Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles avec #la france tag

J'ai raté la marche...... Je ne suis pas Charlie.

12 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La République, #La nation ., #La paix, #La guerre, #Les média, #Terrorisme, #La mondialisation, #La Laïcité, #la liberté

lundi 12 janvier 2015

J'ai raté la marche......

(de retour d'un déplacement où j'étais.... à Paris)

Je ne suis pas Charlie. Ceux qui l’ont quitté (de force) n’auraient pas aimé, ceux qui restent n’aiment pas non plus. Charlie vit sa vie envers et contre tous. Et surtout contre ceux, chefs d’États et autres, qui ont défilé « en son honneur », en une récupération sur laquelle on ne s’étendra pas. En même temps « la liberté d’expression » n’a jamais été autant attaquée que par la loi juste votée.

Gilbert Bécaud - Charlie t'iras pas au paradis

Lire la suite

Soirée du 12 janvier : La dissidence pas le silence. Le journal Fakir.

12 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #Les média, #La République, #La nation ., #Terrorisme, #La guerre, #La mondialisation


Soirée du 12 janvier : La dissidence pas le silence

Soirée "La dissidence, pas le silence"

c'est lundi 12 !

Notre grande soirée se tiendra bien le 12 janvier, à 19 h, à la Bourse du Travail (3 rue du Château d'eau, Paris - métro République)

Néanmoins, au vu des événements, et à moins d’une profonde surdité, on ne saurait conserver notre rencontre telle quelle.

"Il ne faut pas que la République ressemble à une pleureuse de la Corée du Nord. Ce serait dommage", expliquait samedi Luz, dessinateur rescapé de Charlie Hebdo. On aura à coeur de respecter cet esprit.

En continuant de proposer la dissidence plutôt que le silence : au-delà de l’évidente émotion, que nous inspire ce moment présent ? Que traduit-il de la société française ? Que risque-t-il d’en sortir ? Quel rôle pouvons-nous remplir ? Et si dans l'unanimisme, le consensus, le poison, ce n'était pas l'union ? Bref, quelle ébauche d’analyse esquissons-nous.

En compagnie de Frédéric Lordon, d'Emmanuel Vire (SNJ-CGT), de Gérard Mordillat, de Lionel Thompson (SNJ-CGT France Inter), d'Eric Coquerel (PG), de Gérard Filoche, de Julien Salingue (Acrimed) et d’autres. Seront également parmi nous pour cette soirée Soulcié, Lardon et Rodho, pour lancer leurs dessins en direct !

Toute la soirée sera retransmise en direct sur ce lien (qui sera activé au lancement de la soirée), en espérant que la qualité audio-visuelle soit au rendez-vous !

Vous êtes également les bienvenus à 16 h30 au Côte d'Azur (en face de la Bourse du Travail) pour une réunion publique à propos de la campagne "De l'air à France Inter".

On vous attend nombreux pour cette soirée. Parce que sans vous on ne peut rien, mais avec vous on peut beaucoup.

(c) Journal Fakir. 303, route de Paris 80000 Amiens. www.fakirpresse.info

Lire la suite

Messieurs les terroristes, nous ne vous laisserons pas hélas le monopole de la stupidité, par Roberto Boulant.

12 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La nation ., #La République, #La mondialisation, #Terrorisme, #La guerre

Messieurs les terroristes, nous ne vous laisserons pas hélas le monopole de la stupidité, par Roberto Boulant

10 janvier 2015 par Paul Jorion |

Billet invité.

À Charb, Cabu, Wolinski, Maris, aux autres, tous les autres, les innombrables victimes de la connerie humaine.

Des enfants de 6 ans dans des corps d’adultes vous ont assassiné au nom d’un dieu d’Amour, manipulés par des vieillards desséchés qui en sacrifiant leurs enfants, espèrent sans doute gagner leur part d’immortalité.

Demain, les oligarques, les politiciens professionnels et tous ceux que vous n’avez cessé de conchier dans vos dessins, viendront verser des larmes de crocodile sur vos cercueils. Probablement essayeront-ils de récupérer vos dépouilles pour vous transformer en saints républicains ! Le prochain conseil des ministres se tiendra-t-il à l’Élysée dans la salle Wolinski ? Le PC Jupiter sera-t-il rebaptisé PC Cabu ?

Franchement, avouez. C’est quand même un monde de m…, non ?

Einstein disait qu’il y a deux choses infinies, l’univers et la stupidité humaine, mais qu’en ce qui concerne l’univers, il n’en était pas certain. Partant de cette forte et véridique parole, on peut déjà deviner les bouteurs de feu qui dans les conseils d’administration des transnationales et sous les ors des palais républicains, vont essayer de nous concocter la version française d’une stratégie du choc, si clairement exposée et étayée par Naomi Klein en son temps *. La belle perspective que voilà ! Tous ces dirigeants européens, main dans la main, la larme à l’œil, unis dans la douleur et… vraiment, vraiment tentés par l’occasion de pouvoir mettre en place une société militarisée et encore plus orwellienne. Au nom de notre sécurité cela va sans dire.

