqué en justice le Pr. Jake Lynch qui avait refusé de parrainer un chercheur israélien dans son université de Sydney. Mais Jale Lynch avait gagné, forçant le lobby israélien à lui payer des dommages et intérêts.

Source : http://mondoweiss.net/2015/05/netanyahu-palestinians-government
et Electronic Intifada

CAPJPO-EuroPalestine

-----------------------------------------------------------------------------------

http://www.palestine-solidarite.org/analyses.plate-forme_charleroi-palestine.070515.htm

Le nouveau ministre israélien de la Justice,
une candidate génocidaire

Plate-forme Charleroi-Palestine


Photo: D.R.

Jeudi 7 mai 2015

« Elles doivent mourir, et leurs maisons doivent être détruites de telle sorte qu’elles ne puissent plus abriter de terroristes. Elles sont toutes des ennemies, et leur sang devrait être sur nos mains. C’est aussi valable pour les mères des terroristes morts ».
Ayelet Shaked (députée du parti "Le Foyer Juif")

Le nouveau gouvernement israélien, le quatrième formé par Benjamin Netanyahou, est le plus droitier qui ait jamais gouverné Israël.

Un symbole éloquent de ce nouveau glissement vers l'extrême-extrême-droite (sans Avigdor Lieberman !) est l'attribution du portefeuille de la Justice et de la présidence de la Commission des lois de la Knesset (parlement israélien) au parti fasciste de Naftali Bennett, "Le Foyer Juif". Et, au sein de ce parti, celle qui hérite de ce portefeuille n'est pas n'importe qui : il s'agit de Ayelet Shaked, députée qui en juillet 2014, pendant que l'armée israélienne se livrait à un massacre aveugle de civils, avait lancé via Facebook un vibrant appel à l'extermination de toutes les mères palestiniennes, et à vrai dire de la totalité de la population, vieillards et enfants compris.

C'est le 1er juillet, un jour avant qu'un jeune Palestinien de Jérusalem soit enlevé par des extrémistes sionistes et brûlé vif, que Ayelet Shaked avait proclamé que "la totalité du peuple palestinien est l'ennemi" et avait appelé à sa destruction "y compris les vieillards et les femmes, ses villes et ses villages, ses propriétés et ses infrastructures". En d'autres termes, un génocide accompagné d'une guerre d'anéantissement digne de "l'opération Barbarossa".

Cet appel au génocide des Palestiniens était extrait d'un article de l'ancien journaliste d'extrême-droite Uri Elitzur, devenu un des leaders du mouvement des colons, qui est devenu une force politique extrêmement puissante en Israël.

Ce "post" sur Facebook avait rapidement été "liké" et partagé un bon millier de fois avant d'être supprimé par Ayelet Shaked, mais pas assez vite pour qu'il ne soit pas préalablement archivé. Des propagandistes sionistes ont par la suite tenté de faire croire que ce texte immonde n'a jamais existé, mais en vain : sur le web le crime laisse presque toujours des traces.

On pouvait donc lire sous la signature de la nouvelle ministre israélienne de la Justice (traduction via le site anglophone Mondoweiss) :

« Le peuple palestinien nous a déclaré la guerre, et nous devons y répondre par la guerre. Pas une opération, pas un mouvement lent, pas une action de bassa intensité, pas une escalade contrôlée, pas une destruction d'infrastructures terroristes, pas d'exécutions ciblées. Ca suffit, les références obliques. C'est la guerre. Les mots ont un sens. C'est la guerre. Pas une guerre contre la terreur, pas une guerre contre des extrémistes, pas même une guerre contre l'Autorité Palestinienne. Tout cela aussi ce sont des moyens de fuir la réalité. C'est une guerre entre deux peuples. Qui est l'ennemi ? Le peuple palestinien. Pourquoi ? Demandez-leur, c'est eux qui ont commencé.

Je ne sais pas pourquoi il est si difficile pour nous de définir la réalité avec les mots simples que le langage met à notre disposition. Pourquoi devons-nous inventer chaque semaine un nouveau nom pour la guerre, juste pour éviter d'appeler les choses par leur nom ? Qu'y a-t-il de si horrible au fait de comprendre que la totalité du peuple palestinien est l'ennemi ? Toute guerre met aux prises deux peuples,et dans toute guerre le peuple qui a déclenché les hostilités, ce peuple-là, est l'ennemi. Une déclaration de guerre n'est pas un crime de guerre. Y répondre par la guerre n'est certaine pas un crime. Pas plus que l'utilisation du mot "guerre", non plus qu'une désignation sans ambiguité de l'ennemi.

