Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles avec #le nazisme tag

Il y a un an à Odessa, la junte de Kiev montrait son vrai visage

3 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #La République, #La Russie, #AMERIQUE, #L'OTAN., #Europe supranationale, #le nazisme, #Terrorisme, #Daesch

Il y a un an à Odessa, la junte de Kiev montrait son vrai visage
Il y a un an à Odessa, la junte de Kiev montrait son vrai visage

Bonjour.

Suite à l’article posté sur mon blog, j’ai apporté quelques compléments suite aux questions posées en commentaires. Ils apportent des compléments utiles afin d'éradiquer la peste brune qui se répand en Europe. C'est ma façon de rendre hommage aux martyrs d'ODESSA.

Le lien: : http://lucien-pons.over-blog.com/2015/04/l-empire-du-chaos-s-installe-en-europe-l-etat-islamique-en-ukraine.html

Des précisions utiles :

Les ukrainiens ne sont ni nazis ni islamistes, ils sont comme tous les peuples d'Europe et d'ailleurs, ils sont pour la paix et ils réclament le droit de vivre en liberté. Les premiers manifestants du Maïdan en novembre 2013 réclamaient plus de justice sociale, plus de démocratie et voulaient en finir avec la mainmise des oligarques sur leur pays. Seulement voilà, des nervis d'extrême droite pronazis (Pravy-Sektor et Svoboda par exemple), entraînes et armés en Pologne et dans les pays baltes par les services secrets liés à l'OTAN, ont pris l'ascendant sur ces manifestants pacifiques. La violence s'est rapidement installée et a débouché sur le coup d'état fasciste du 21 février 2014. Depuis, les exactions de ces déchets de l'humanité, que l'on ne peut associer au peuple ukrainien qui en subit les actes barbares, ont infiltrés les organes du pouvoir officiel sous la protection de leurs parrains occidentaux. Le 2 mai à Odessa, les crimes dans le Donbass, les pires atrocités envers les prisonniers et l'élimination physique des opposant ("suicides" ou exécutions) attestent de ce retour à la barbarie nazie.

Revenons aux faits et seulement aux faits

- Le peuple ukrainien subit la peste brune et la peste noire installée par les occidentaux.

- Les nazis en Ukraine sont aidés par les islamistes radicaux. D'ailleurs ils appliquent les mêmes méthodes barbares certainement enseignées par les mêmes instructeurs. Je veux parler du meurtre des civils, de la destruction des infrastructures, du viol et des tortures, du pillage organisée et du racket, de l'exécution sommaire des opposants, de la décapitation et (fait plus récent en Ukraine ) de la crucifixion, de brûler vif les prisonniers et autres (je pense aux syndicalistes d'Odessa).

- La liste n'est pas exhaustive hélas.

De très nombreux sites proposent une information fiable sur ces sujets. Il faut recouper les informations, dans le cas contraire cela deviendrait suspect, car entièrement dévoué à la narrative officielle.

La Crimée a été rattachée à l'Ukraine en 1954 par Nikita Khrouchtchev. A l'époque la Russie et l'Ukraine étaient toutes deux dans l'URSS. Ce n'était alors que calculs politiciens pour souder les populations. Ce fait est à comparer avec le découpage régional de la France par le gouvernement actuel, afin de détruire la nation pour mieux intégrer notre pays dans la dictature de l'Union Européenne.

L’annexion de la Crimée n'est en fait qu'un juste retour de cette province dans le giron de la mère patrie russe. Cela s'est fait sans effusion de sang et sur la base d'une consultation électorale dont la communauté internationale a souligné le bon déroulement. Par contre le sang coule à flot dans la guerre que les nazis de Kiev mènent contre leur propre peuple.

En parlant de la Crimée il faut aussi mettre en avant la véritable annexion par l'Empire de la province Serbe du Kosovo. Contre toutes les lois internationales, ce pays a proclamé son indépendance, avec à sa tête les dirigeants de la mafia terroriste de l'UCK (lire le livre de Pierre Péan sur ce sujet, éloquent!, ou bien le livre de Carla Del Ponte ou bien le rapport de Dick Marty).

Quant à la Pologne, elle est la tête de pont de l'Empire étasuniens en Europe. Elle n'a plus aucune autonomie, elle sert seulement à défier la Russie. La meilleure preuve est la désastreuse déclaration du ministre des affaires étrangères polonais lors du 70° anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz par l'armée rouge en 1945. Ce dernier, pour expliquer l'affront fait à la Russie en invitant Poroshenko à cette cérémonie sans inviter Poutine, a affirmé que c'était l'armée ukrainienne qui avait libéré le camp d'extermination ! Il faut oser !!!!

Si vous avez encore un doute sur le rôle de la Pologne voici deux citations d'officiels de ce pays concernant la guerre que prépare l'Empire contre la Russie:

Selon Donald Tusk, président polonais actuel du Conseil de l’Europe (Remplace Hermann Von Rompuy).