Alors puisque ce monde vire de plus en plus à l’absurde, que le niveau des océans monte pendant que nous régressons aux époques barbares, lâchons-nous ! Le Grand Satan après les attentats wahhabites du 11/09, a envahi… l’Irak ! Sachons tenir notre rang de Petit Satan et envahissons le Costa Rica pour venger Charlie Hebdo !

Et pourquoi le Costa Rica demanderont les esprits chagrin ? Bin, c’est un des rares pays avec l’Islande à n’avoir pas d’armée. Et pis la langue, et pis le climat, et pis les volcans aux noms imprononçables qui vous asphyxient. Et pis surtout, on ne peut décemment pas envahir l’Islande dont les citoyens ont jugé et condamné leurs banquiers… alors que nous, nous les décorions.

===========================================================

* La stratégie du choc, Naomie Klein, Actes Sud

Lire la suite

[Indécence] Rendons hommage à Charlie Hebdo : boycottons la manifestation du 11 janvier (pour 10 raisons). Olivier Berruyer.

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La République, #La nation ., #Les média, #La guerre, #La mondialisation, #Le grand banditisme

 

Primo, condamnons sans équivoque la barbarie de ce crime indéfendable.

Secundo, honorons la mémoire des victimes et pensons à leurs proches

Tertio, à l’heure où on veut nous obliger à hurler “Je suis Charlie”, n’oublions pas ce que c’est non plus et ce qu’on veut nous faire endosser… D’où cette mise au point utile d’un des anciens de Charlie Hebdo, écrite il y a 1 an.

Désolé, je voulais attendre 1 mois plein avant de remettre ceci sur le tapis, mais le fil des événements, ainsi que l’expérience du 11 septembre me pousse à contrecoeur à traiter de ces sujets plus tôt.azer

Je vous encourage donc à rendre hommage à l’équipe de Charlie Hebdo dimanche en boycottant la “manifestation” de dimanche.

Pour ma part, je n’irai pas, et  ce, pour plusieurs raisons (à vous de les évaluer et de vous faire votre opinion).

La première, pour ne pas être complice d’une infâme récupération

Avez-vous envie de vous associer à l’OTAN en grande pompes ?

L’OTAN qui met le feu au Moyen-Orient depuis 25 ans et qui a engendré des milliers de terroristes ?

L’OTAN qui annonçait le lendemain du massacre avoir largué 5 000 bombes en Irak ? (et on s’étonne donc des retours de flamme ?)

Voulez-vous donc risquer de soutenir par avance des politiques qui causeront encore plus de morts là-bas, et plus de terroristes dans le futur ?

Alors sérieusement, vous pensez que Cabu a envie de voir Merkel venir larmoyer (et se faire de la publicité) sur son cercueil ?

La deuxième, c’est qu’il y aura le président ukrainien

Vous savez celui qui a des néo-nazies qui combattent pour lui, et dont les troupes ont tué des centaines de civils dans l’Est de l’Ukraine ? Lui dont la place est à La Haye, et pas à Paris avec Cabu ?  C’est l’esprit Charlie ça ?

EDIT : tiens, je me disais qu’on l’aurait bien aussi lui :

Vous vous rappelez, c’est celui qui refuse de reconnaître la Cour Pénale Internationale – sans doute un peu car il a fait ça cet été (et qui n’a probablement aucun rapport avec une hausse du terrorisme, bien entendu) :

(Si vous avez le coeur très très bien accroché, regardez ou )

Hommage à Charb, qui nous manquera tant sur ces questions… :

EDIT 2 : tiens, il u aura aussi le turc Erdogan. Je me demande s’il pensera à Fazil Say, comdamné en Turquie pour avoir revendiqué son athéisme.. #JeSuisCharlie ?

La troisième, c’est qu’ils n’aimaient pas les messes du dimanche

La quatrième,  c’est qu’on ne manifeste pas “contre le terrorisme”

On manifeste pour demander au gouvernement des solutions concrètes non pas pour empêcher les terroristes d’agir, mais pour qu’il déconnecte la machine à fabriquer des terroristes (conflit en Palestine, islamophobie, “choc des civilisations”, “guerre contre le terrorisme”, BHL, misère, etc.).

Bien entendu, après ce beau moment d’émotion collective (façon “Black Blanc Beur” dont on a vu la réalité concrète durant 15 ans…), le gouvernement annoncera la 15e loi anti-terroriste (qui n’empêchera jamais un attentat de ce type) et réduira encore plus nos libertés publiques, entrant encore plus dans une société de surveillance, dont a vu les résultats aux USA… Rien ne sera évidemment fait pour s’attaquer aux racines du terrorisme issues de notre propre politique étrangère et de coopération…

La cinquième, c’est que je ne suis pas Charlie

Car Charlie avait une face sombre, discutable, non respectueuse de l’autre (à différents niveaux) et donc non humaniste, à laquelle je ne veux pas être associé.