Au contraire : la moralité de la guerre (oui, une telle chose existe) est basée sur l'hypothèse qu'il existe des guerres dans ce monde, et que la guerre n'est pas l'état normal des choses, et que dans les guerres l'ennemi est habituellement l'ensemble d'une population, y compris les vieillards et les femmes, ses citésd et ses villages, ses propriétés et ses infrastructures. »

Il faut, à ce stade et puisque Ayelet Shaked insiste pour dire que "les mots ont un sens", évidemment rappeler qu'il n'y a jamais eu de "guerre" entre Israël et les Palestiniens. Pour qu'il y ait une guerre entre deux parties, il faut qu'entre elles existe sinon une égalité, du moins une commune mesure de forces. Entre Israël, dont l'armée est l'une des mieux pourvues en armements de dernière génération (en grande partie aux frais des contribuables des Etats-Unis) et les Palestiniens qui ne possèdent ni aviation, ni blindés, ni artillerie lourde, et dont les "missiles" sont pour une large partie bricolés avec des bouts de tuyau de récupération, il ne peut être question de guerre. Il y a d'une part une force écrasante qui commet des massacres, et de l'autre une résistance qui essaie tout juste de ne pas disparaître et de maintenir un espoir d'avenir.

La nouvelle ministre, adepte donc du génocide des Palestiniens et de la guerre d'anéantissement total, poursuivait :

« Et la moralité de la guerre sait qu'il n'est pas possible de ne pas blesser des civils ennemis. Elle ne condamne pas la Royal Air Force britannique, qui a bombardé et totalement détruit la ville allemande de Dresde, ou les avions U.S. qui ont détruit les villes de Pologne et réduit la moitié de Budapest en ruines, villes dont les habitants n'avaient jamais fait quoi que ce soit contre l'Amérique, mais qui devaient être détruites pour gagner la guerre contre le démon. La morale de la guerre ne requiert pas que la Russie ait été traînée devant la Justice pour le bombardement et la destruction de villes et de faubourgs en Tchétchénie. Elle ne dénonce pas l'action les forces de maintien de la paix de l'ONU pour la mort de centaines de civils en Angola, pas plus que les forces de l'OTAN pour avoir bombardé le Belgrade de Milosevic, alors que la ville était habitée par un million de civils, vieillards, bébés, femmes et enfants.

La morale de la guerre admet comme correct dans son principe, et non seulement politiquement, ce que l'Amérique a fait en Afghanistan, y compris les bombardements massifs de zones densément peuplées, y compris la création de ce fait d'un flot de centaines de milliers de réfugiés fuyant les horreurs de la guerre, dont des milliers n'ont aucun foyer vers lequel ils puissent retourner un jour. »

Ici, on fera simplement remarquer à Ayelet Sheked - qui établit une sorte de catalogue de crimes de guerres passés pour en tirer comme leçon qu'ils justifient ceux du futur (elle oublie opportunément les bombardements nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki) - qu'une des singularités des bombardements démentiels sur Gaza était que les populations civiles n'avaient aucune possibilité de fuir, puisque le territoire de 6 à 12 km de large, totalisant 360 km², est pratiquement hermétiquement bouclé par l'armée d'occupation depusi des années (et on ne voit pas comment 1,5 million de personnes pourraient fuir par quelques tunnels artisanaux, sans nulle part où aller que le territoire ennemi ou lamer où rôdent ses patrouilleurs qui tirent à vue…). Cette criminelle revendiquée poursuivait encore :

« Et, dans notre guerre, c'est encore sept fois plus correct, car les soldats ennemis se dissimulent parmi la population, et ne peuvent combattre que grâce au soutien de celle-ci. Derrière chaque terroriste il y a une douzaine d'hommes et de femmes sans le soutien de qui il ne pourrait mener à bien son activité terroriste. Les acteurs de cette guerre sont ceux qui font de l'incitation dans les mosquées, qui écrivent des pamphlets pour les écoles, qui fournissent des abris, qui procurent des véhicules et tous ceux qui les honorent des leurs donnent leur soutien moral. Tous ceux-là sont des ennemis combattants, et leur sang retombera sur toutes leurs têtes. Maintenant, cela inclura les mères des martyrs, qui les expédient vers l'enfer avec des fleurs et des baisers. Elles devraient suivre leurs fils, rien ne serait plus juste. Elles le doivent, et les maisons dans lesquelles elles ont élevé ces serpents doivent être anéanties,, sans quoi d'autres serpents encore y grandiront. »

On voit ici le procédé classique de l'animalisation de l'ennemi, dont l'humanité est ainsi niée, et dont la destruction en tant que nuisible est exemptée de toute culpabilité.