"Nous devons non seulement parler d'une seule voix, mais agir aussi de concert, car ce que nous serons demain dépend de ce que nous faisons aujourd'hui. Nous sommes aujourd'hui au meilleur moment pour une nouvelle affirmation de notre foi dans la Communauté transatlantique ».

Jacek Rostowski, ancien ministre des Finances de Pologne, a simplement déclaré :

«Cette guerre, la guerre grandeur nature, permettra de masquer et d’une certaine façon de protéger les milieux financiers des effets de l’écroulement de l’économie occidentale basée sur le dollar, qui est si vulnérable à la spéculation.»

http://lesakerfrancophone.net/la-pologne-base-logistique-de-lotan/

Pour la Tchétchénie, la guerre a été installée au moment de la décomposition de la Russie, dans les années 1990, sous le règne du pro-américain Eltsine qui a appliqué la thérapie de choc des ultralibéraux de l'Ecole de Chicago.

Les USA ont appliqué la technique de l'encerclement développée par Zbigniew Brezinski. Il a exposé celle-ci dans un excellent ouvrage paru en 1996 je crois, "Le grand Echiquier".

Le but avoué par les stratèges américains est de démanteler la Russie en plusieurs états afin de mieux piller les richesses de ce pays.

Il est à remarquer que les néocons au pouvoir aux USA ont également théorisé cela pour le Grand Moyen Orient. Les guerres menées contre l'Irak, le Yémen, la Libye, la Syrie, s'inscrivent dans cet agenda. De nombreux spécialistes du Moyen Orient ou de la géopolitique peuvent attester cela: Jean-Pierre Chevènement, Alain Chouet, René Naba, etc... Les livres de Michel Raimbaud ambassadeur de France dans de nombreux pays, de Michel Collon, etc..., peuvent aider à avoir une vision plus affutée de ces problèmes.

Cordialement

Lucien Pons

Lire la suite

Odessa : un pogrom anonyme Leçon de fascisme pour les nuls

3 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #La République, #La Russie, #AMERIQUE, #Europe supranationale, #le nazisme, #Le fascisme, #L'OTAN., #La finance dérégulée

Odessa : un pogrom anonyme
Leçon de fascisme pour les nuls


Par Reinhard Lauterbach – Le 30 avril 2015 – Source junge Welt

Hommage aux victimes

Pas de violence, pas d’incendie criminel : le Ministère public ukrainien fait des constatations intéressantes sur le massacre perpétré à Odessa il y a un an.

Planifié et couvert par Kiev : des partisans du gouvernement ukrainien pro-occidental mettent le feu à la maison des syndicats à Odessa (le 2 mai 2014) – Photo: Yevgeny Volokin/Reuters

 

Le calme a longtemps régné autour de l’enquête sur le pogrom d’Odessa du 2 mai 2014. Pour rappel : au moins 49 opposants au changement de pouvoir à Kiev sont morts dans l’incendie de la maison des syndicats ou ont été battus à mort devant le bâtiment par des fascistes, plus de 200 personnes ont été blessées. Il y a quelques jours, le substitut du procureur général ukrainien, Wolodymyr Gusyr, a tenu une conférence de presse sur l’avancement de l’enquête qu’il détenait.

Comme l’a rapporté le journal Vesti Ukraina, les autorités ne voient aucun indice d’une mort violente des victimes. Aucun des décédés ne présente de marques de violence physique. Il n’y a pas non plus d’éléments de preuve d’un incendie criminel, selon le Ministère publique ukrainien. La cause du feu serait plutôt due à l’usage de mélanges inflammables par des participants aux désordres. Le fonctionnaire n’a pas été plus concret. Mais la déclaration du procureur est légèrement contraire à la logique, qui soutient que les personnes qui s’étaient réfugiées à l’intérieur de la maison des syndicats pour se protéger des attaques des nazis ont encore renforcé l’effet de l’incendie en barricadant les portes. Cela aurait provoqué un effet cheminée. Or toute personne qui a allumé une fois une cheminée sait évidemment que le feu est étouffé par la fermeture du volet d’aération, et non attisé.

Les informations de Guzyr contredisent les déclarations de témoins des événements et les propres impressions de l’auteur qui a assisté, quelques jours après le pogrom, à l’enterrement d’un antifasciste de 26 ans, Andrei Brazhewski. Le jeune homme, selon ce qu’en dit sa mère, qui a tout vu, avait sauté depuis le premier étage de la maison en flammes et avait été battu à mort avec des barres de fer alors qu’il gisait, les jambes brisées, devant le bâtiment. Sa dépouille, dans le cercueil ouvert, ne montrait en tout cas pas de traces visibles de brûlures, mais une suture au front, qui devait refermer des blessures à la tête.

