Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Lucien PONS

Articles avec #ukraine tag

UKRAINE : Plus de 10.000 participants à un meeting de soutien à Viktor IANOUKOVITCH en Crimée. Le blog d'Eldiablo.

12 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

 

UKRAINE : Plus de 10.000 participants à un meeting de soutien à Viktor IANOUKOVITCH en Crimée

ukraine-carte

crimee-manif.jpg

Alors que la presse française a les yeux rivés sur la place du MAÏDAN à Kiev, faisant croire aux français qu'une "révolution populaire" est en cours en Ukraine, soulevée pour adhérer à l'union européenne, la Crimée se rassemble pour défendre le rapprochement avec la Russie. Cette manifestation a été complètement passée sous silence par cette même presse.



Les habitants de la Crimée soutiennent la position du Président de l'Ukraine ViKtor IANOUKOVITCH et demandent de remettre de l'ordre dans le pays. C'est ce qu'a déclaré par le Président du Soviet Suprême de la République Autonome de Crimée Vladimir KONSTANTINOV (parti des régions) lors du meeting de Simferopol le 2 décembre.


Lors du meeting de Crimée au soutien du Chef de l'État se sont réunies plus de 10.000 personnes.


"La plupart des habitants de Crimée ont voté pour Viktor IANOUKOVITCH aux élections présidentielles, et nous croyons que le Chef de l'État aura le courage et la volonté de mettre de l'ordre dans le pays. S'il faut décréter pour cela l'état d'urgence, il faut alors le décréter. Il faut protéger nos enfants", a déclaré le chef du parlement de Crimée.



Vladimir KONSTANTINOV a appelé les "têtes brûlées" de Kiev à s'arrêter. "Le Président en fonction a été élu par la voie légale. En 2015, il y aura des nouvelles élections, vous pourrez faire votre choix. Mais ils ne veulent pas attendre, parce qu'ils savent que le résultat sera négatif pour eux. C'est pourquoi une tentative de coup d'État a été entreprise", a-t-il continué.



Vladimir KONSTANTINOV est persuadé que les habitants de Crimée peuvent tenir tête aux politicailleurs : "Toute la TV s'est concentrée sur une chose : Montrer à l'opinion seulement un camp, c'est l'opinion antirusse, néo-nazie. Ces gens ont chanté en  boucle l'hymne sacré pour nous de l'Ukraine. La Crimée pour eux n'existe pas. Ils trouvent que les gens, qui vont au travail, qui ne brillent pas à la télé, que ceux-ci n'ont pas d'opinions. Par ce meeting nous devons prouver que ce n'est pas le cas. Nous devons prouver que les habitants de Crimée peuvent résister à la pression des nazis et des russophobes".



Vladimir KONSTANTINOV a rappelé qu'aujourd'hui le parlement de Crimée a adopté un appel au Président de l'Ukraine, dans lequel ail  condamné les actions illégales à Kiev, la tentative d'usurpation du pouvoir : "Protégez nos enfants, qui ne peuvent pas aller étudier normalement. La Crimée est pour la stabilité. Nous ne donnerons pas aux néonazis l'occasion de prendre leur revanche".



source: http://lemonderusse.canalblog.com/

 

http://www.communcommune.com/article-ukraine-plus-de-10-000-participants-a-un-meeting-de-soutien-a-viktor-ianoukovitch-en-crimee-121445211.html

Lire la suite

UKRAINE : Face à une campagne mensongère des médias occidentaux, rétablissons la vérité historique.

12 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

UKRAINE : Face à une campagne mensongère des médias occidentaux, rétablissons la vérité historique

Lu sur le blog CanempechepasNicolas:

Depuis quelques jours, les médias français se déchainent : selon cette propagande orchestrée, le « peuple ukrainien » se battrait pour son « indépendance ». Et pour réintégrer l'espace européen (en fait adhérer à l'Union européenne...), dont « historiquement », cette nation ferait partie politiquement et culturellement, laissant croire qu'elle fut abusivement annexée par la Russie (hier, soviétique).

 

Et que celle-ci veut aujourd'hui, brutalement ré-inclure dans son sein.

 

Comment peut-on travestir l'histoire, la caricaturer d'une telle façon ?