Inutile de préciser que Sheked est férocement opposée à tout accord de paix avec l'Autorité Palestinienne sur base des "frontières" de 1967, un tel accord ne pouvant selon elle être autre chose qu'un "suicide national" pour Israël.

Elle se situe donc dans le droit fil de la vision politique de Naftali Bennett, qui alors qu'il était ministre de l'économie en 2013, avait déclaré au journal Yediot Aharonot : "si vous attrapez des terroristes, vous devez simplement les tuer". Et au journaliste qui objectait que c'est illégal,Bennet avait rétorqué : "j'ai tué beaucoup d'Arabes dans ma vie. Je ne vois pas où est le problème" (voir ICI).

Voilà donc qui Netanyahou (qui d'ailleurs ne vaut pas mieux) porte au pouvoir avec son nouveau gouvernement (qui n'aura qu'une majorité d'une seule voix au parlement, ce qui va donner à chaque parlementaire une sorte der droit de véto sur à peu près tout).

Le prochain qui parle de "processus de paix" ou de "solution à deux Etats", que faire sinon lui coller une tarte à la crème sur la gueule ?

Lire la suite

Yémen: la France apporte son soutien aux monarchies du Golfe.

10 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La République, #La nation ., #La Syrie - La Libye - l'Iran -, #Israël - palestine - Moyen-Orient, #L'armée française, #L'OTAN., #Politique étrangère

Yémen: la France apporte son soutien aux monarchies du Golfe.

Un sommet des monarchies du Golfe s'est ouvert mardi 5 mai à Ryad en présence pour la première fois d'un chef d'Etat occidental, François Hollande, qui a apporté le soutien de la France pour leur intervention au Yémen.

Lire la suite
Lire la suite

Vladimir Poutine : Discours à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire de 1945

9 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La République, #La Russie, #La France, #La nation ., #Europe supranationale, #AMERIQUE, #L'OTAN.

Vladimir Poutine : Discours à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire de 1945

Discours de Vladimir Poutine durant la parade militaire sur la Place Rouge à Moscou, à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique de 1941 à 1945, le 9 mai 2015.



Source : http://en.kremlin.ru/events/president...

Lire la suite

Réponse cinglante à la culpabilisation des russes, plus relativisation de la Victoire de 1945

9 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La République, #La France, #La nation ., #La Russie, #L'OTAN., #AMERIQUE, #Europe supranationale, #La guerre, #La mondialisation, #le nazisme

Alexandre Tchatchia, vice-président de l'académie géorgienne des relations sociales et nationales, nous fait part de sa réponse aux accusateurs contemporains de la Russie et des russes eux-mêmes. Selon le climat ambiant que l'UE tend à installer (cf. dernières propositions aux parlement et suggestions de Donald Tusk), les russes devraient se repentir devant l'Europe, pratiquer des purges et on ne sait quoi d'autre, pendant que l'UE et les USA continuent leur conquête de l'Est par les coups d'Etat, les guerres par procuration et le soutien explicite de forces néonazies ( http://www.youtube.com/playlist?list=... ) tout en pleurnichant hypocritement sur les crimes nazis des années 40.
A. Tchatchia apporte ici une réponse cinglante, assumant l'histoire se son pays et de la Russie comme le ferait tout autre patriote de tout autre pays, sans forcément idéaliser l'URSS même s'il prône le rapprochement et la coopération des pays de l'espace post-soviétique. Et pourquoi donc n'en aurait-il pas le droit? Les russes nous ont-ils empêché de construire l'UE par peur du retour du bonapartisme?

La parade des 70 ans de la victoire à Moscou:
http://www.youtube.com/watch?v=bS1546...