Il n’en demeure pas moins que le Ministère public a des suspects : 22 instigateurs présumés des troubles attendent leur procès, selon les déclarations de Gusyr, et on en recherche encore 13 autres. Ils auraient échappé aux enquêteurs en fuyant à l’étranger. Le procureur n’a pas dit quand la procédure sera ouverte. La situation actuelle est en fin de compte la plus pratique pour Kiev : on peut tout faire porter aux absents et laisser discrètement l’herbe pousser sur la participation de ses propres partisans. Le gouvernement ukrainien avait développé la théorie des provocateurs qui se seraient échappés en Russie après qu’une première version, selon laquelle ces instigateurs infiltrés depuis la Russie et la Transnistrie seraient morts dans les flammes, n’avait pu être maintenue : toutes les victimes ont été identifiées comme des habitants d’Odessa et de ses environs, la police locale n’avait pas encore été mise au pas.

L’attaque contre le village de tentes, pas particulièrement grand, des partisans de l’anti-Maïdan avait été bien organisée et bien coordonnée du côté pro-ukrainien. Il s’agissait, d’un point de vue stratégique, d’empêcher une contagion de la rébellion du Donbass à la ville d’Odessa, russophone et traditionnellement multiculturelle. Mille cinq cent supporters de foot hooligans et fascistes de Kharkiv étaient arrivés à Odessa, sous le prétexte d’un match de première ligue et, après quelques échauffourées initiales avec des antifascistes dans le centre de la ville, avaient investi la place devant la maison des syndicats, en association avec des membres du Secteur Droit [néonazi, NdT] local. Devant la supériorité des attaquants, les militants de gauche s’étaient réfugiés dans la maison des syndicats ; d’après des vidéos qui circulent sur Youtube, les cocktails Molotov utilisés lors de l’attaque avaient été préparés au centre de la ville par des volontaires, dont des écolières au gai sourire, et aux épaules recouvertes de drapeaux bleu et jaune. La police locale a assisté au pogrom sans intervenir ; elle avait été concentrée autour de l’hôtel de police pour prévenir une attaque des autorités. Les pompiers ont été empêchés d’intervenir par les manifestants d’extrême-onction.

Traduit par Diane, relu par jj pour le Saker Francophone

Lire la suite

Visages du massacre d’Odessa – 2 mai 2014

3 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #La République, #La Russie, #AMERIQUE, #L'OTAN., #La nation ., #Europe supranationale, #le nazisme, #Le fascisme

In Memoriam, un an, 48 morts, pas de coupables, pas de deuil


Visages du massacre d’Odessa – 2 mai 2014

 

Vadim Papura. On m’a jeté par la fenêtre
Kristina Bezhanitskaya. J’ai été battue à mort

 

Alexander Prijmak. J’ai suffoqué à mort
Alexander Zhulkov. J’ai été tué par balle
Gennady Petrov. J’ai été tué par balle
Andre Brazhevsky. J’ai sauté par la fenêtre, j’ai été battue à mort
Vadim Negaturov. Je suis mort brûlé vif
Irina Yakovenko. J’ai été étranglée
Vladimir Brygar. J’ai été tué par balle
Yevgeny Mitchik. J’ai suffoqué
Svetlana Pikalova. J’ai suffoqué
Vladimir Novitsky. J’ai été brûlé vif
Igor Zayats. J’ai sauté par une fenêtre
Nina Lomakhina. J’ai suffoqué
Gennady Kushnarev. J’ai été tué par balle
Gennady Kovriga. J’ai été battu à mort
Viktor Gunn. J’ai été brûlé vif

….La liste complète ici

Lire la suite

Une barbarie subventionnée par l'Occident. La honte de l'Occident !

2 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #L'OTAN., #La République, #La Russie, #le nazisme, #Le fascisme, #AMERIQUE, #La guerre, #Terrorisme

vendredi 1 mai 2015

Une barbarie subventionnée par l'Occident.

La honte de l'Occident !

Dans un premier temps, et malgré le pourcentage élevé de psychopathes dans les rangs des bataillons spéciaux de Kiev, j'avoue avoir considéré cette vidéo comme un fake réaliste. Mais ce jugement initial, certainement influencé par un espoir optimiste que l'Europe ne puisse pas tomber aussi bas, c'est avéré malheureusement erroné, car plusieurs sources amies et ennemies ont confirmé la réalité de cet acte barbare venu d'un autre âge insulter notre civilisation plurimillénaire...
 
Plusieurs sources de renseignement ont confirmé l'authenticité de l'acte, ce qui prouve s'il en était besoin le niveau de démence meurtrière dans laquelle est tombée l'Ukraine maïdanite...
 
Même le régiment "Azov" sentant peut-être que ses dérives idéologiques et comportementales avaient dépassé certaines limites, a démenti être impliqué dans ce lâche assassinat,  mais peu de temps après cet acte abjecte était revendiqué par le groupe "Misanthropic division" qui n'est autre qu'une des branches de recrutement de cette unité qui affiche ouvertement une symbolique, des slogans et des méthodes copiés sur ceux du nazisme...

Pour découvrir cette organisation paramilitaire le lien ici : Régiment Azov
 
Peu importe si ce  crime ignominieux répond à un ordre ou à un cadre défini, car il est symptomatique de la stratégie du chaos mise en place par les USA et qui, en Syrie ou en Ukraine, s'appuie sur les pires fanatiques pour déstabiliser des gouvernements "non alignés" au système et terroriser des populations refusant l'esclavage du monde moderne.
 