 

Tout semble indiquer que la mise en scène occidentale s'inscrit dans une stratégie d'affrontement avec la Russie, qui a l'audace de s'opposer à l'expansionnisme du capital européen à la conquête de nouveaux marchés à l'Est...

 

L'intensité, en France, de la propagande médiatique antirusse nous conduit à rappeler quelques vérités fondamentales.

 

Non, jamais la Russie qu'elle fut tsariste, soviétique ou gouvernée par Vladimir Poutine n'a conquis l'Ukraine : pour la bonne raison que celle-ci fut dès le Moyen-Age, le berceau du futur Etat russe.

 

Dans l'Atlas historique de Georges Duby (réédité en 2007) on peut lire page 95 :

« La principauté de Kiev.

La tribu des slaves orientaux qui ont donné naissance au peuple russe s'individualisaient, au VIIIème et IX ème siècle dans une immense zone dont l'axe nord-sud est marqué par le Volkhov et le Dniepr (...)

 

Autour des villes de Novgorod et Kiev se sont constitués les premières principautés russes sous l'autorité de deux princes qui seraient d'origine Varègue : Riourik dont le nom déformé aurait servi à baptiser le peuple sous lequel il régnait (Rous : russe) et son fils Oleg.

 

Ce dernier fait de Kiev vers 882 la capitale du premier Etat russe unifié ».

etat-de-kiev.jpg

 

Certes la vicissitude des guerres a modifié au cours des siècles suivants les frontières instables des Etats, à l'ouest comme à l'Est de l'Europe. Au XVIIème siècle, avec Pierre le Grand, puis un siècle plus tard avec Catherine II la Russie inclut tous les territoires  de la mer de Barents, à l'extrême-nord jusqu'à la mer Noire au sud, avec les villes de Kiev et de Kharkov dans la province ukrainienne, à une époque où Lille, en France, n'était pas encore française...

 

 

C'est dire si la propagande mensongère de nos médias ainsi répandue à longueur d'antenne ne correspond en rien à la vérité historique.

 

Non, ce n'est ni Staline, ni Poutine qui ont « annexé » l'Ukraine à la Russie.

 

http://www.communcommune.com/article-ukraine-face-a-une-campagne-mensongere-des-medias-occidentaux-retablissons-la-verite-historique-121446022.html

Lire la suite

UKRAINE: des djihadistes tatars parmi les manifestants pro-Union Européenne !

12 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

   

    INFO REPRISE SUR
LE BLOG DE DIABLO
Commun Commune

  
separatistes-tatars-crimee.jpg

Rapatriés de la banlieue de Damas via la Turquie , des djihadistes Tatars dans les rues de Kiev .

Vous avez certainement repéré ce drapeau [voir photo ci-dessus] sur le devant des manifestations subversives dans les rues de Kiev. Une immense bannière de ce style est apparue encore ce soir lors du direct d'Alban Mikoczy dans le Soir 3:

C'est le drapeau des séparatistes Tatars de Crimée .

 

Selon plusieurs sources dont les Cosaques de Crimée et certains membres du SBU - le service de sécurité intérieure Ukrainien - plusieurs  dizaines de   djihadistes Tatars de Crimée sont revenus depuis le 22 novembre de Syrie via la Turquie pour assurer le service d'ordre des manifestations à Kiev et constituer des groupes de choc destinés à affronter les unités  Berkut du Ministère de l'Intérieur Ukrainien. Ces djihadistes se sont infiltrès au sein de la délégation de plusieurs centaines de Tatatrs de Crimée partis défiler dans les rues de Kiev. 

 

Une fois de plus les services de renseignement Turcs auraient activement coillaboré à leur exfiltration de Syrie et à leur transport via les lignes régulières de Turkish Airlines entre la Turquie et la Crimée .[ Istamboul- Simféropol ]. Les Tatars de Crimée ainsi que les manifestations connues sous le nom de Evromayadan  bénéficient de l'appui des chefs du mouvement " Azatlyk " du Tatarstan Russe . 

Le calcul politique des Tatars de Crimée est qu'un gouvernement pro-Européiste à Kiev leur accordera une plus grande autonomie et éventuellement sous la pression de Bruxelles l'indépendance .

      Rapatriés de la banlieue de Damas via la Turquie , des djihadistes Tatars dans les rues de Kiev .