Les défilés à la mémoire des aînés tombés ont pris cette dernière année une ampleur jusque là inégalée dans les villes de Russie.

Là où la victoire n'était déjà plus vue de la même façon depuis plusieurs années:
http://www.youtube.com/watch?v=eVF9iL...

Lire la suite

Normandie Niemen - Les ailes de la fraternité

9 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La République, #La nation ., #Europe supranationale, #La guerre, #La Russie, #L'OTAN., #L'armée française, #AMERIQUE

samedi 9 mai 2015

Normandie Niemen - Les ailes de la fraternité

 

Ce film raconte l'histoire du régiment « Normandie Niemen » , formation aérienne de l'armée de l'air Française ayant combattu l'Allemagne nazie au cours de la seconde guerre mondiale sur le front de l'Est de 1943 à 1945.
Lire la suite

Moscou, hommage.

9 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La République, #La Russie, #La guerre, #L'OTAN., #La France, #AMERIQUE, #Europe supranationale

09/05/2015

Moscou, hommage

73067557_69566161.jpg

L'absence de la plus grande partie des chefs d'Etats occidentaux à la cérémonie de commémoration des 70 ans de la victoire de l'Armée rouge sur le nazisme à Moscou a été voulue.

Elle a aussi été remarquée.

Même celui que l'Occident tient en si grande estime, le dernier président de l'ex-URSS Mikhaïl Gorbachev, a fustigé le comportement des leaders de l'auto-proclamée communauté internationale.

Pour qui ne l'aurait oublié, Vladimir Poutine, invité le 6 juin 2014 au D-Day célébré en mémoire des 70 ans du débarquement à Ouistreham, y a été présent. 

La réciprocité ne lui a pas été rendue en ce 9 mai 2015 à Moscou.

Il a su, néanmoins, remercier les peuples de Grande-Bretagne, de France et des Etats-Unis pour leur contribution à la victoire

Il a aussi insisté sur le fait que l'Armée rouge, au terme d'un assaut dévastateur sur Berlin, a mis un point final à la guerre contre l'Allemagne hitlérienne.

Ce rappel, bien des commentateurs et autres (re)visiteurs de l'Histoire semblent avoir de plus en plus de peine à s'en accommoder quand ils ne l'omettent tout simplement pas. 

Lire la suite

Ukraine : la junte pro-UE interdit une célébration de la victoire contre le nazisme et humilie les vétérans antifascistes

9 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La République, #La Russie, #La France, #Europe supranationale, #L'OTAN., #La guerre, #le nazisme, #Le fascisme, #AMERIQUE

Ukraine : la junte pro-UE interdit une célébration de la victoire contre le nazisme et humilie les vétérans antifascistes

affiche ukraine CISC anticommunisme antifascisme euro fascisationLes hommes de main de l’Union Européenne et des Etats-Unis continuent dans l’ignominie en Ukraine. Dans la droite ligne de l’adoption de la loi 2558 interdisant le communisme et réhabilitant les collaborateurs ukrainiens du III Reich (exécuteurs de basses œuvres de l’holocauste et du massacres des millions de citoyens soviétiques et des pays de l’Est), et à la suite des pays de l’UE et des USA refusant de voter une résolution à l’ONU pour condamner le nazisme, Kiev vient de décider d’interdire les commémoration du jour de la victoire le 9 mai à Karkov après celles du 1er mai. C’est cela les valeurs « démocratiques » de l’Union Européenne et de l’impérialisme capitaliste euro-atlantique

Le tribunal de Kharkov interdit la manifestation des vétérans soviétique le 9 mai

manifestation communiste karkov

manifestation communiste à Karkov

Le tribunal administratif de Kharkov a interdit au Syndicat des officiers soviétiques (anciens combattants de l’armée rouge) de tenir une manifestation, le 9 mai, consacrée au 70ème anniversaire de la Victoire dans la Grande Guerre patriotique.

Le tribunal a pleinement satisfait à la demande du Conseil municipal de Kharkov.

Plus tôt, l’Union des officiers soviétiques a déposé un avis de manifestation au Conseil municipal de la ville de Kharkov afin d’organiser une marche, le 9 mai.

Ainsi, les tribunaux se sont finalement transformé en un instrument docile du régime néo-nazi, destructeur, faussaire et négationniste de la mémoire de la Grande Guerre patriotique.