La revendication de l'assassinat par la branche d'Azov "Misanthropic Division"
Et cet acte barbare est malheureusement loin d'être isolé, en effet, les bataillons spéciaux ukrainiens, dont le recrutement s'effectue principalement dans les milieux extrémistes nationalistes, les hooligans, et les prisons... sont coutumiers des rapines, vols, viols, tortures et exécutions sommaires depuis un an maintenant...
 
Ces dérives sont inévitables malheureusement et chaque armée attire (ou révèle) dans le sillage sanglant des guerres ,un cortège sombre de soudards et crapules sans foi ni loi et qui laissent s'exprimer une cruauté psychotique... Mais la guerre a ses principes et normalement, le droit existe même au coeur des combats les plus féroces et chaque soldat digne de ce nom connaît les règles d'engagement... Les crimes de ce genre sont punis et en temps de guerre, par la loi martiale, radicale expéditive mais exemplaire...
 
Les coupables... 
 
Or ici, ces crimes restent impunis, tout simplement parce que leurs auteurs sont non seulement protégés, mais même glorifiés par le pouvoir de Kiev, lui-même soutenu par les démocraties occidentales, ces soi-disant parangons auto-proclamés des "droits de l'Homme" et de la démocratie...
 
Ainsi de cette France prétendument "Patrie des droits de l'Homme", mais qui accueille en grande pompe Porochenko, le génocidaire du Donbass ou Dmitry Iarosh, le petit furher de Prayvi Sector, mentor néonazi des bataillons spéciaux et qui affirmait il y a peu que "tant je vivrai, je tuerai des russes et des juifs" !
 
Lorsque je vois cette vidéo, à travers la douleur de ce camarade de combat, martyr crucifié de l'Histoire, j'ai mal à mon Europe, ce vieux continent, terre d'Aristote de Voltaire ou de Nietzsche, et j'ai surtout honte de ma France, habitée aujourd'hui par un troupeau stupide gouverné par des criminels de guerre...
 
Car ne nous y trompons pas, en droit, le complice encoure la même peine que le coupable. Donc, la clique des bouffons et laquais gouvernant l'Union Européenne et nos pays, par leur soutien politique, financier et militaire à le dictature de Kiev, portent sur leurs mains griffues le sang de cet homme et de tous les milliers de victimes de cette guerre sauvage lancée, au nom du fric, en terre d'Europe !
 
Les lâches...
 
Mais attention à la complicité passive, car elle est pire que celle qui participe directement au crime, en effet, elle est empreinte de surcroît du sceau infâme de la lâcheté : je parle ici du peuple de France, cette pauvre plèbe avachie sur son matérialisme individualiste et narcissique, troupeau de râleurs amorphes qui laissent s'installer l'avanie dans le sanctuaire de leurs pères.
 
Lorsque les blindés du IIIème  Reich brisèrent les frontières de la France, moins de 1 % de la population entra dans la résistance pour dire non à la dictature... Que faisaient les autres en 1940 et que font-ils aujourd'hui en 2015, quand des traîtres entraînent le pays dans une nouvelle et infâme collaboration... 
 
Et si on me demande si je regrette d'être "passé à l'Est" je laisse à l'actualité le soin de répondre à ma place : 
 
Dans la famille des bouffons étasuniens : 
Pietr l'assassin et François le félon !
 
Le front de la Liberté...
 
Ici, sur le "front de l'Ouest" nous sommes fiers d'avoir rejoint les rangs du monde libre défendant les frontières de l'empire eurasiatique menacée par les hordes atlantistes et barbares. 
 
Nous sommes convaincus que le monde russe est le dernier sanctuaire où les valeurs de notre civilisation sont défendues avec honneur et courage, du commandeur Vladimir Poutine Président de la Fédération de Russie au dernier mineur anonyme du Donbass....
 
Le temps de la rébellion est arrivée ! et la Novorossiya qui à l'avant garde de la libération des peuples nous montre le chemin de l'Honneur et de la Révolution conservatrice...
 
Erwan Castel, volontaire apatride sur le front du Donbass...
 
 
Lire la suite

Un 2 mai à Donetsk. En route vers la Victoire !

2 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #L'OTAN., #AMERIQUE, #Europe supranationale, #La France, #La Russie, #Le fascisme, #le nazisme

Un 2 mai à Donetsk

 
En route vers la Victoire !

Ce 2 mai, commémoration du massacre d'Odessa a été l'occasion pour les autorités de la jeune République de Donetsk de réaliser une répétition de la parade prévue le 9 mai 2015 sous les canons de Kiev...

 
Répétition de la parade militaire du 9 mai 2015 à Donetsk (Photo Erwan Castel)
De passage pour quelques heures à Donetsk, nous avons assisté ce matin du 2 mai à une répétition de la parade militaire prévue la semaine prochaine, le 9 mai 2015, à l'occasion de la commémoration de la victoire de 1945. La place Lénine résonnait des marches martiales rythmées par les pas des unités représentant les Forces Armées de Novorossiya et les services de Sécurité de la République de Donetsk. 
 