Vous avez certainement repéré ce drapeau [voir photo ci-dessous ] sur le devant des manifestations subversives dans les rues de Kiev. Une immense bannière de ce style est apparue encore ce soir lors du direct d'Alban Mikoczy dans le Soir 3: C'est le drapeau des séparatistes Tatars de Crimée .

Selon plusieurs sources dont les Cosaques de Crimée et certains membres du SBU - le service de sécurité intérieure Ukrainien - plusieurs  dizaines de   djihadistes Tatars de Crimée sont revenus depuis le 22 novembre de Syrie via la Turquie pour assurer le service d'ordre des manifestations à Kiev et constituer des groupes de choc destinés à affronter les unités  Berkut du Ministère de l'Intérieur Ukrainien. [ lien ] Ces djihadistes se sont infiltrès au sein de la délégation de plusieurs centaines de Tatatrs de Crimée partis défiler dans les rues de Kiev [ lien ] . 

Une fois de plus les services de renseignement Turcs auraient activement coillaboré à leur exfiltration de Syrie et à leur transport via les lignes régulières de Turkish Airlines entre la Turquie et la Crimée .[ Istamboul- Simféropol ] [ lien vers article ] Les Tatars de Crimée ainsi que les manifestations connues sous le nom de  Evromayadan  bénéficient de l'appui des chefs du mouvement " Azatlyk " du Tatarstan Russe . [ lien vers article ] Le calcul politique des Tatars de Crimée est qu'un gouvernement pro-Européiste à Kiev leur accordera une plus grande autonomie et éventuellement sous la pression de Bruxelles l'indépendance .

 

 

Евромайдан крымские татарыВчера Дамаск, сегодня – Киев. Сотни крымских татар отправились в столицу Украины, чтобы оказать «боевую помощь» охране Евромайдана

 

 

 

source: http://zebrastationpolaire.over-blog.com/ 

Lire la suite

UKRAINE: Qui sont les mercenaires « démocrates » de l'Union Européenne et des USA? Le blog de Jean Lévy.

12 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

 

UKRAINE: Qui sont les mercenaires « démocrates » de l'Union Européenne et des USA?

ukraine-carte

Il est bizarre que la presse française qui couvre les manifestations de l' « evromaïdan », comme on l'appelle à Kiev, soit aveugle. Au lieu de dénoncer un fascisme imaginaire à Paris, Elle serait bien inspirée de dénoncer les authentiques néo-nazis pro-européens et anti-russes à l’œuvre dans les rues de la capitale de l’Ukraine.

 

En effet, le parti « Svoboda » et sa milice ouvertement néo-nazie « Patrioti Ukraini » ont été, notamment, en première ligne de l'assaut mené contre l'administration présidentielle, à Kiev, dans la nuit du 1er décembre 2013.

 

L'organisation « Patrioti Ukraini » a été créée en 1999 comme service d'ordre du parti social-nationaliste d'Ukraine (qui deviendra, en 2004, « Svoboda »). Ils se sont illustrés, notamment à Kharkov dans des attaques contre les cités universitaires et les foyers de travailleurs immigrés vietnamiens.

 

Le 9 mai 2011, ils avaient, à Lvov, avec les militants du parti « Svoboda », frappés et lancé des pierres contre les anciens combattants soviétiques venus commémorer la victoire sur le nazisme. Alors que chaque année, le 29 avril, ils commémorent, dans cette même ville la fondation de la division Waffen SS « Galitchina ».

Lors des élections législatives de 2012, ils assuraient la sécurité du bloc Ioulia Timochenko.

Leur insigne est constitué par le Wolfsangel, qui était à la fin de la seconde guerre mondiale, l'insigne des unités de partisans nazis « Werwolf », chargées d'actions de sabotage et de terrorisme à l'arrière, contre l'armée rouge en Prusse orientale, en Ukraine et en Hongrie.

 

Voilà ce que sont « les démocrates » qui font le coup de main pour assurer un avenir « européen, ouvert et démocratique » à l'Ukraine, avec le soutien du PS français !