Le régime de la junte fasciste pro-UE vient également d’adopter des dispositions humiliantes vis à vis des vétérans de la seconde guerre mondiale. Il est vrai que pour financer la guerre contre le Donbass, pour respecter les engagements d’austérité absolu pris vis à vis de la Troika occidentale (UE, FMI et Cie) il lui faut faire les poches des travailleurs, y compris celles des vétérans, pour remplir celles des oligarques et autres multinationales occidentales (Monsanto et les compagnies pétrolières et de l’agro industrie occidentale se régalent : lire ici et ici).

Kiev vient ainsi de couper les subventions permettant aux vétérans leur permettant d’organiser les commémorations et de se rendre sur les tombes de leurs camarades tombés par millions dans la lutte antifascistes pour libérer la majeure partie de l’Europe du joug nazi.

Selon le responsable de l’association des vétérans de la ville de Kiev Nicolas Martynov, les vétérans sont humiliés moralement et socialement par les autorités de Kiev. Les vétérants refusent l’interdiction des symboles soviétiques ainsi que les coupes sombres dans les allocations sociales.  » Nous sommes particulièrement blessés par leur décision de déplacer le jour des défenseurs de la patrie au 14 octobre, le jour de l’établissement de l’UPA (ndlr l’armée des collaborateurs nazis). Ils retournent la signification de la Grande guerre patriotique. Une loi du parlement nous interdit d’utiliser les symboles de notre grande victoire contre le nazisme ». « la crise en Ukraine  impacte totalement les prestations sociale des vétérans dont près de 85% vivent sous le seuil de pauvreté.
A propos du jour de la mémoire et de la réconcilaition institué en ukraine le 8 mai, le vétéran indique qu’il y est opposé.  » Avec qui devrait on se réconcilier? avec les frères des forets ou les batallions de la 14e division SS Galicie (ndlr de si sinistre mémoire de l’Ukraine, la Biélorrussie, la yougoslavie à Oradour sur Glane) qui nous tiraient dans le dos ? nous ne nous réconcilierons pas avec eux ».

En Europe ne laissons pas réécrire l’histoire, au risque de la revivre ! Pour la paix contre l’euro fascisation, il est temps de faire front  tous ensemble !

Le 30 mai à Paris, soyons nombreux pour défendre la souveraineté des peuples, le progrès social et la démocratie, pour faire se lever un front antifasciste patriotique et populaire pour briser les chaînes de l’Union Européenne. Pour en sortir par la porte de gauche pour s’en sortir et construire de véritables solidarités internationalistes rassemblant les peuples et défendant l’intérêts des travailleurs plutôt que ceux des multinationales.

No Pasaran !

JBC pour www.initiative-communiste.fr – @PRCF_  – à partir d’informations d’agence et de presse

Lire la suite

RUSSIE : deux photos, une infographie et un article d'Annie Lacroix-Riz

9 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Histoire, #La guerre, #La France, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La République, #La Russie

Publié par Michel El Diablo

 

RUSSIE : deux photos, une infographie et un article d'Annie Lacroix-Riz
RUSSIE : deux photos, une infographie et un article d'Annie Lacroix-Riz

Moscou, 22 juin 1941 : Les habitants écoutent le message radio du gouvernement soviétique annonçant l'attaque de l'Allemagne nazie contre l'URSS.
 

Moscou, 9 mai 1945 : Les habitants rentrent chez eux après le Défilé de la Victoire.
 

Entre ces deux photographies, combien de souffrances, de sacrifices, de morts, de blessés, de martyrs ? Combien d'efforts, d'héroïsme, de courage aussi ?

SOURCE: Facebook (Jean-Pierre Dubois)

RUSSIE : deux photos, une infographie et un article d'Annie Lacroix-Riz

En pièce jointe (ci-dessous) en PDF : un article d'Annie Lacroix-Riz sur le rôle de l'URSS dans la deuxième guerre mondiale (1939-1945) :    

Lire la suite

L’offensive de l’Otan globale Par Manlio Dinucci

8 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La guerre, #La finance dérégulée, #La France, #La République, #La Russie, #L'armée française, #L'OTAN., #Europe supranationale, #AMERIQUE

L’offensive de l’Otan globale

Par Manlio Dinucci

Mondialisation.ca, 5 mai 2015

Url de l'article:
http://www.mondialisation.ca/loffensive-de-lotan-globale/5447408