Condamner le massacre : oui, évidemment ! Promouvoir la liberté d’expression, oui ! Mais donner un blanc seing à tout ce qui a été fait, non !

Vous êtes Charlie ?

Donc vous êtes ça :

(je n’ai pas la moindre complaisance avec le FN, j’ai encore dénoncé Marine Le Pen ce matin ; mais c’est 25 % des Français qu’on traite de merde, alors que beaucoup font partie des Français qui souffrent le plus dans notre pays – on est en droit d’espérer des analyses un peu plus fines)

Donc NON, désolé, je les pleure, mais Je ne suis pas Charlie, car je ne suis pas tout ça, moi je préfère que les gens soient – quand c’est possible – respectés, et qu’on travaille à rapprocher plutôt qu’à diviser.

Car je suis désolé, alors que plein de dessins de Charlie sont d’une intelligence extrême, la plupart de ceux-ci, ceux qui ont causé tant de problèmes et de dégâts, ne sont pas drôles, ne véhiculent aucune message, ne poussent pas à la réflexion : ce sont de simples provocations gratuites, sans talent, destinées à choquer, humilier, blesser (je ne dis pas non plus qu’il faudrait les interdire, bien entendu). Et que je vois mal où est la “liberté d’expression” là-dedans (car je ne vois pas “l’expression”, et je ne suis pas le seul),

alors que je vois assez bien où est l’incitation à la haine – un peu comme si vous allez hurler face à votre voisin que sa femme est très moche et ses enfants de gros mal élevés… Ce qui n’excuse évidemment en RIEN les actes barbares – mais qu’on ne vienne pas me demander de mettre sur le blog des stickers “Je suis Charlie”…

On a aussi le droit d’écouter les autres, et d’essayer de faire preuve de fraternité…

Pour l’ex-Premier ministre de Malaisie, Mahathir Mohamad, l’hebdomadaire a maintes fois manqué de respect à l’islam. « Ont-ils besoin de ridiculiser le prophète Mahomet en sachant qu’ils offensent les musulmans ? » a-t-il dit cité par l’agence officielle Bernama. « Nous respectons leur religion, et ils doivent respecter la nôtre ».

Et enfin, puisqu’on en parle, puisque les “belles âmes” nous disent qu’elles soutiennent un droit absolu à la liberté d’expression de blesser, j’imaginent qu’elles défendent aussi le droit de ce dessinateur de publier ça (en pastichant Charlie Hebdo) ?

Ces dessins ne me plaisent nullement (ils ne font pas rire, sont choquants et c’est bien l’exacte intention du dessinateur), mais je dis ça car j’avais cru comprendre le contraire… C’est juste pour m’assurer de leur cohérence – parce qu’un discours “je n’en n’ai rien à foutre que des musulmans soient choqués par ceci, je fais ce que je veux // je suis choqué par ceci, c’est un scandale à interdire” n’est pas intellectuellement cohérent ni honnête…

Pour ma part, je milite simplement pour une autocensure de création / diffusion / lecture – la loi n’a rien à faire là dedans.

La sixième, c’est que je veux protéger mes concitoyens

Je ne suis pas irresponsable comme tous nos médias. Honorer les morts oui, afficher “Je suis Charlie” partout, au vu des dessins précédents, envoie un clair message au monde musulman : “Attaquer ainsi votre prophète n’est pas le fait de quelques dessinateurs provocateurs, mais est assumé par toute la population française”.

Et donc chaque Français sera désormais une cible désignée pour les extrémistes de tout poil. Je ne porterai pas une telle responsabilité…

Libération indique d’ailleurs :

La septième, c’est que personne n’a manifesté contre ça en décembre :

D’autant qu’il me semble qu’on a une petite responsabilité dans tout ceci… Mhhh, non ?

Alors si on ne veut pas indiquer aux musulmans que leurs vies n’ont aucune valeur, qu’aucun dirigeant ne se déplace pour eux, autant appliquer la même règle à nos morts : le “2 poids 2 mesures” détruira notre civilisation à la longue.

La huitième, c’est que 3 barbares n’ont pas à influer sur ma vie

J’ai prévu autre chose dimanche, et ce ne sont pas 3 barbares qui vont changer un iota de ma vie…

Cela reviendrait à combler leurs attentes – et à envoyer un signal clair à l’État islamique : “renvoyez donc quelques barbares, vous aurez encore une semaine pleine sur nos médias pour parler de vous et terroriser notre population, avant qu’on vote une nouvelle loi liberticide et inutile”…

La neuvième c’est que, ami musulman, tu n’as rien à prouver

J’ai vu ces appels “aux musulmans” à se “mobilier” pour montrer que vous n’êtes pas des terroristes !