Le charme disparate des tenues bigarrées ne pouvait cacher l'unisson des pas et des regards de ces volontaires, hier partisans des milices d'autodéfense du Donbass, aujourd'hui combattants aguerris de l'armée de la République de Donetsk !
 
Dans une semaine, cette parade sera sans nul doute le digne écho de la grande parade de Moscou, modeste dans son ampleur mais élevée dans son symbole, car elle se déroulera à quelques kilomètres seulement des canons des soudards de Kiev assiégeant la fière cité rebelle ! 
 
De Moscou à Donetsk, comme autrefois à Sparte, 
ce sont les Hommes qui sont les meilleurs remparts de l'Empire ! 
 
 
 
 

Il ne serait pas étonnant que Kiev tente de briser cette manifestation avec son armée de psychopathes car aux portes de notre Liberté, depuis quelques jours, les hordes kiéviennes avancent leurs chars et leurs artillerie, noircissant l'horizon du front de leur haine alimentée par le dictateur Porochenko qui vient de promettre de reconquérir "par tous les moyens possibles" la Crimée et le Donbass...

Mais les volontaires, et aussi le peuple du Donbass, sont ici prêts à encaisser ce nouveau choc, à la fois conscients du danger et confiants dans la Victoire. Car ces femmes et ces hommes, soudés par le feu et l'espoir, serrant les rangs de bataillons professionnels, vont d'un pas victorieux sur le chemin de la liberté et de l'honneur cueillir au fronton de notre Histoire les lauriers de la Victoire.

Les Forces Armées de Novorossiya sont aujourd'hui le fer de lance du combat pour la libération des peuples d'Europe.

Levons nous pour les saluer ce 9 mai, fête de la Victoire passée et surtout à venir !

Erwan Castel

Les adieux de la Slave

Les adieux de la Slave interprétée par la belle Zara et le talentueux Pevtsov

Traduction française du texte "Prochtchanie Slavianki" marche patriotique russe, écrite par le compositeur Vassili Agapkine en l'honneur des femmes bulgares disant adieu à leurs maris en partance pour la Première Guerre balkanique. La marche fut représentée pour la première fois à Tambov en 1912, elle est devenue populaire et régulièrement jouée lors des parades militaires de l'armée rouge et de l'armée de la Fédération de Russie.

Lève-toi, Terre Russe, défends ta Foi !

Nous avons composé bien des chants dans nos cœurs

Glorifiant la terre natale.

Nous t'avons aimée quoi qu'il arrivât,

Toi, notre Sainte terre russe.

Tu as levé haut ta tête

Ton visage a rayonné comme le soleil.

Tu es devenu victime de la traîtrise --

par ceux qui t'ont trompée et vendue !

Refrain :

Une nouvelle fois, en avant !

Une nouvelle fois, le clairon nous appelle !

Une nouvelle fois, nous grossirons les rangs

Et marcherons tous vers la sainte bataille.

Lève-toi, Terre Russe, défends ta Foi !

La Sainte Russie attend la victoire.

Répondez, défenseurs de la foi Orthodoxe !

Où est votre Ilya,

Où est Dobrynia ?

La mère appelle ses fils.

Refrain

Nous sommes tous les enfants d'une Grande Puissance,

Nous nous souvenons tous des commandements de nos ancêtres :

Pour le Drapeau, l'Honneur, la Gloire,

N'ayez de pitié ni pour vous ni pour l'ennemi.

Lève-toi, Russie, de ta prison d'esclave,

L'esprit de la victoire t'appelle : il est temps de partir à la bataille !

Levez vos étendards

Pour le Vrai, le Beau, et le Bien.

_____________

Parmi ces combattants défendant la Liberté et le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes se trouvent une poignée de français rejoints chaque mois par de nouveaux volontaires. Ce passage à l'Est est une aventure courageuse, mais aussi onéreuse et les dons même les plus modestes sont les bienvenus pour aider ces volontaires à mettre leur idéal au bout de leur fusil et défendre la Novorossiya aux côtés de leurs frères d'armes venus de tous pays.

Quelques euros chaque mois offre une sécurité et un confort aux français mais aussi permettent de réaliser une aide auprès de la population civile victime des bombardements.

Merci de soutenir cet engagement important.

Le lien ici :

Publié par Erwan Castel

Lire la suite

Un journaliste italien renvoyé de Kiev à son atterrissage pour ses écrits sur la tragédie d’Odessa

2 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #L'Italie., #Europe supranationale, #La République, #La Russie, #L'OTAN., #AMERIQUE, #le nazisme, #Le fascisme

Un journaliste italien renvoyé de Kiev à son atterrissage pour ses écrits sur la tragédie d’Odessa
Un journaliste italien renvoyé de Kiev à son atterrissage pour ses écrits sur la tragédie d’OdessaUn journaliste italien renvoyé de Kiev à son atterrissage pour ses écrits sur la tragédie d’Odessa

 Paris, le 02 Mai  2015

Un journaliste italien renvoyé de Kiev à son atterrissage pour ses écrits sur la tragédie d’Odessa

La maison des Syndicats mise à feu à Odessa Source: Reuters
La maison des Syndicats mise à feu à Odessa
 

Le célèbre journaliste italien Franco Fracassi a été arrêté à Kiev sur son chemin vers les événements commémoratifs consacrés à l’anniversaire de la tragédie d’Odessa, où 48 personnes ont été brûlées vives le 2 mai 2014.