 

ukraine-decembre2013.jpg

 

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-ukraine-qui-sont-les-mercenaires-democrates-de-l-union-europeenne-et-des-usa-121528686.html

Lire la suite

La face cachée des militants pro-Union Européenne en Ukraine

11 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

Bonjour.
La propagande médiatique bat son plein pour soutenir les combattants de la liberté en Ukraine qui souhaitent se rapprocher de l’Union Européenne (Comme c’est curieux !). Le message qu’un internaute m’a transmis permet de voir autrement la situation.
Il semblerait que la violence ne s’exprime que dans un camp !  Cela ressemble curieusement à une tentative de déstabilisation organisée. Cela me rappelle la guerre en Syrie et les sornettes que la médiacratie a essayé de nous vendre pendant plus de deux ans.
 
Cordialement.
 
Lucien PONS
 
La face cachée des militants pro-Union Européenne en Ukraine
 
alors à droite l'Union Européenne et à gauche le pays matraqué pour avoir refusé de signer les 80 000 pages de textes et règlements ....MK
 

 
 
Lire la suite

UKRAINE: Après la démolition de la statue de Lénine à Kiev - « Le néo-fascisme ne passera pas ! »

11 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

 

kiev-statue-lenine.jpg

Déclaration du Présidium du Comité central 

du Parti communiste de l'Ukraine

PC-ukraine

Cette nouvelle inquiétante a saisi de stupeur notre société – des Vandales ont renversé et détruit le monument de Vladimir Ilitch Lénine.

 

 

D’infâmes voyous sont montés sur le monument consacré à un homme dont le nom est associé à de formidables transformations dans le monde, aux réalisations historiques du peuple soviétique, renforçant l’indépendance de l’Ukraine.

 

 

Ils ont détruit une œuvre d’art unique, reconnue au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette provocation manigancée, menée par les nationalistes et payée par l’Occident, ne correspond ni à des « manifestations pacifiques » ni aux « valeurs européennes ».

 

 

Ce qui s’est passé, chez nous communistes, et tous les gens honnêtes, suscite une juste colère et indignation face à cette démonstration répugnant de néo-fascisme, qui fait son nid dans la collectivité politique ukrainienne, avec ce gouvernement actuel.

 

 

Cet acte de vandalisme éhonté a montré à la face du monde le visage hideux de la pseudo « intégration européenne ».

 

 

Ceux qui se font passer pour des « défenseurs de la démocratie » tirent prétexte du mécontentement face aux difficultés de la vie quotidienne, des défauts et de la faillite des autorités, pour recourir à la violence, au terrorisme et tenter un coup d’Etat pour instaurer un régime néo-fasciste.

 

 

L’implication de l’organisation criminelle, le rôle de premier ordre de « Svoboda » est notoire.

 

 

C’est fondamental un groupe criminel, une faction politique néo-nazie héritière de ceux qui ont combattu les armes à la main du côté nazi contre les soldats de l’Armée soviétique qui ont libéré l’Ukraine.

 

 

Ils sont les fidèles héritiers de ceux qui, dans les années d’après-guerre, ont commis des atrocités sur les civils des régions de l’Ouest.

 

Notre peuple a besoin de savoir aujourd’hui qu’il est aux prises avec un néo-fascisme brutal, à visage découvert. Ils cherchent comme toujours à établir leur domination dans le pays, à contester l’autorité légitime pour s’emparer du pouvoir.

 

 

Aujourd’hui, les actions impétueuses des forces de la droite nationaliste, au nom de la « liberté » et de la « patrie » ont imposé au pays des violations gravissimes du droit et de l’ordre, bloquant les locaux des autorités publiques, désorganisant la vie du pays, surtout dans la capitale.

 

 

Ainsi, sont créées de grandes difficultés dans le travail de nombreuses entreprises, les systèmes d’aide sociale, rendant impossible la réponse aux besoins urgents et immédiats du peuple, ce dont beaucoup pâtissent.

 

 

Les derniers événements nous montrent clairement les valeurs réelles de l’Occident qui « s’inquiète du sort des défenseurs d’une Ukraine démocratique ».

 

En soutenant vigoureusement les dits « insurgés », il ferme les yeux sur les crimes des provocateurs, leurs actions anti-constitutionnelles et leurs méthodes violentes.