Mais c’est quoi ce délire ?

Ami musulman, j’imagine que tu as lu comme moi les 10 commandements, en particulier le 6e, disant :

Tu ne tueras point” [Dieu pour ceux qui y croient, un philosophe génial à écouter pour les autres]

C’est clair net et précis, et aucun prophète ou religieux ne peut contredire la parole claire de Dieu me semble-t-il…

Quoiqu’il en soit, ami musulman – et concitoyen si tu es français – tu ne peux donc – évidemment, et comme moi – que désapprouver ces actes barbares.

Tu n’as donc évidemment rien de commun avec ceux qui les ont perpétrés.

Tu n’es pas plus responsable de ceci que moi des crimes de l’Inquisition ou de Pol Pot…

Tu n’as donc aucune preuve à apporter, aucune excuse à présenter pour des actes de crétins, aucune repentance à faire et tu n’as donc pas à subir ça :

==========================================================

==========================================================

Je rappelle qu’il y a 2 ou 3 siècles, les Charlie auraient été brûlés en place publique par des intégristes catholiques…

Et qu’on ne vienne pas me dire qu’on serait plus “avancé”, le crétinisme et l’appel à la violence ont de beaux jours devant eux…

(Ami “je suis Charlie”, j’imagine que tu iras aussi manifester avec un “Je suis Dieudonné” au cas où Tesson serait entendu ?)

 

Enfin, la dernière, car les hommages, c’est vraiment de la merde !

Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter.” [Sören Kierkegaard]

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.” [Benjamin Franklin]

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.” [Martin Luther-King]

P.S. j’en ai surement oublié, tombant de fatigue, vous pouvez en rajouter en commentaire…

P.P.S. : Si vous n’êtes pas d’accord, et que “vous êtes Charlie”, merci de ne pas m’écrire pour m’insulter (j’ai le compte d emails, c’est bon) mais de faire suivre ce billet en indiquant votre désaccord, pour montrer votre haute idée de la liberté d’expression :)

EDIT : pour un meilleur confort : Vous pouvez retrouver les 700 commentaires ici, et y réagir

P.S. si vous avez un peu de temps cet après midi, et un esprit d’analyse critique, merci de me contacter pour un coup de main

Lire la suite

"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La nation ., #La République, #La guerre, #Europe supranationale, #L'OTAN., #Ukraine, #La paix

"Qui ne saute pas est un sale (moscovite) contre-charlie." "Aux potences les sales (moscovites) ceux qui ne soutiennent pas charlie"
Cela ne vous rappelle toujours rien?

"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
"Je suis Charlie", quelque chose de curieux: les invités!
Lire la suite

Charlie Hebdo, attentat, droit à la vie... (II) Un article d'Indépendance des Chercheurs.

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La nation ., #La République, #La finance dérégulée, #Le capitalisme;, #Europe supranationale, #Le traité Transatlantique., #Terrorisme

Articles d'Indépendance des Chercheurs :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/01/10/charlie-hebdo-attentat-droit-a-la-vie-ii-50550.html

Charlie Hebdo, attentat, droit à la vie... (II)

Nos articles récents « Charlie Hebdo, attentat, droit à la vie... (I) » et « L'attentat contre Charlie Hebdo et le droit à la vie (I) » soulignaient le caractère fondamental du droit à la vie dans une affaire où la liberté d'expression et la liberté de la presse sont en général mises en avant de manière exclusive. En réalité, le droit à la vie est le premier des droits de la personne affirmés dans la Déclaration des Droits de l'Homme de l'ONU et dans la Convention Européenne des Droits de l'Homme. Sans la vie, impossible de bénéficier d'une quelconque liberté. Le 10 janvier 2014, avec le titre « Le secrétaire général du Conseil de l'Europe rend hommage aux victimes de Charlie Hebdo », le Centre d'Informations sur Internet de Chine reproduit des déclarations du Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjorn Jagland. Se référant à la Convention Européenne des Droits de l'Homme, l'intéressé souligne que « deux articles importants de cette Convention » ont été bafoués par l'attentat contre Charlie Hebdo. Si dans son intervention précédant la minute de silence gardée au Conseil de l'Europe, Thorbjorn Jagland a évoqué la liberté d'expression, il ajoute dans ses déclarations au Centre d'Informations sur Internet de Chine qu'en plus de la liberté d'expression il y a le droit à la vie. A savoir : « Personne n'a le droit d'ôter la vie à quelqu'un ». Mais pourquoi le droit à la vie n'a-t-il pas été davantage souligné dans les déclarations de ces derniers jours ? Aux douze morts de l'attentat contre Charlie Hebdo est venue s'ajouter la policière municipale Clarissa Jean-Philippe tuée à Montrouge, suivie de quatre morts parmi les otages de Vincennes. Pourquoi tant de vies humaines détruites ? Sans oublier les trois auteurs de l'attentat qui ont péri suite à leurs prises d'otages et qui se sont ainsi anéantis eux-mêmes. Un communiqué de l'Evêque de Liège et de l'Union des mosquées de la Province dénonce, à propos de l'attentat contre Charlie Hebdo : « En agissant de la sorte, les auteurs de cet attentat trahissent les valeurs de l’évangile, de l’islam et des droits de l’homme, en particulier le droit à la vie et à la liberté d’expression ». Mais précisément, quelles sont les causes profondes de la dégradation progressive du statut de fait du droit à la vie dans notre société ?