La police a interpellé Franco Fracassi à l’aéroport Borispol de Kiev samedi dans la nuit où il attendait un vol de correspondance pour Odessa. Selon Svetlana Vilke, défenseuse des droits de l’homme en Italie, Fracassi aurait été placé en détention avec des criminels de droit commun en attendant le vol de retour qui le ramènera à Rome.

 

«Quand on leur a demandé pourquoi Franco était interdit d’entrée en Ukraine, les représentants des autorités ont simplement déclaré qu’ils “n’aimaient pas ce qu’il écrivait”», a confié Svetlana Vilke.

Franco Fracassi était un des premiers journalistes en Italie à rapporter en détails le massacre de la maison des Syndicats à Odessa dont il a accusé directement les nationalistes ukrainiens. Il a aussi écrit une série d’articles sur les néo-nazis européens engagés dans les bataillons volontaires en guerre dans le Donbass.

Le massacre d’Odessa a eu lieu le 2 mai 2014, il y a un an exactement. Ce jour-là, des militants anti-Kiev manifestaient et campaient devant la Maison des syndicats lorsqu’ils ont été attaqués par des supporters et des nationalistes ukrainiens. 48 militants ayant trouvé refuge dans la Maison des syndicats y ont été brûlés vifs et 200 autres ont été blessés quand des commandos nationalistes y ont mis le feu. Le terrifiant massacre fait toujours l’objet d’une enquête des autorités ukrainiennes qui n’a produit aucun résultat malgré la pression internationale.

Lire la suite

ODESSA! 2 mai 2014 - 2 mai 2015. Manifestation à Paris ce jour.

2 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #La République, #La Russie, #Europe supranationale, #AMERIQUE, #le nazisme, #Le fascisme

ODESSA! 2 mai 2014 - 2  mai 2015. Manifestation à Paris ce jour.

ODESSA! 2 mai 2014 - 2 mai 2015


46 morts ( dans des conditions effroyables ) et une dizaine de disparus, tous citoyennes et citoyens opposés au coup d’État de Kiev.

Manifestation à Paris ce jour:

La vision pro-occidentale s'accommode du retour du fascisme et même l'encourage:
partout en Europe le fascisme relève la tête.

ODESSA! 2 mai 2014 - 2  mai 2015. Manifestation à Paris ce jour.

https://youtu.be/2N2S4TNwaFc

https://youtu.be/Nr8NmbAgGzw

https://youtu.be/XpgDbnp559A

Et sur la colonne de gauche vous avez le choix d'autres vidéos.

Et depuis les milliers de morts de la guerre civile, surtout des civils du Donbass.

Lire la suite

Vladimir Poutine évoque les épreuves de ses parents lors de la Seconde guerre mondiale.

2 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La Russie, #le nazisme, #Le fascisme, #Histoire, #Comité pour une Nouvelle résistance, #La France, #La nation ., #La République

Vladimir Poutine évoque les épreuves de ses parents lors de la Seconde guerre mondiale

Vladimir Poutine© RIA Novosti Source: Reuters
Vladimir Poutine

Vladimir Poutine a écrit une colonne dans le journal Russki Pionnier où il a évoqué l’histoire de ses parents qui ont survécu à l’épreuve du siège de Leningrad, son frère mort et la Seconde guerre mondiale avec des détails très personnels.

«Mon père respirait à travers un roseau dans un marais alors que les nazis passaient juste à quelques pas»

Le père de Vladimir Poutine a rejoint un petit groupe de saboteurs du commissariat du peuple aux affaires intérieures de l'Union soviétique (NKVD) dont la mission était de faire exploser des ponts et des chemins de fer près Saint Pétersbourg [Leningrad à l’époque], a confié le président russe au journal Russki Pionnier. 24 des 28 membres du groupe ont péri dans des combats avec les nazis près de Saint-Pétersbourg.

Un jour, des soldats allemands les pourchassaient dans la forêt. Le père de Vladimir Poutine a survécu parce qu’il s’est caché dans les eaux d’un marais pendant quelques heures.

Le père de Vladimir Poutine : Vladimir Spiridonovich Poutine
Le père de Vladimir Poutine : Vladimir Spiridonovich Poutine

Vladimir Poutine s’est souvenu des explications de son père : «Il a dit que lorsqu’il a plongé dans le marais et qu’il respirait à travers un roseau, il a entendu des soldats allemands qui passaient à quelques pas mais aussi la façon dont les chiens aboyaient».