 

 

Comme vous pouvez le constater, l’opposition de Maidan à Kiev s’accompagne d’un mépris cynique pour la Constitution et les lois de l’Ukraine, de l’ingérence flagrante des Etats-unis et de l’Occident dans nos affaires intérieures, usant les technologies les plus récentes pour semer le mensonge et manipuler, instiller une hystérie anti-communiste, qui a déjà conduit à des actes de vandalisme, des affrontements et des effusions de sang.

 

 

Ceci est la preuve directe que les agissements des organisations radicales et nationalistes sont déjà allés au-delà de ce que prescrit l’Etat de droit et la morale humaine.

 

 

Cette situation politique de plus en plus tendue a conduit non seulement à la passivité des autorités face aux activités extrémistes de la droite nationaliste, mais a aussi permis à ces forces du chaos de passer hors de tout contrôle, de dominer par la violence et les pogroms, pour ne pas parler que par ultimatums.

 

 

Les causes profondes de cette faillite se trouvent dans les politiques économiques et sociales des gouvernements, la trahison des promesses électorales de la clique au pouvoir, une politique étrangère incohérente, l’incapacité ou le refus de prendre en compte certaines conséquences, les avantages et risques des décisions prises comme des accords conclus.

 

 

Des réformes mal conçues sont venues d’ajouter à la dégradation des conditions de vie de millions de personnes, une politique sociale désastreuse, une corruption sans précédent, la réticence des gens au pouvoir à prendre en compte la volonté de son peuple, à écouter les scientifiques et experts.

 

Cela nécessite un changement radical dans la façon de gérer les affaires publiques, des ajustements radicaux dans la vie politique, dans la pratique.

 

 

Aujourd’hui, la tâche la plus urgente est de stabiliser la situation dans la société, de rétablir et de maintenir l’ordre.

 

 

Nous appelons le président, le gouvernement, le parlement, tous les organes de  l’Etat à faire appliquer la Constitution et les lois ukrainiennes pour éviter toute scission, violation de l’intégrité territoriale, faire face aux menaces sur son indépendance.

 

 

Nous exigeons que soient identifiés immédiatement et poursuivis les organisateurs, instigateurs, acteurs directs de ces agissements particuliers, en particulier des Vandales qui ont détruit les monuments de Lénine à Kiev, et dans d’autres villes.

 

 

Nous exigeons que soient restaurés et préserver ces monuments, d’en faire payer le prix aux organisateurs et auteurs de ces crimes.

 

 

Entre-temps, nous lançons une campagne d’appel aux dons pour que le monument en l’honneur de Lénine puisse à nouveau être érigé dans la capitale de l’Ukraine.

 

 

Nous exigeons des plus hauts dignitaires qu’ils analysent profondément leurs propres erreurs, échecs dans leur activité, qui a pu conduire à un tel scénario dans le pays, d’en tirer les conclusions nécessaires et de présenter devant notre peuple un plan d’action pour la normalisation rapide de la situation, le strict respect des droits de l’Homme et des libertés.

 

 

Nous lançons un appel aux membres de notre parti, en leur demandant en cette période terrible de faire preuve de patience, de courage, de résister fermement aux extrémistes qui menacent par la terreur le Parti communiste.

 

 

Nous appelons tous les gens honnêtes, les vrais patriotes à se rassembler pour faire barrage au coup d’Etat fasciste.

 

 

Le néo-fascisme en Ukraine ne passera pas !



source:http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

http://www.communcommune.com/article-ukraine-apres-la-demolition-de-la-statue-de-lenine-a-kiev-le-neo-fascisme-ne-passera-pas-121527182.html

Lire la suite

Mauvaise nouvelle en Ukraine : Destruction de la statue de Lénine. Le blog de Caroleone.

10 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

Mauvaise nouvelle en Ukraine : Destruction de la statue de Lénine

Publié le 10 Décembre 2013

Mauvaise nouvelle en Ukraine : Destruction de la statue de Lénine

A Kiev, l'opposition dont svoboda en tête a détruit un monument en hommage à Lénine.

Selon Petro Simonenko, Premier secrétaire du Parti Communiste d'Ukraine (KPU),ces dangereux criminels organisent la division de la société et utilisent la haine à des fins politiques.