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/01/10/charlie-hebdo-attentat-droit-a-la-vie-ii-50550.html ]


et pour rappel :


http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/01/08/charlie-hebo-attentat-droit-a-la-vie-i-50549.html

Charlie Hebdo, attentat, droit à la vie... (I)

Avec le titre « Ce sont les douze victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo », France Info rappelle la relation des morts : l'agent d'entretien Frédéric Boisseau, le brigadier du service de la protection Franck Brinsolaro, le dessinateur Jean Cabut (Cabu), la psychanalyste et chroniqueuse Elsa Cayat, le dessinateur Stéphane Charbonnier (Charb), le dessinateur Philippe Honoré, l'économiste et chroniqueur Bernard Maris, l'agent de police Ahmed Merabet, le correcteur Mustapha Ourrad, l'ancien directeur de cabinet du Maire de Clermont Michel Renaud, le dessinateur Bernard Verlhac dit Tignous et le dessinateur Georges Wolinski. Pourquoi toutes ces vies humaines brutalement emportées par un tel acte de barbarie ? Et pourquoi tant de vies anéanties par la violence dans le monde ? Malheureusement, ce début du XXIème siècle n'a pas mis fin aux tueries d'êtres humains. Bien au contraire, on assiste à une certaine banalisation de la mort humaine avec le prétexte « on doit tous mourir un jour », voire même « il y a trop de monde sur cette planète ». Oumma dénonce à juste titre « Charlie Hebdo : la liberté d’expression frappée en plein coeur », et souligne « Si, au paroxysme de la controverse déclenchée par les caricatures du Prophète publiées par Charlie Hebdo, nous avons pleinement exercé notre droit de réponse dans le cadre du débat démocratique, nous faisions alors usage de la liberté fondamentale de pouvoir critiquer la liberté d’expression telle qu’elle avait pris forme sur le papier ». Précisément, ce rappel met en évidence une simple réalité : il peut exister des abus de la liberté d'expression, y compris celle de la presse. Face à des dépassements dans ce domaine, le droit de réponse, la justice, les instances européennes, voire même l'ONU, sont censés garantir un équilibre citoyen et institutionnel. Des voies auxquelles les auteurs de l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo ont passé outre. Mais il n'existe pas d'abus du droit à la vie, ce droit étant le plus fondamental de tous les droits de l'être humain.

[la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2015/01/08/charlie-hebo-attentat-droit-a-la-vie-i-50549.html ]


http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/090115/lattentat-contre-charlie-hebdo-et-le-droit-la-vie-i

L'attentat contre Charlie Hebdo et le droit à la vie (I)

On évoque à juste titre la liberté d'expression et la liberté de la presse à propos de l'attentat contre Charlie Hebdo. Mais il serait erroné d'oublier un droit encore plus fondamental : tout simplement, le droit à la vie. Sans la vie, impossible d'exercer les autres droits de la personne. S'il peut exister des abus des différentes libertés, la notion d'abus du droit à la vie n'est tout simplement pas admissible. Tel est le message de notre article de ce jour « Charlie Hebdo, attentat, droit à la vie...(I) » dans notre blog La Science au XXI Siècle. Malheureusement, nous vivons dans un monde violent où le droit à la vie subit une marginalisation et une banalisation permanentes. Et l'évolution actuelle du système économique dominant ne paraît guère encourageante de ce point de vue. Puisse la condamnation collective de l'assassinat terroriste de douze personnes dans les locaux de Charlie Hebdo nous rappeler globalement l'importance du droit à la vie.

[la suite, sur le lien http://blogs.mediapart.fr/blog/scientia/090115/lattentat-contre-charlie-hebdo-et-le-droit-la-vie-i ]


Si vous avez apprécié le contenu de nos articles, nous ne pouvons que vous encourager à rediffuser autour de vous cette lettre d'information. Merci d'avance.

Cordialement

Lire la suite

La nouvelle sainte croisade. Par Manlio Denucci.

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La guerre, #La France, #Le capitalisme;, #le terrorisme, #Europe supranationale, #La finance dérégulée, #Le grand banditisme

http://www.france-irak-actualite.com/2015/01/la-nouvelle-sainte-croisade.html

La nouvelle sainte croisade

Publié par Gilles Munier sur 9 Janvier 2015, 17:39pm

La nouvelle sainte croisade. Par Manlio Denucci.