Son père lui a aussi raconté comment il avait été blessé et était devenu invalide, parce qu’il devait vivre avec des éclats de grenade dans la jambe.

Un jour, le père de Vladimir Poutine et d’autres combattants ont rencontré un soldat allemand alors qu’ils effectuaient une sortie derrière les lignes nazies. «L’homme nous a regardés attentivement. Il a pris une grenade, puis une autre et les a lancées sur nous», a relaté le président russe à propos du récit de son géniteur.

«La vie est une chose simple et cruelle», a conclu l’homme fort de la Russie.

Quand le père de Vladimir Poutine s’est réveillé, il ne pouvait pas marcher et il devait rattraper son groupe qui se trouvait sur l’autre rive de la rivière Neva qui était gelée.

Par le plus grand des hasards, le père du président a rencontré son voisin qui malgré le feu de l’ennemi a réussi à l’emmener à l’hôpital. Des fragments de la grenade sont restés dans sa jambe car les médecins ont préféré de ne pas y toucher pour pouvoir sauver le membre.

«Parmi les corps, mon père a vu ma mère»

 

Vladimir Poutine avec sa mère© Wikipédia
Vladimir Poutine avec sa mère

 

Restée seule, la mère de Vladimir Poutine est tombée malade. Les médecins l’ont considérée comme quasi-morte et ont décidé d’aller l’enterrer avec d’autres corps au moment même où le père de Vladimir Poutine rentrait de l’hôpital après sa blessure.

«Quand il est arrivé à la maison, il a vu que les médecins portaient des corps. Et il a reconnu ma mère. Il s’est approché et il lui a semblé qu’elle respirait. «Elle est encore en vie», a-t-il crié aux médecins.

Ils ont insisté, prétextant qu’elle mourrait bientôt mais il a refusé de les entendre. Il les a même frappés avec ses béquilles.

«Il s’est occupé d’elle. Elle a survécu», a écrit le président russe dont les parents sont décédés à la fin des années 1990.

Lire la suite

L’UPR appelle les députés à “censurer” le gouvernement français au sujet de son aide à l’Ukraine

2 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #La République, #La nation ., #Europe supranationale, #AMERIQUE, #La Russie, #La guerre, #le nazisme, #Le fascisme

Heureuse initiative de l’UPR (pour les groupies, pour une fois vous pourrez donner libre court à votre prosélytisme dans les commentaires de ce billet…)

Communiqué de presse

Pravy-Sektor-upr

L’UPR APPELLE TOUS LES DÉPUTÉS À DÉPOSER IMMÉDIATEMENT UNE MOTION DE CENSURE CONTRE LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS QUI FINANCE – VIA SES VERSEMENTS À L’UE – LE GOUVERNEMENT UKRAINIEN QUI EMBAUCHE, ARME ET FINANCE LES MILICES NÉO-NAZIES.

Dmitriy Yarosh, 43 ans, chef de Pravy Sektor, groupe néo-nazi paramilitaire dont des membres combattent aux côtés de l’armée ukrainienne dans l’Est séparatiste pro-russe et ont commis d’innombrables exactions, a été nommé lundi 6 avril conseiller du chef de l’état-major de l’armée ukrainienne Viktor Moujenko (http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/06/ukraine-le-leader-ultranationaliste-dmytro-iaroch-nomme-au-ministere-de-la-defense_4610275_3214.html).

Selon le porte-parole de l’armée, Oleksii Mazepa, «Dmitriy Yarosh jouera le rôle de médiateur entre les bataillons de volontaires et l’état-major. Nous voulons être unis face à l’ennemi et notre objectif est la coopération et l’intégration des bataillons de volontaires au sein des forces armées. »

Un porte-parole de Dmitriy Yarosh a expliqué que sa milice paramilitaire néo-nazie Pravy Sektor resterait une structure « autonome » mais serait désormais « financée par le ministère de la défense » en précisant : « nos combattants seront désormais bien armés. Jusqu’à présent, c’était des volontaires qui nous fournissaient des équipements ».

L’UPR rappelle :

  • que Dmitriy Yarosh a fédéré plusieurs groupuscules d’extrême droite qui ont affronté en première ligne, cagoulés, cocktail molotov en main, les forces de l’ordre lors de « l’Euromaïdan » ;
  • que l’organisation « Pravy Sektor » qu’il a créée se revendique de l’idéologie pro-nazie du collaborateur des années 40, Stepan Bandera, et ne cache pas son admiration pour Adolf Hitler ;
  • que le journal israélien Haaretz a rapporté que Pravy Sektor (« Secteur droit ») a distribué des traductions récentes de « Mein Kampf » et des « Protocoles des Sages de Sion » (http://www.haaretz.com/jewish-world/jewish-world-news/.premium-1.576372 ) ;
  • que Dmitriy Yarosh a appelé publiquement au terrorisme et à l’extrémisme, en exhortant les forces anti-russes à se livrer à des actes extrémistes et à répandre la terreur sur le territoire russe ;
  • qu’il fait à ce titre l’objet d’un mandat d’arrêt international auprès d’Interpol depuis le 25 juillet 2014 (http://rt.com/news/175564-ukraine-interpol-wanted-yarosh/ ).