"La destruction de la statue de Lénine à Kiev n'est pas seulement un acte de vandalisme. C'est la preuve que l'objectif principal des organisateurs et des instigateurs des manifestations actuelles n'est pas de se battre pour les valeurs européennes mais inciter à la haine, à la peur, à la dissidence, à la destruction de l'Etat ukrainien par tous les moyens. Jusqu'à sa division territoriale" a déclaré le Premier secrétaire du KPU Petro Simonenko.

En savoir plus sur le blog de Nicolas Maury :

- Ukraine : Les communistes (KPU) dénoncent les barbares de l'opposition qui organisent la division de la société et utilisent la haine à des fins politiques

- Ukraine : "Le monument de Lénine à Kiev sera restauré !" (LKSMU)

Pour savoir ce qu'est svoboda :

Photos : J'ai vu l'autre Ukraine, celle qui célèbre les SS et les crimes nazis (un article du nouvel obs) Merci à Nico pour les liens

Lire la suite

Ukraine : on a déboulonné Lénine… comme Saddam ?

10 Décembre 2013 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Ukraine

Ukraine : on a déboulonné Lénine… comme Saddam ?

Statue of Lenin toppled in Kiev
Le 10 décembre 2013
   
C’était le 9 avril 2003, à Bagdad, sur la place Ferdaous, un grand moment de la « guerre de libération de l’Irak ».. 
       

C’était ce dimanche 8 décembre, à Kiev, place de l’Indépendance. En ce jour de la fête des Lumières, vieille survivance de nos traditions païennes, le camarade Lénine a chu de son piédestal. Ficelé des pieds à la tête par des câbles d’acier, le penseur des Soviets s’est affalé sous les huées avant de finir réduit en miettes à coups de marteau par une jeunesse qui rêve plutôt de soirées en boîte que de lendemains qui chantent.

 

Les jeunes Ukrainiens accusent leur président, M. Ianoukovitch, de les avoir vendus au grand frère d’hier, l’ogre russe, quand ils auraient préféré se donner comme une jeune pucelle à l’Europe : « Prends-moi toute, fais-moi femme », disait l’autre. En somme, ils ont déboulonné Lénine comme on rend la bague de fiançailles qui vient de l’arrière-grand-mère. Ce qu’ils n’avaient pas fait en 2004, lors de la Révolution orange. Curieux, non ? C’est vrai, quoi : il leur en a fallu, du temps, pour terrasser le grand Satan !

 

Je ne sais pas, vous, mais moi, la scène me rappelle quelque chose.

C’était le 9 avril 2003, à Bagdad, sur la place Ferdaous, un grand moment de la « guerre de libération de l’Irak » offert aux spectateurs du monde entier.

 

Filmé en direct, on voit ce jour-là un colosse s’attaquer à coups de masse au socle de la statue du raïs. Avec ses gros poings et ses gros biceps, « il abat son mur de Berlin », nous disent alors les reporters fort opportunément témoins de la scène. Mais « n’y arrivant pas seuls – et c’est là tout un symbole –, les Irakiens vont faire appel à un char américain », disent TF1 et France 2 pour une fois à l’unisson. Ça tombe bien, dites donc, il en passe justement un équipé d’une grue. Comme quoi le hasard fait bien les choses. Et que je t’envoie le soldat Ryan escalader Saddam, et que je t’attache la ficelle à la moustache, et que je te déboulonne le bourreau qui finit symboliquement « lynché » par la foule en délire.

Elle est pas belle, la vie ?

 

Dix ans plus tard, on nous a avoué qu’il s’agissait d’une mise en scène de l’Office of Global Communications, la Propagandastaffel US spécialisée dans la guerre psychologique. Ça alors, on n’en revient pas, dites donc !

Alors, bien sûr, il se peut que le camarade Lénine ait fait dimanche, à Kiev, une chute 100 % ukrainienne, déboulonné par des petits gars venus à la manif avec du câble d’acier dans une poche et un marteau dans l’autre. Mais bon, vous me connaissez, je suis d’un naturel soupçonneux. Je n’y peux rien, c’est ma nature. Alors, forcément, je m’interroge…

 

http://www.bvoltaire.fr/mariedelarue/ukraine-deboulonne-lenine-comme-saddam,44053?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=cacc95547b-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-cacc95547b-25039029

 

Lire la suite