 

Par Manlio Dinucci ( revue de presse : Il Manifesto – Italie – 9/1/15 )*

De véritables commandos, dans leur façon de bouger, de tirer. Pas en rafales pour ne pas gaspiller de cartouches, mais avec un ou deux coups sur chaque victime, comme sur le policier blessé qui est achevé avec un seul coup par le killer qui continue à marcher, rejoint la voiture et, avant de monter, ramasse calmement une chaussure tombée (qui aurait pu constituer une preuve à l’examen ADN). Mais quand les deux, avec une préparation de forces spéciales, changent de voiture, ils « oublient » (selon la version de la police) une de leurs cartes d’identité sur la première voiture. Et signent ainsi officiellement l’attentat. Quelques heures plus tard on connaît dans le monde entier leurs noms et leurs biographies : « deux petits délinquants radicalisés, connus par la police et les services de renseignement français ».

On ne peut s’empêcher de repenser, dans ce qui est défini comme « le 11 septembre de la France », au 11 septembre des Etats-Unis quand, quelques heures à peine après l’attentat des Tours Jumelles, circulaient déjà les noms et les biographies de ceux qui étaient désignés comme les auteurs membres d’Al Qaeda. Ou l’assassinat de Kennedy, dont on trouve immédiatement le présumé auteur. Même chose, en Italie, avec le massacre de Piazza Fontana. Légitime, donc, le soupçon que derrière l’attentat en France, se trouvent de longue main les services secrets.

Les deux présumés auteurs (si leurs biographies sont vraies) appartiennent à ce monde souterrain créé par les services secrets occidentaux, y compris français, qui ont financé, armé et entraîné en Libye en 2011 des groupes islamistes jusque peu de temps auparavant qualifiés de terroristes, parmi lesquels les premiers noyaux du futur Etat Islamique ; qui les ont approvisionnés en armes à travers un réseau organisé par la Cia (selon une enquête du New York Times en mars 2013) quand, après avoir contribué à renverser Kadhafi, ils sont passés en Syrie pour renverser Assad et attaquer ensuite l’Irak (au moment où le gouvernement al-Maliki s’éloignait de l’Occident, et se rapprochait de Pékin et de Moscou). L’EI, né en 2013, reçoit des financements et des voies de transit par Arabie Saoudite, Qatar, Koweït, Turquie et Jordanie, alliés étroits des Etats-Unis et des autres puissances occidentales, dont la France. Cela ne signifie pas que la masse des activistes des groupes islamistes, provenant aussi de différents pays occidentaux, en soit consciente. Reste cependant le fait que derrière leurs masques se cachent certainement des agents secrets occidentaux et arabes spécialement formés pour de telles opérations.

Dans l’attente d’autres éléments qui puissent éclaircir la véritable matrice de l’attentat en France, il est logique de se demander : à qui cela profite-t-il ? La réponse se trouve dans ce qu’a déclaré Nicolas Sarkozy, qui, quand il était président de la France, a été un des principaux auteurs du soutien aux groupes islamistes dans la guerre d’agression contre la Libye : il a qualifié l’attentat en France de « guerre déclarée contre la civilisation, qui a la responsabilité de se défendre ». On veut de cette façon convaincre l’opinion publique que l’Occident est désormais en guerre contre ceux qui cherchent à détruire la « civilisation », qu’il incarne, et doit donc « se défende » en potentialisant ses forces militaires et en les projetant partout dans le monde où surgit cette « menace ».

On essaie ainsi de transformer le sentiment de masse pour les victimes du massacre en mobilisation pour la guerre. Le David, qui à Florence a été voilé de noir, est appelé maintenant à empoigner l’épée de la nouvelle sainte croisade.

*Edition du 9 janvier 2015 de il manifesto

Article paru sous le titre « La signature des killers, connus par la police et les services secrets »

http://ilmanifesto.info/la-firma-dei-killer-noti-alla-polizia-e-ai-servizi-segreti/

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Source : Marie-Ange Patrizio

Lire la suite

Je ne suis pas Charlie. Je suis Syrien Jean-Claude Antakli, samedi 10 janvier 2015, par Comité Valmy

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La nation ., #La République, #La Syrie - La Libye - l'Iran -, #La guerre, #L'OTAN., #La mondialisation, #Les média

Je ne suis pas Charlie. Je suis Syrien
Jean-Claude Antakli

samedi 10 janvier 2015, par Comité Valmy

Je ne suis pas Charlie. Je suis Syrien.

Je ne suis pas Charlie, mais je suis Syrien depuis 4 ans, soit 48 mois.

Je ne cherche pas la provocation, je cherche le pourquoi ?