L’UPR rappelle également :

  • que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a annoncé, le 8 janvier 2015, le déblocage de 1,8 milliard d’euros d’aide au gouvernement ukrainien (http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/08/jean-claude-juncker-annonce-le-deblocage-de-1-8-milliard-d-euros-d-aide-pour-l-ukraine_4552001_3214.html )
  • que cette aide n’est assortie d’aucune conditionnalité sur l’interdiction des mouvements néo-nazis dans les allées du pouvoir ukrainien ;
  • que, la France contribuant pour environ 1/6e au budget de l’Union européenne, on peut affirmer que le gouvernement français a accepté de verser environ 300 millions d’euros au gouvernement de Kiev, qui vient lui-même de décider d’embaucher le terroriste Dmitriy Yarosh auprès du chef d’état-major des armées et de financer sa milice antisémite et néo-nazie.

Pour l’ensemble de ces faits proprement ahurissants, l’Union Populaire Républicaine (UPR) appelle solennellement tous les députés français à déposer immédiatement une motion de censure du gouvernement français et de censurer le gouvernement de Manuel Valls.

L’UPR rendra publique la liste des députés qui lui auront répondu, ainsi que le contenu de leur réponse.

L’UPR rendra également publique la liste des députés qui auront gardé le silence face à notre demande et qui auront ainsi laissé faire cette forfaiture qui entraîne la France dans des alliances scandaleuses et dans le risque d’une escalade sans précédent vers un conflit avec la Russie,  2e puissance nucléaire mondiale.

Source : Union Populaire Républicaine, le 7 avril 2015.

Lire la suite

Ukraine: Quelques vidéos intéressantes.

1 Mai 2015 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine, #La France, #La République, #La Russie, #La guerre, #AMERIQUE, #Europe supranationale, #L'OTAN., #Le fascisme, #le nazisme

Le "fou-de-guerre" du bataillon OUN - UPA - triple séjour dans le Donbass [sous-titres français].

Ajoutée le 30 avr. 2015

Interview d'un combattant du bataillon paramilitaire ukrainien OUN - UPA
Vidéo originale: https://www.youtube.com/watch?v=M-HhA...
Anatoliy Shariy est un journaliste ukrainien actuellement en exile en Europe.

Ajoutée le 12 nov. 2014

Info Ukraine Exemple typique - OSCE reniée (adolescents tués).

Suite aux pilonnages sur Donetsk et à leurs victimes qui ont fini par faire parler nos médias (après que de multiples événements similaires aient eu lieu presque tous les jours), une communication officielle de Kiev a été publiée. A la suite de cela, le conseiller du ministère de l'Intérieur, A.Guerashchenko, en profite pour attribuer ou retirer les étoiles de respectabilité aux organismes internationaux tels que l'OSCE. A l'occasion, il intimide les journalistes pas assez coopérateurs pour approuver ses théories.

BHL,

Cet homme plus dangereux que vous ne le pense

Ajoutée le 7 mars 2015

De toutes les mouvances, croyances, dans les milieux journalistiques et politiques, nombreux sont ceux - adversaires mutuels sur d'autres questions, qu'on aime ou qu'on n'aime pas - qui tentent de dénoncer les méfaits du personnage et pourtant... Ils n'y parviennent que lorsque ce dernier a déjà sévi. Et c'est un éternel recommencement.

Oligarque de presse, conseiller officieux des dirigeants français depuis les années 80 jusqu'à nos jours (on ne sait pourquoi), il ne cesse de nous faire honte à tous lorsqu'il s'exprime au nom de la France à l'étranger, en agissant avec zèle dans tous les plans de chaos et de guerres civiles. A vous de deviner de qui il s'agit.

Le job actuel de ce "super héros" et ses résultats:
http://www.youtube.com/playlist?list=... .
http://www.les-crises.fr/actuukraine-...
http://www.les-crises.fr/actu-ukraine...
Son alter ego américain: http://metatv.org/soros-leurope-doit-...

Avertissement: Tous les commentaires - même approbateurs envers la vidéo - qui iraient à l'encontre des restrictions (de plus en plus dures) des lois françaises et constitueraient donc une menace pour la survie de cette chaîne, seront supprimés. Le but est de dénoncer les actions de l'individu pour neutraliser son emprise sur la France et son gouvernement (en commençant par boycotter toute sa presse citée en début de vidéo). Que chacun garde ses "projets de punition" pour soi. Inutile aussi dénigrer tel ou tel intervenant apparaissant dans le montage pour des raisons étrangères au sujet traité ici. (Moi aussi j'ai mes préférences parmi eux et je les garde pour moi).

D'autres sources qui auraient pu être ajoutées dans cette vidéo:
http://www.youtube.com/watch?v=N-p1o9...
http://youtu.be/-pGTU-t_Duw?t=4m6s

Lire la suite