 

OTAN Monde

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord n’a plus de frontières. En Europe -après s’être étendue à sept pays de l’ex Pacte de Varsovie, trois de l’ex URSS et deux de l’ex Yougoslavie (démolie par la guerre de 1999)- elle est en train d’incorporer l’Ukraine. Les forces armées de Kiev, qui depuis des années participent aux opérations Otan dans diverses aires (Balkans, Afghanistan, Irak, Méditerranée et Océan Indien), sont de plus en plus intégrées dans celles de l’Alliance sous commandement USA. Le 24 avril a été signé un accord qui les insère de fait dans le réseau de commandement, contrôle et communication Otan.

Au moment même où le parlement de Kiev approuve à l’unanimité une loi qui exalte comme « héroïque » le passé nazi de l’Ukraine et, alors qu’il déclare « criminelle » toute référence au communisme en mettant hors la loi le Pc, il qualifie de « combattants pour l’indépendance ukrainienne » les nazis qui massacrèrent des dizaines de milliers de juifs.

En Lituanie et en Pologne, l’Otan a déployé des chasseurs-bombardiers qui « patrouillent » dans les cieux des trois républiques baltes, aux limites de l’espace aérien russe : l’Italie, après avoir conduit la « mission » dans le premier quadrimestre 2015, y reste au moins jusqu’en août avec 4 chasseurs-bombardiers Eurofighter Typhoon.

En Asie centrale, «région stratégiquement importante », l’Otan est en train d’incorporer la Géorgie qui, déjà intégrée dans ses opérations, « aspire à devenir membre de l’Alliance ». Elle continue en outre à « approfondir la coopération » avec Kazakstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Turkmenistan et Ouzbékistan, pour contrecarrer l’Union économique eurasiatique (comprenant Russie, Biélorussie, Kazakstan, Arménie et, depuis mai, le Kirghizistan).

Elle reste « profondément engagée en Afghanistan » (considéré, dans la géographie impériale, comme partie de l’ « Atlantique Nord »), pays de grande importance géostratégique face à Russie et Chine, où la guerre Otan continue avec des forces spéciales, drones et chasseurs-bombardiers (52 attaques aériennes rien qu’en mars).

En Asie occidentale, l’Otan poursuit l’opération militaire couverte contre la Syrie et en prépare d’autres (l’Iran est toujours dans le viseur), comme le montre le déplacement à Izmir (Turquie) du Landcom, le commandement de toutes les forces terrestres de l’Alliance. En même temps l’Otan renforce le partenariat (expérimenté dans la « campagne de Libye ») avec quatre monarchies du Golfe -Bahrein, Emirats Arabes Unis, Koweit, Qatar- et la coopération militaire avec l’Arabie Saoudite qui, dénonce « Human Rights Watch », massacre au Yémen avec des bombes à fragmentation fournies par les USA.

En Asie orientale, l’Otan a conclu avec le Japon un accord stratégique qui « élargit et approfondit le long partenariat », à quoi se joint un accord analogue avec l’Australie, en fonction anti-chinoise et anti-russe.

Dans la même finalité les plus grands pays de l’Otan (parmi lesquels l’Italie) participent tous les deux ans, dans le Pacifique, à ce qui est défini par le commandement de la Flotte USA comme « la plus grande manoeuvre maritime du monde ».

En Afrique, après avoir démoli la Libye, l’Otan est en train de potentialiser son assistance militaire à l’Union africaine, à qui elle fournit aussi « planification et transport aéronaval », dans le cadre stratégique du Commandement Africa des Etats-Unis

En Amérique Latine, l’Otan a stipulé un « Accord sur la sécurité » avec la Colombie qui, déjà engagée dans des programmes militaires de l’Alliance (parmi lesquels la formation de forces spéciales), peut en devenir rapidement le partenaire.

On ne devra pas s’étonner si, sans trop attendre, l’Italie enverra ses chasseurs-bombardiers « patrouiller » les cieux de la Colombie dans une « mission » Otan contre le Venezuela.

Manlio Dinucci

Edition de mardi 5 mai 2015 de il manifesto

http://ilmanifesto.info/loffensiva-della-nato-globale/ (notamment pour la photo des serial killer sur la pelouse)

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Copyright © 2015 Mondialisation.ca

Lire la suite