Je ne cherche pas l’originalité, mais je dois répondre à l’enfant syrien.

Il m’a écrit hier ceci : on a tué mon père, on a tué ma mère, on a tué ma sœur.

Et personne en France n’a parlé de mon père, ni de ma mère, ni de ma sœur.

Pourquoi ne m’a-t-on pas appris à dessiner !

Je ne suis pas Charlie, mais nous sommes cent cinquante mille syriens.

Victimes de cent cinquante mille Mohamed Merah, Kouachi, Kardawi et compagnies.

J’ai répondu à cet enfant que l’Occident était aussi coupable que l’Orient.

Je n’ai pas pu lui promettre un monde meilleur, car sa famille était ce monde meilleur.

Je lui ai dit que j’étais comme son papa, un syrien.

Un Syrien qui avait choisi la France à vingt ans.

Un Syrien qui pleure sur la Syrie, un Syrien qui pleure sur Charlie.

Un Syrien qui veut la vérité, un Français qui dénonce les responsabilités.

Oui je pleure sur la France avec les mêmes larmes, qui sont syriennes.

Depuis 40 ans je n’ai cessé d’écrire, aux grands d’Occident et d’Orient.

Voix dans le désert, et dans cette Eglise de France qui n’a que le nom !

Il y a 10 ans dans une lettre ouverte à Dominique de Villepin 1er Ministre.

Je le mettais en garde contre la libanisation de notre société française.

Aujourd’hui, c’est trop tard, et je pleure sur les familles de Charlie.

Pourtant que la montagne est belle, comment peut-on imaginer

En voyant un vol d’hirondelles que les Printemps arabes sont arrivés !

Quand on voit que ce sont les vautours qui sont arrivés.

On comprendra que la guerre ne fait que commencer.

Oui je suis syrien depuis toujours, oui je suis français de tout cœur.

Les mots, les indignations, les émotions, les défilés vrais ou faux,

n’effaceront jamais l’ignominie, les mensonges, les convoitises et les trahisons !

Il est venu le temps de la Révolution, de la liberté, de la vraie fraternité.

Il est venu le temps de dire aux anciens prédicateurs de la politique ou de la religion :

Dégagez, laissez la place aux jeunes, ils sont capables de vous surpasser….

JCA

***

Lire la suite

TROIS BOURREAUX DU PEUPLE PALESTINIEN A PARIS LE 11 JANVIER : QUELLE HONTE ! Communiqué de l'UJFP.

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La nation ., #La République, #Europe supranationale, #Les média, #Le capitalisme;, #La mondialisation, #Le grand banditisme, #La guerre

 TROIS BOURREAUX DU PEUPLE PALESTINIEN A PARIS LE 11 JANVIER : QUELLE HONTE ! Communiqué de l'UJFP.


TROIS BOURREAUX DU PEUPLE PALESTINIEN A PARIS LE 11 JANVIER :
QUELLE HONT
E !


Benjamin Nétanyahou, Avigdor Lieberman et Naftali Bennett représenteront le 11 janvier l’Etat d’Israël à la grande manifestation européenne de riposte aux fusillades contre Charlie Hebdo et contre le magasin casher à Paris. Ces trois personnages sont des criminels de guerre qui relèvent de la Cour Pénale Internationale pour les meurtres de masse commis à Gaza et ailleurs.

Ce sont trois sinistres artisans de la volonté d’Israël d’écraser le peuple palestinien : Nétanyahou, le dirigeant des massacres à Gaza, Lieberman et Bennett, deux ministres colons, l’un prévoit l’expulsion de tous les Palestiniens, y compris ceux qui vivent en Israël et l’autre se vante d’avoir tué des Palestiniens.

Ce qui est tout aussi grave, c’est la signification que leur présence confirme, concernant la nature de cette manifestation.

C’est pourquoi nous exhortons les diverses associations amies du peuple palestinien qui comptent se rendre à cette manifestation à reconsidérer leur décision.

La manifestation devait être soi-disant « d’unité nationale » contre le terrorisme et pour la liberté d’expression.
Elle sera en réalité une représentation des « valeurs du monde civilisé occidental » contre les « menaces terroristes du monde arabo-musulman », une manifestation bien dans la tonalité du « choc des civilisations » qui d’après nos gouvernants, même quand ils se défendent de diffuser ce point de vue, régit le monde actuel.

En fin de compte tous ceux qui souhaitaient manifester demain leur solidarité avec les victimes de ces terribles attentats et pensaient sincèrement montrer une société française unie contre le crime, se sont fait confisquer leur manifestation par les organisateurs autoproclamés d’une grande messe de « l’Axe du Bien » : le gouvernement, ses amis et tous ses concurrents de droite – hormis le Front National, dont l’idéologie n'a nul besoin d'invitation pour prospérer. Les grands alliés internationaux seront présents : ces mêmes représentants d’État dont les politiques contre les peuples ont permis l’apparition du terrorisme djihadiste, les courants islamophobes, les amis de l’État d’Israël et bien sûr les représentants de cet État.
Quant aux populations dangereuses, postcoloniales, jeunes, éventuellement porteuses de signes ostentatoires musulmans, elles subiront le dispositif de contrôle renforcé dans la période qui s’ouvre. Nous ne pouvons oublier qu’à tous ceux-là les manifestations de solidarité et la liberté d’expression ont été interdites, l’été dernier, pendant l'opération « Bordure de protection » menée contre Gaza par les trois invités israéliens de demain.

Les représentants d’Israël ont commencé à faire de grands appels à la population juive française, soi-disant victime d’un déferlement antisémite sans précédent, pour qu’elle émigre en Israël, pays « de grande liberté ». Une fois de plus, les dirigeants israéliens mettent sciemment en danger les Juifs français par la peur et l’incitation au départ.

Le Bureau National de l’UJFP le 11 janvier 2015



Lire la suite

TROP, C’EST TROP ! par Jean LEVY

11 Janvier 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #La France, #La République, #La nation ., #La guerre, #La paix, #Europe supranationale, #La mondialisation, #Le grand banditisme, #Le capitalisme;, #La gauche

Dimanche 11 janvier 2015

TROP, C’EST TROP ! par Jean LEVY

TROP, C’EST TROP !

Par Jean LEVY

Tous les médias écrits, sonores et visuels sont mobilisés au service de l’opération « SURVIE » d’un pouvoir se sachant agonisant. Son but : créer artificiellement en France une atmosphère de guerre permettant d’imposer à la population anesthésiée la dictature totale des puissances d’argent au nom de « l’Union sacrée ».

Ainsi, serait écartée – pour un temps – toute réaction d’envergure des masses populaires à l’encontre d’une politique de régression économique et sociale inégalée par son ampleur dans notre pays.

Tel est l’objectif du capital et de son pouvoir, relayé par ses chiens de garde médiatiques.

Il faut réagir et vite.

Non, tout n’est pas clair dans la relation des faits, tels qu’ils sont répercutés dans l’opinion par tous les canaux de communication contrôlés par le pouvoir.

Dans la séquence du massacre de la rédaction de « Charlie Hebdo », les infos officielles font état d’un commando techniquement bien préparé

à ce genre d’opération, mené avec sang-froid et professionnalisme.

Or, ce sont les mêmes hommes qui laissent trainer opportunément la carte d’identité de l’un des deux tueurs dans la voiture qu’ils abandonnent au cours de leur fuite.

Ce qui permet à la police de connaître immédiatement les auteurs du massacre…

Ils n’ont pas prévu d’avance une planque de repli autre qu’une petite imprimerie en activité à Dammartin-en-Goële en Seine-et-Marne, où ils attendent sagement l’arrivée du Raid…

Instruits par l’affaire Merah à Toulouse de la façon d’opérer les forces de l’ordre (on abat le tueur sans chercher à le prendre vivant, pour éviter qu’il parle trop), les deux individus recherchés attendent sagement l’assaut…avant d’être bien sûr abattus.

Alors que s’effectue l’opération contre Charlie Hebdo, les infos nous apprennent qu’à Montrouge, un individu abat une policière municipale qui verbalisait un automobiliste…Pourquoi ce crime, dont on nous assure

qu’il n’avait aucun lien avec l’affaire précédente ?

Or, on nous fait savoir – sans expliquer les raisons subites de ce retournement – que l’homme recherché est au contraire lié aux tueurs des journalistes, et qu’il est en fuite…

On retrouve celui-ci vendredi à la Porte de Vincennes, en train de prendre des otages dans une grande surface cascher.

La dimension du terrorisme s’en trouve découplée : deux opérations

simultanées dans Paris, le fait permet au pouvoir et aux médias d’élever le niveau dramatique de la situation : la France est brutalement confrontée à une guerre généralisée du terrorisme fondamentaliste.

Et il faut d’urgence riposter, et d’abord par « l’Union sacrée » derrière le gouvernement Hollande-Valls…

Celui-ci organise les choses en grand : le peuple de Paris est convié à manifester massivement son unité derrière le pouvoir. Les forces de droite appuient l’initiative du Parti socialiste, de même que tous les syndicats, les associations, les personnalités de toute sorte.

Le Président de la République annonce sa présence, de même que les dirigeants de toute l’Union européenne avec en tête, ceux de Grande-Bretagne, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne.

Ainsi, à partir du massacre des journalistes libertaires d’un hebdomadaire qui brocardait, semaine après semaine, les puissants de ce monde, ces puissants utilisent effrontément le crime pour renforcer leur domination…

Tel est l’objectif de cette « manif » de la République à la Nation à laquelle est conviée la population.

A qui donc profite le crime ?

Lire la suite